FN RESULTAT EUROPEENNES

Observons avec un peu de recul le résultat des élections régionales 2015.

  1. Le Front National est bel et bien aujourd’hui le premier parti de France en terme d’électeurs. Paradoxalement, dans un pays qui se targue de délivrer des brevets de démocratie aux autres nations, le Front National peut être le premier parti de France sans emporter une seule région de France.
  2. Ces élections ont démontré qu’il n’y a plus en France ni véritable parti de gauche ni véritable parti de droite. La collusion contre-nature du second tour est la preuve que ces gens-là œuvrent au même projet mondialiste et ne se distinguent que sur des détails.
  3. Ces élections sont la victoire de l’anti-France. La campagne de l’entre-deux tours a vu se mobiliser tous ceux qui refusent aux Français le droit de décider librement de leur sort et de conserver leur identité. Loges maçonniques, organisations communautaires et lobbies cosmopolites, représentants du multiculturalisme dans le showbiz et le sport, journalistes gardiens de la pensée unique et délégués de la haute finance apatride se sont une fois de plus ligués contre le pays réel et ont réussi leur opération de manipulation de l’opinion publique par la classique reductio ad Hitlerum.
  4. Ces élections confirment que la stratégie de « dédiabolisation » de Marine Le Pen consistant à lisser le message, à écarter les personnages historiques du parti, à s’entourer d’individus étrangers à la véritable pensée nationale et à donner des gages à de puissants lobbies n’a pas permis de conquérir le pouvoir ni même d’atténuer les campagnes haineuses anti-FN.
  5. L’attitude hégémonique du Front National sur le terrain de la droite nationale et des forces patriotes a privé ce parti de toute réserve de voix pour le second tour. Or, il ne fait aucun doute qu’il subsiste parmi les abstentionnistes un pourcentage considérable de partisans d’une rupture avec le système.

Envisager l’avenir sans tirer des leçons de ces élections régionales signifierait reproduire le même scénario à chaque prochain scrutin jusqu’à l’épuisement et l’érosion des électeurs du FN, conscients de l’impasse dans laquelle s’est engagée Marine Le Pen.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

16 commentaires

  1. ouessant says:

    C’est ridicule cette analyse ! qu’est-ce que vous proposez, alors ? un putsch ?

    • Analyse pertinente qui montre qui faudra encore de la sueur et du temps-en évitant le sang et les larmes-pour convaincre un à un les aveugles et les idiots utiles qu’ils sont trompé par les médias. La question est combien de temps les dictateurs minoritaires de la pensée unique pourront ils acheter le silence ou les voix de leurs électeurs ?

  2. Cette analyse est au contraire très profonde. Elle avait été déjà faite en 2007.
    La vérité ne souffre pas les concessions et les demis mesures.
    D’ailleurs les partis coalisés de l’anti-France savourant leur victoire honteuse à 10 contre 1 comme le dit Marion Maréchal Le Pen, dans laquelle ils laissent quand-même des plumes, ne cessent de dire que le Front National, contre son gré, n’est pas républicain.

  3. MLP ne veut pas le pouvoir et la très grande majorité du peuple français ne mérite pas d’être aidé, alors…

  4. Moi aussi je suis choqué, me demandant si un vote autre que royaliste est encore utile!
    Cela dit, il convient de ne pas oublier le gain de sièges importants pour le FN, dans les régions..
    Non?
    Et puis, bien que tout cela me semble tordu, n’y-a-t-il vraiment aucune chance de présidence de région avec les lois électorales en cours, avant qu’elles ne soient une fois encore changées entre complices?

  5. De même. Vous oubliez que si la diabolisation fonctionne, c’est que les français y sont sensibles.
    S’ils sont sensibles à de telles ficelles, ils seront encore plus réfractaires à une ligne « nationaliste ».
    Les « nationalistes » ne représentent rien, ils votent déjà à contre-coeur pour le FN, le FN n’a aucune réserve de voix, il doit convaincre et rassembler et pour celà lisser son image.
    Le FN n’a pas le choix pour faire voter pour lui les bullots ultra majoritaire, produits de 40ans de décadence et plus.
    Un retour aux « fondamentaux » et c’est le retour à la case départ assuré.
    Le FN national doit d’abord séduire rassembler s’implanter, gagner, puis nationaliser son programme.
    comme le font les judéo-maçons, on s’infiltre, on neutralise, on réoriente.
    çà prend du temps, il est probablement déjà trop tard.
    Il aurait fallu que les vieux commme jmlepen le comprennent au lieu de nous faire perdre ces 40 années qui nous manquent.

