Les dissensions, au sein de la révolution syrienne, sont de plus en plus visibles. Près de 50 combattants ont péri depuis jeudi dans des combats entre jihadistes et rebelles dans la métropole d’Alep. Les combats ont opposé l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), affilié à Al-Qaïda et formé en majorité de jihadistes étrangers, à un bataillon lié à l’Armée syrienne libre (ASL). Mais ce n’est pas tout, dans la région de Shafouniya dans la Ghouta orientale, Al-Nosra aurait accusé l’ASL d’avoir fourni à l’armée syrienne des cartes de tunnel où ils avaient trouvé refuge. Des affrontements s’en seraient suivis et trois commandants de l’ASL auraient trouvés la mort.

L’image d’une révolution où le peuple syrien se serait soulevé en masse contre le tyran est terminée, bien terminée ! La crise syrienne est loin d’être finie malheureusement….

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Inscrivez-vous à la 1ère UDT du Pays réel !
www.udt-du-pays-reel.com

Mots clefs , , ,

Les commentaires sont fermés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com