la-revolution-preparee-par-la-franc-maconnerie

Ce livre parut pour la première fois en 1911. Son auteur, Jean de Lannoy, a voulu montrer la main de la secte maçonnique dans les crimes de la Terreur.

La Révolution française reste un « tabou » et rares sont les personnages politiques ou les journalistes qui ne s’inclinent pas respectueusement devant l’idole révolutionnaire. Pourtant, des écrivains et des historiens en ont démontré les horreurs et les rouages. « La Révolution est satanique « , avait dit, le premier, Joseph de Maistre. Jean de Lannoy s’attache, documents maçonniques à l’appui, à dévoiler la conjuration maçonnique du XVIIIème siècle visant à anéantir la foi et à briser le trône.

En réalité, la Révolution française fut dirigée beaucoup plus contre la religion que contre la monarchie. Cet ouvrage nous fait pénétrer le sens ésotérique des faits principaux de cette terrible période. Bien que synthétique, cette étude souligne utilement le rôle de l’Illuminisme dans cette révolution absolument antireligieuse.

La Révolution préparée par la Franc-Maçonnerie, Jean de Lannoy, éditions Omnia Veritas, 188 pages, 19 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 commentaires

  1. Boutté says:

    moins anti religieuse qu’anti chrétienne et plus spécialement anti catholique . Seule cette religion en a souffert et le Roi Très Chrétien en est mort .

  2. La France n’est pas commandée par un président, mais par la franc-maçonnerie depuis longtemps. Madame Belkacem dit qu’il n’y a pas de complot, foutaise et mensonge, il n’y a que ça dans la sphère de l’État. Bientôt nous aurons dans le gouvernement des francs maçons islamiques . Notre pays chaque jour perd son âme pour devenir un esclave du mondialisme.

  3. La contre-révolution n’est pas moins maçonnique.

    Le vice-pape de la contre-révolution, Edmund Burke, était franc-maçon. Quant au pape de la contre-révolution, Joseph de Maistre (cité dans le billet), il était lui aussi franc-maçon, et pas des moindres. Il a dirigé maintes obédiences, a été Grand Orateur, Substitut des généraux, Maître symbolique. Son tablier rituel a longtemps été exposé rue Cadet. Il n’a été retiré que récemment parce que le conservateur avait un doute sur son authenticité !

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com