Un avion militaire russe transportant 91 personnes à destination de la Syrie s’est abîmé dimanche matin en Mer Noire peu après son décollage, a annoncé le ministère de la Défense. Il se rendait en Syrie pour fêter le 1er janvier et préparer Noël sur la base militaire de Hmeimim, près de Lattaquié. Le Noël orthodoxe ne se fête que le 6 janvier. La Russie qui célèbre la victoire militaire de la libération d’Alep a déjà déploré la mort de plusieurs de ses soldats au cours de cette guerre menée par les terroristes islamistes pour s’emparer du pouvoir de la Syrie.

Un corps a été retrouvé en mer pour le moment. L’avion avait décollé à 04H40, heure de Paris, de la ville d’Adler située au sud de Sotchi sur la mer Noire.

« Des débris de l’avion Tu-154 du ministère russe de la Défense ont été retrouvés à 1,5 kilomètre du littoral de la ville de Sotchi, à une profondeur de 50 à 70 mètres », a indiqué le ministère qui a précisé que l’avion emmenait 84 passagers et huit membres d’équipage. Parmi les passagers se trouvaient des membres de l’Ensemble Alexandrov, l’un des chœurs de l’armée russe, ainsi que 9 journalistes et des soldats.

Le Tupolev Tu-54 qui effectuait un vol de routine n’a pour l’heure pas été retrouvé, seul un premier corps a été retrouvé dans la mer au large de Sotchi, ont annoncé les agences russes. L’armée russe, citée par les agences de presse, mentionne qu’il n’y a « pas de signes de survivants ».

Une Enquête est ouverte

À bord de l’appareil se trouvaient des soldats russes et des membres de l’Ensemble Alexandrov, l’un des chœurs de l’Armée rouge (64 personnes) qui se rendait en Syrie pour participer aux fêtes de la Nativité sur la base aérienne de Hmeimim. Parmi les passagers huit militaires, dont le directeur de l’Ensemble Valéri Khakhilov ainsi que huit membres d’équipage, neuf journalistes, deux hauts fonctionnaires civils et la responsable d’une organisation caritative très populaire, Elizavéta Glinka, connue du grand public comme «Docteur Liza». Elle amenait des médicaments pour l’hôpital universitaire de Lattaquié: « Nous avons espéré un miracle jusqu’au bout », elle était « aimée de tous », a déclaré Mikhaïl Fedotov du Conseil des Droits de l’homme cité par l’agence Interfax, à propos du docteur. Les journalistes appartenaient aux chaînes publiques de télévision Pervy Kanal, NTV et Zvezda qui ont indiqué avoir chacune trois employés à bord de l’avion.

Le président Vladimir Poutine suit l’évolution des recherches a indiqué le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov. Le président qui a demandé au Premier ministre de «former et diriger une commission gouvernementale chargée de l’enquête sur le crash du Tu-154 à Sotchi»  selon un communiqué du Kremlin, précisant que le chef de l’État avait exprimé «ses condoléances les plus profondes» aux proches des victimes.

Les enquêteurs interrogent actuellement le personnel technique chargé de préparer le décollage de l’appareil, afin de déterminer si le crash n’est pas du à une erreur humaine. Pour le moment l’hypothèse d’un attentat est exclue selon un porte-parole du ministère russe de la Défense.

emiliedefresne@medias-presse.info

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com