Le Général Pierre Héring (1874-1963), a été le concepteur d’idées novatrices telles que les « groupements tactiques interarmes » saluées par le haut commandement sans être appliquées.

Egalement historien militaire, le Général Héring s’est consacré dès 1945 à défendre la mémoire du Maréchal Pétain. Il est le fondateur de l’Association pour la défense de la mémoire du Maréchal Pétain (ADMP) créée en 1951 sous le haut patronage du Général Weygand.

Le Maréchal Pétain n’ayant pas écrit ses mémoires, le Général Héring s’efforça, sur les recommandations du Général Weygand, de rédiger une biographie concise du Maréchal Pétain reposant sur trois parties : le Chef de Guerre, le Chef de l’Etat, le Martyr; puis de conclure par une esquisse de la psychologie du Maréchal.

Dans sa première partie, l’ouvrage nous démontre les qualités de Chef dont a fait preuve le Maréchal Pétain pendant la guerre 1914-1918 : esprit de prévision, sens de l’organisation, activité, coup d’œil, sagesse, courage et volonté de fer.

Ensuite, il est rappelé au lecteur dans quelles conditions le Maréchal Pétain accède au pouvoir et reçoit, aux termes de la loi constitutionnelle du 10 juillet 1940, les pleins pouvoirs à une majorité écrasante des membres de l’Assemblée nationale, puis quels ont été les actes de gouvernement du Maréchal, chef de l’Etat.

Enfin, la troisième partie décrit la fin du régime de Vichy, l’enlèvement du Maréchal et sa captivité en Allemagne, son jugement et sa condamnation, puis son agonie à l’Ile d’Yeu.

Comme le rappelle dans sa préface l’abbé Guépin, aumônier de l’association Pétain-Verdun, le Maréchal eut le courage de supprimer la trilogie maçonnique Liberté, Egalité, Fraternité qu’il remplaça par Travail, Famille, Patrie. « Le Maréchal Pétain met en œuvre la doctrine sociale de l’Eglise en France« , écrivit le Pape Pie XII.

La vie exemplaire de Philippe Pétain, Général Héring, éditions Saint-Remi, 138 pages, 12 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

7 commentaires

  1. DUFIT THIERRY says:

    On sait très bien que le Maréchal Pétain n’a jamais eu la moindre sympathie pour Hitler et le nazisme. Le motif de sa condamnation pour « collaboration » avec l’ennemi n’est qu’un prétexte. Ce que l’on ne pardonne pas au Maréchal est non pas une prétendue « collaboration » avec l’Allemagne mais d’avoir pris des mesures salutaires et efficaces contre la franc-maçonnerie.

  2. Anastasia says:

    Ce que l’on ne pardonne pas au Maréchal est non pas une prétendue « collaboration » avec l’Allemagne , seuls les ignorants ne connaissent pas l’histoire de cette période et la déforment honteusement ( les gaucho, coco, ecolo, journalope etc )

    Le Maréchal Pétain met en œuvre la doctrine sociale de l’église en France ( ceux qui l’ont assis au pouvoir lui ont demandé de rédiger une nouvelle constitution et il l’a fait en l’articulant sur une structure sociale de l’église, par exemple en remettant au gout du jour les corporations ( corps social qui existait avant 1789, ces imbéciles de révolutionnaires l’ont rendu illégale pour que ouvriers et patrons se tapent dessus ) corporation qui a pour fonction de favoriser l’épanouissement des corps sociaux ( le bien etre des personnes, la qualité du travail bien fait, la responsabilité , la rentabilité, etc) et non plus une organisation qui développe systématiquement une opposition ouvrier/patron, développé sur des rapports de force régit par le syndicalisme destructeur et revendicatif et encouragé par la franc maçonnerie. la Franc maçonnerie qui organise la division ne pardonne pas au maréchal d’avoir oser revenir sur des principe de 1789. rendez vous compte., le maréchal voulaient favoriser les bons rapports entre les classes sociales et ça c’est vraiment intolérable pour l’élite et les imbéciles !

  3. Laure Toniutti says:

    on sait mainteantn que le marechal Petain a permis de sauver de nombreu juifs Français pendant la guerre

  4. charles huntzinger says:

    Héring est le cofondateur de l’ADMP, son premier président, et le président le plus longtemps en fonction

  5. une chose me frappe : la versatilité des gens ! en 1940 ils étaient majoritaires à le vouloir au gouvernement, unanimes à l’encenser ! les mêmes qui a la libération le condamneront… ça rappelle une autre histoire, celle de Jésus de Nazareth, encensé aux Rameaux, tué d’une façon atroce par les mêmes moins d’une semaine après… et la chanson du regretté Guy Béart « il a dit la vérité il doit être exécuté ! »

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

25,40 % récoltés 31.330 € manquants

10670 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 31.330 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com