  6. De toute façon, j’ai jamais compris comment les Français pouvaient croire en la démocratie. Il faut être un âne pour anoner que c’est un bon système et s’en gargariser en citant la phrase de Churchill alors qu’évidemment le temps que 50 % des Français se lèvent pour mettre le même vote face à on ne sait combien de partis et des médias stratégiques financés par les ennemis de Dieu, l’eau aura coulé sous les ponts et les égorgements auront eu lieu par millions (pas par milliers, comme voudraient le croire les naïfs qui ne réalisent toujours pas même en ayant voté FN).

    Bref, le premier problème est celui d’avoir à voter et d’avoir abandonné ce qui faisait la force de notre pays, à savoir la Monarchie, tout comme la Chine s’est trompé en prenant le Communisme et abandonnant 5000 ans d’histoire pour un truc servi tout chaud par des étrangers depuis la Russie.

    Ensuite, le second problème est d’avoir des Catholiques aussi mous.

    Le troisième problème est que le peuple n’a plus de gouvernail et qu’on peut organiser n’importe quel évènement à travers des associations pour les berner et quelques particuliers un peu naïf, comme par exemple http://tousles10e.com/2015/12/09/des-fanions-des-guirlandes-des-banderoles-pour-le-quartier-marielouisebichat/ ou encore http://www.runinternational.eu/2015-calendar/december/2328-santa-klaus-running-2015

    Bref, sans contrôle des médias et sans un pouvoir centralisé fort, c’est mort et Le Pen ne veut pas le pouvoir sinon une place assise à l’arrière du wagon

  7. Yves ESSYLU says:

    l’aspect positif de l’absence de présidence de régions est la possibilité laissée aux élus FN de se former et aussi de découvrir les squelettes cachés dans le placard par les traitres staliniens de l’HERPES

    Ceci étant ce résultat marque effectivement l’échec de la « dédiabolisation » qui a eu pour effet de passer d’un FN de vraie droite identitaire et libérale a un FN Marxiste libertaire avec en conséquence le rejet des Cathos, identitaires et militants de cette vraie droite désormais représentée seulement par quelques personnalités plus ou moins isolées telles que Bompard, De Lesquen, de Villiers, C.Lang, Vanneste etc…
    Dont nombre d’électeurs écoeurés d’être méprisés par ce néo FN sont allés à la chasse bien que les sus visés aient appelé à voter pour celui a priori le moins nocif, donc pour le FN de MLP

    • Nissa 31 says:

      Mr Essylu, vous appréhendez très mal la véritable situation et tombez à pieds joints dans les pièges tendus.
      Les Cathos n’ont jamais été méprisés par le F.N, si vous pensez à L.M.P.T, l’erreur provient de la récupération politique de l’ U.M.P et au refus de Frigide Barjot d’afficher l’étiquette religieuse des participants, ce qui toutefois n’a pas empêché la diabolisation des cathos que je sache !
      Quant à la « gauchisation » du F.N, contrairement à ce que vous avancez, l’ouverture vers le peuple qui souffre (compassion chrétienne), a permis un accroissement important du pourcentage et surtout, fait nouveau, un accroissement du score entre les deux tours.
      Les lignes ont considérablement bougé, ne vous crispez pas sur les vieux clivages dépassés, votre droite libérale et libertaire est constituée par l’U.M.P/L.R qui s’accouple avec les mêmes bobos qui se prétendent socialistes.
      M.L.P a raison de rétablir la véritable fracture qui se situe entre les libéraux européistes mondialistes marchands
      et les nationalistes souverainistes opposés à la Finance et au Commerce Internationaux
      (analyse pointée du doigt par Zemmour qui a très bien saisi le principe catholique de lutte contre l’usure, usure férocement imposée par les marchands et banquiers Protestants Anglo-Saxons qui ont défait nos Rois et étranglent le peuple)

      • yves ESSYLU says:

