Jacques Myard, député-maire de Maisons-Laffitte (Yvelines) et ancien diplomate, accueille les participants au colloque  consacré à  la géopolitique du terrorisme qui s’est tenu le 11 décembre 2014, dans les locaux de l’Assemblée Nationale, à l’initiative de l’Académie de géopolitique de Paris.

A cette occasion, Jacques Myard aborde la question de la sémantique du terrorisme, expliquant au passage avoir jadis été lui-même traité de terroriste.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

3 commentaires

  1. Bien qu’il s’agisse d’un autre sujet, je ne digère pas que Jacques MYARD, soit-disant homme de droite (à l’UMP, est-ce possible ?) puisse avoir voté favorablement la résolution socialiste visant à réaffirmer le droit fondamental à l’avortement
    http://www2.assemblee-nationale.fr/scrutins/detail/%28legislature%29/14/%28num%29/975

    • Monsieur Myard a voté pour réaffirmer le droit fondamental à l’avortement, mais ça n’est pas grave, il est pour la Grande Russie qui défend les valeurs chrétienne…
      Depuis 50 ans la droite française crève de ses monstrueuses contradictions relativistes, et le mot est faible. Les générations qui viennent sont imprégnées de cet esprit libéral. Les crèches dans les mairies oui, mais dans les coeurs et les programmes politiques c’est mieux. Ca n’est pas pour demain

  2. Tandis que le PCF faisait risette aux Allemands à Paris pour obtenir que l’ Huma reparaisse , des patriotes français menaient un combat de renseignement au profit de Londres, sans assassinat inutile . Il a fallu que ce parti entre en guerre non plus contre la France mais sur les ordres de Staline pour que commencent les tueries aveugles ou ciblées qui ont conduit aux représailles. La but n’était évidemment pas la victoire à court terme mais ,grâce à la terreur des représailles, le profond divorce entre deux peuples et la qualification des Communistes en héros uniques de la Résistance .

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com