Synthèse Nationale signale ceci :

À Trieste (Italie), malgré les insultes de la gauche, la majorité municipale d’union des droites a décidé de baptiser une rue du nom du dirigeant du Mouvement social italien (MSI), Giorgio Almirante (1914-1988). Honneur à cette municipalité courageuse…

N’oublions pas que c’est grâce à la détermination et à la combativité du Mouvement social italien, au début des années 50, que cette ville, alors occupée par les Britanniques, a été finalement rattachée à l’Italie malgré l’opposition des vainqueurs de 45 qui voulaient la livrer à la féroce Yougoslavie communiste de Tito. Plusieurs militants du MSI périrent dans cette bataille. Gloire à ces camarades !

Aujourd’hui Trieste se rappelle donc à qui elle doit sa liberté…

Toute cette histoire est d’ailleurs racontée dans le n°11 des Cahiers d’Histoire du nationalisme par notre ami Massimo Magliaro, ancien bras droit de Giorgio Almirante. Pour l’acheter en ligne cliquez ici ou le commander à Synthèse nationale 9, rue Parrot (CS 72809) 75012 Paris (correspondance uniquement). 250 pages, 20 € + 4 € de port.

CHN 4 PFN 4 COUVERTURE.jpg

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Un commentaire

  1. gianpiero butafuoco says:

    N’importe quoi ! Rappelons quand même que ce personnage douteux appelait de ces vœux un régime autoritaire du type de celui des colonels grecs. D’autre part , le MSI qu’il dirigeait n’était pas le seul parti à défendre le rattachement de Trieste à l’Italie , loin de là. La branche locale du parti communiste italien , dirigée par le très stalinien Vitorino Vidali est le parti qui a le plus œuvré pour le rattachement de Trieste à l’Italie , en expulsant ses membres titistes. Il est vrai qu’ils ont agi ainsi sur ordre de Staline puisque l’on était à l’époque du grand schisme Tito -Staline; On peut assurer que Trieste doit son rattachement à l’Italie , à la volonté de Staline d’isoler Tito et non pas au MSI qui n’a été capable que d’organiser des émeutes sanglantes qui n’ont fait qu’aggraver les tensions.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com