        Marinistes vous êtes des décérébrés par le maxisme et si vous continuez à mépriser la vraie droite votre néo FN ne parviendra jamais au pouvoir avec un programme marxiste et des déclarations islamophiles.
        A l’intérieur des fédérations vous ne parvenez même plus à trouver des militants capables de coller et tracter
        Allez donc voir la lettre ouverte de Sebastien JALLAMION (Adele) à Christophe BOUDOT sur facebook

  8. Tot ou tard le fn gagnera car le oarti de gauche lrps va enfoncer toujours plus le pays…

  9. Le peuple français n’était pas aussi dégénéré il y a 40ans, il aurait été plus facile de les retenir à l’époque, mais apparemment personne n’a eu la force de conviction pour les retenir.
    Maintenant la mentalité des gens est corrompue, et avec 20% de français d’origine étrangère, difficile de voter nationaliste quand par mentalité et par adn, on fait déjà partie du nouvel ordre mondial.
    Il fallait rassembler des arguments, des études, démographiques ou autre pour prouver à l’avance ce qui allait arriver et pas laisser le peuple attendre de se retrouver dans le mur pour comprendre, sans marche arrière possible.
    Les communistes en russie n’ont détruit que l’économie d’une classe bourgeoise, tout le monde mangeait à sa faim, les plus pauvres des communistes vivaient mieux que les nôtres aujourd’hui.
    Ils n’ont pas détruit le patriotisme, même la religion se porte mieux qu’ici et rien n’est définitif en économie.
    Et surtout ils n’ont pas détruit le peuple, gardien d’une mentalité, de traditions, d’où peut renaitre tout ce qui a été perdu.
    Alors que les libéraux capitalistes détruisent le peuple, le peuple n’est pas une variable pour eux.
    Quand on est libéral on est anti-national, puisque contre un pouvoir central fort qui va déterminer les limites de cette liberté qui prime chez eux.
    c’est grâce au libéralisme économique qu’on a coupé la tête du roi.

  10. justeinfo says:

    Quand je vois Comment Gouverne le parti Socialiste,je trouve que remporté 5 régions je rigole bien,moi qui suis LR 7 je trouve maigre des régions bricolés donc Hollande avait tout prévu,même mauvais je suis pas Fanny,la France est en Danger depuis 2012?ET Quand je vois que le Parti les Républicains se cherche une défaite de plus en 2017 avec un virer la j’ai du mal a comprendre?Qu’est devenu mon parti??

  11. Pas d’accord avec votre analyse.
    Depuis qu’elle est à la tête de ce parti, Marine le Pen nous permet de constater que le FN obtient un nombre de voix tjours grandissant à chaque élection différente : elle a ‘remonté’ ce Parti comme nul autre aurait pu le faire, bien secondée faut reconnaître par le brillantissime Philippot.
    C’est donc presque 7 millions de Français qui ont voté FN pour ce second tour des Régionales et peut-être en effet ont-ils fait à peu près le plein de leurs voix.. aujourd’hui en tout cas. Des voix bien sûr récupérées chez les Républicains et chez les socialistes écoeurés par le fonctionnement des 2 autres Partis qui confirment l’UMPS dans tte sa splendeur !(ou RPS c’est pas mieux)
    Le seul Parti d’opposition, le seul Pari patriote désormais, c’est bien le FN, mais pour parvenir à ses fins, ce Parti doit encore et toujours continuer à convaincre d’autres électeurs car en effet guère d’alliance possible sinon avec Debout la France mais qui ne représente qu’un tout petit % (que fabrique D.Aignan d’ailleurs ??? qui se contente de piquer 3 ou 4 % à Marine le Pen et semble s’en satisfaire : drôle de Patriote, pas très sincère d’après moi ?)
    Bref, seul contre tous et sans alliance ce Parti obtient des résultats remarquables et on voit bien que la haine ne vient pas du FN mais des autres Partis qui se liguent contre lui tellement ils ont peur qu’il leur pique un jour leurs postes, leurs avantages et leurs privilèges.
    Dommage que les Français ne soient pas encore suffisamment clairvoyants face au système en place mais doucement et sûrement, on voit que les choses évoluent malgré tout. Mais faudrait ne pas trop tarder si on veut tenter de sauver ce qui peut encore l’être… et ça passe par une direction différente et d’autres orientations.

    • Nissa 31 says:

      D’accord avec vous Diland, il faut cesser de faire la fine bouche et d’alimenter les querelles de clochers !
      Les tièdes brouillent les pistes, volontairement ?

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com