Suite à la censure effectuée par la RATP refusant une campagne d’affichage en faveur des chrétiens d’Orient, l’entreprise a publié un communiqué dans lequel elle persiste et signe dans son anti-christianisme :

La RATP, dans un souci d’apaisement, et compte tenu de la situation humanitaire dramatique vécue par les minorités chrétiennes d’Orient dans les circonstances actuelles, a décidé d’offrir la possibilité de procéder à une nouvelle campagne d’affichage en mentionnant qu’elle est faite au profit de l’association L’Œuvre d’Orient, sans attendre le résultat du référé qui doit trancher la question de principe la semaine prochaine.

La RATP maintient donc son refus de voir la mention « en faveur des chrétiens d’Orient » sur les affiches, cette même RATP qui ne se gêne pas par ailleurs de publicités anti-chrétiennes et clairement islamophile, l’une vantant même le pèlerinage à la Mecque !

Valérie Pécresse a publié le communiqué suivant qui mérite d’être signalé :

« Valérie Pécresse, administrateur du Syndicat des Transports d’Ile-de-France (STIF) en qualité de conseiller régional et présidente du groupe d’études sur les chrétiens d’Orient de l’Assemblée Nationale, demande au Président de la RATP de reconsidérer la décision de sa régie publicitaire Metrobus concernant l’interdiction d’apposer le bandeau « en faveur des chrétiens d’Orient » sur l’affiche de promotion du concert intitulé « Les Prêtres » qui se déroulera le 14 juin prochain à l’Olympia.

Elle fait part de sa totale incompréhension devant cette décision qui s’apparente à une censure et de son indignation devant les explications de la régie publicitaire qui justifie sa décision par le fait « de ne pas prendre parti dans un conflit ».

Le terme « chrétiens d’Orient » regroupe différentes minorités qui font aujourd’hui l’objet d’une destruction systématique et programmée par l’organisation terroriste de Daesh. Il est choquant de mettre Daesh et les chrétiens d’Orient massacrés au même niveau. Il ne s’agit donc pas d’une cause « religieuse » mais d’une cause « humanitaire». Elle rappelle aussi que la France a officiellement, par la voix de son ministre des Affaires Étrangères Laurent Fabius, apporté son soutien aux chrétiens d’Orient.

Valérie Pécresse interpelle solennellement Ségolène Royal, ministre des transports, afin qu’elle intervienne en tant qu’autorité de tutelle de la RATP pour que celle-ci revienne sur cette décision choquante. »

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

4 commentaires

    • Tchetnik says:

      Ils s’étonnent ensuite qu’on ne les aime pas….

      • konigsberg says:

        Al andalou…

        Juifs et arabes main dans la main dans le génocide de la race blanche…

        les chrétiens devraient se poser la question des conséquences de leur religion, d’origine juive( hein…), sur leur génocide actuel.

        • charles martel says:

          La religion Chrétienne n’est pas d’origine « juive » comme vous le dites, elle est seulement apparue en Judée tout comme le Christ dont l’origine n’est pas non plus « juive », mais avant tout Divine.

          Je vous rappelle qu’il fut un temps ou les Chrétiens portant armures et épées, repoussèrent l’islam hors de nos frontières, puis organisèrent la re-conquéte de l’Andalousie.

          Il n’y a donc pas de lien de cause à effet entre le génocide des Chrétiens et la religion Chrétienne, mais seulement l’oubli de ce que Saint Augustin nommait « la Guerre Juste ». Autrement dit celle qui consistait à s’armer pour protéger l’innocence contre toute forme de barbarie.

          Cette « Guerre juste » s’incarna dans cette noble institution médiévale qu’était « L’idéal Chevaleresque », autrement dit dans ce qui fut le seul véritable Humanisme Français avec un grand H.

          Un Humanisme Chrétien qui protégeant la veuve et l’orphelin contre toute forme de barbarie, était à l’exact opposé de cet humanisme dégénéré qui aujourd’hui consiste à victimiser les bourreaux pour mieux culpabiliser leurs victimes.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com