general-brannstrom-suede

« La Suède pourrait être en guerre dans quelques années. » L’avertissement du chef de l’armée suédoise, le général Anders Brännström, a provoqué l’émoi de la presse suédoise à la fin du mois de janvier 2016. Les médias francophones n’ont pourtant pas jugé utile d’y faire le moindre écho.
Le général Anders Brännström s’est exprimé ainsi quelques jours avant les grandes manœuvres militaires annuelles organisées dans le nord de la Suède.

Que les militaires se préparent à la guerre, quoi de plus naturel ? La formule latine Si vis pacem, para bellum, adage antique, a toujours conservé sa véracité.

Cependant, les paroles du chef d’état-major suédois n’avaient pas pour simple but de galvaniser ses troupes avant un exercice militaire d’envergure. Selon lui, il existe bel et bien, au vu de la situation géopolitique, une menace réelle pour la Suède à échéance de quelques années.

D’où viendrait cette menace ? Un politicien atlantiste, Allan Widman, a prétendu que le général avait certainement parlé du péril russe. Mais plusieurs experts militaires estiment que c’est l’immigration qui pourrait déstabiliser le pays et le plonger dans la guerre.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

3 commentaires

  1. Tchetnik says:

    Ils ont oublié Poltava ces cons-là?

  2. michelb says:

    elle l’est déjà??

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com