La Russie va renforcer sa flotte dans le Pacifique afin de faire contrepoids au potentiel militaire du Japon

Dans les années qui suivirent la chute de l’Union soviétique, la Russie a négligé le développement de sa flotte dans tous les domaines et s’est ainsi retrouvée dans une situation défavorable comparée à d’autres pays. Afin de redresser cette situation, la Russie projette la construction d’une nouvelle série de sous-marins pour sa flotte du Pacifique.

Dans les prochaines années, la flotte aura besoin d’une douzaine de nouveaux bâtiments, selon un responsable militaire. Avec les sous-marins nucléaires existants, ils garantiront la supériorité de la flotte russe sur les forces navales japonaises. Et procureront, par là même, la parité avec le potentiel militaire que les Etats-Unis déploient dans cet espace.

Le Japon dispose actuellement de plus de 17 sous-marins à propulsion diesel.

Ce programme russe, ou Projet 636.3, vise à la construction de sous-marins de troisième génération, qui comptent parmi les plus silencieux au monde.

Le sous-marin de la série 636.3 développe une vitesse pouvant atteindre 20 nœuds et a la capacité de plonger à une profondeur de 300 mètres. Quatre unités ont déjà été livrées et mises en service. Le 8 décembre 2015, l’un de ces sous-marins croisait en Méditerranée et a lancé des missiles de croisière Kalibr contre des positions terroristes en Syrie.
Le sous-marin de la série 636.3 développe une vitesse pouvant atteindre 20 nœuds et a la capacité de plonger à une profondeur de 300 mètres. Quatre unités ont déjà été livrées et mises en service. Le 8 décembre 2015, l’un de ces sous-marins croisait en Méditerranée et a lancé des missiles de croisière Kalibr contre des positions terroristes en Syrie.
Inventaire de la flotte russe du Pacifique (2015) - 19e Brigade comprenant 8 sous-marins à propulsion diesel du Projet 877. - 10e Division comprenant 10 sous-marins nucléaires (dont la plus grande partie n’est pas opérationnelle). - 25e Division comprenant 7 sous-marins nucléaires, dont deux nouveaux bâtiments. Cinq anciens sous-marins seront remplacés d’ici à 2020.
Inventaire de la flotte russe du Pacifique (2015)
– 19e Brigade comprenant 8 sous-marins à propulsion diesel du Projet 877.
– 10e Division comprenant 10 sous-marins nucléaires (dont la plus grande partie n’est pas opérationnelle).
– 25e Division comprenant 7 sous-marins nucléaires, dont deux nouveaux bâtiments. Cinq anciens sous-marins seront remplacés d’ici à 2020.

Sources : http://kaliningrad-domizil.ru
https://en.wikipedia.org/wiki/Pacific_Fleet_%28Russia%29

Traduit par Jeanne de Baylan

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

2 commentaires

  1. michelb says:

    conflit russo-us de retour mais militairement cette fois
    gare aux fesses
    y a des populations à exterminer

  2. daflon says:

    Les performances indiquées sont probablement sous évaluées car les derniers sous marins allemands en 1945, les electro-boot, avaient des performances légèrement superieures. Mais, evidemment, ils ne tiraient pas de missiles et n’avaient pas toute l’electronique actuelle. Les SMLE français avouent 600m de profondeur avec leurs coques en acier, et il serait surprenant que les Russes fassent moins bien avec tout le titane dont ils disposent.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com