L’information est passée quasiment inaperçue en France et a été à peine relevée en Belgique et en Suisse : mardi dernier, lors d’un contrôle de voitures dans le Jura, la police française tombe sur des proches de Salah Abdeslam. Lors de l’entretien avec les policiers, l’un des passagers du véhicule, Erol Ozen, confirme bien qu’il est un « pote » de Salah Abdeslam. Qui plus est, il est fiché. Mais la police le laisse repartir. Il faudra quelques heures aux policiers français pour s’apercevoir que les occupants de cette voiture sont probablement à mettre en relation avec l’état d’alerte antiterroriste en Suisse et méritaient d’être interrogés plus longuement sur le fameux Salah Abdeslam.


Attentats de Paris: on en sait plus sur les 4 hommes recherchés en Suisse

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

3 commentaires

  1. Vieux Jo says:

    Il faut en tirer une leçon de tous ces « laisser-passer ».

    Soit les policiers ont des ordres afin qu’on puisse les interpeller vraiment au moment d’un possible attentat (naïveté prodigieuse cependant).

    Soit les policiers n’ont pas l’ordre direct de les arrêter car le gouvernement en place suit la stratégie de la tension. On fait monter la tension dans les esprits du peuple afin de pouvoir mieux le museler (restrictions des libertés, surtout de s’exprimer par voie d’internet, pour… la sécurité du peuple, évidemment !)

    La France soviétique. En pire.

  2. tirebouchon says:

    Complicité évidente du système ! Si je grille un feux on contrôler même jusqu’à l’état de ma prostate…c’est dire qu’il y a évidemment anguille sous roche !

  3. Si ça c’est passé pendant la campagne électorale, des ordres ont peut être été donnés pour qu’il n’y ait pas de vagues.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com