chars-ukraine

A titre indicatif, voici ce que rapporte un site d’information ukrainien en langue russe :

Essentiel : Les envahisseurs [ukrainiens] ont essayé de sortir du « chaudron » de Debaltsevo et ont continué les bombardements massifs sur les villes de la Novorossiya.

Le 12 Février 2015

Pendant la nuit, la situation dans les Républiques populaires de Donetsk et de Lougansk n’a pas changé de manière significative.

Les principales opérations de combat ont été menées autour de Debaltsevo. Les « formations punitives » [comprendre les colonnes infernales ukrainiennes chargées de ruiner et génocider le Donbass] ont tenté de déverrouiller l’étau autour du « chaudron » de Debaltsevo.

Des affrontements ont eu lieu près des localités de Lozovoye, Logvinovo et Debaltsevo. Dans différentes régions, ont eu lieu des bombardements contre les localités et les positions des milices populaires du Donbass.

Vers 18h35, l’ennemi a attaqué au mortier la mine Komsomolets du Donbass située à Novoorlovka.

Vers 19h30, bombardements d’artillerie sur Lugansk à partir de Malinovo.

Vers 19h45, à partir de Krymskoye, les néo-nazis ukrainiens ont mené des bombardements avec mortier et lance-roquettes multiples sur les positions des milices populaires de Lugansk situées près du carrefour de Krasny Liman.

Vers 19h50, bombardements au mortier à partir de Opytnoye sur les positions des milices populaires de Donetsk situées à Spartak.

Vers 20h15, bombardements au mortier à partir de Vodianoye sur les positions des milices populaires de Donetsk situées à Veseloye.

Vers 20h15, bombardements punitifs avec des lance-roquettes multiples à partir de Stanichno-Luganskoye sur la ville de Lugansk (vraisemblablement des obus Smerch).

Vers 21h55, les milices populaires de Donetsk situées à Spartak ont subi des tirs d’artillerie à partir Avdeyevka, et vers 20h20 à partir de la localité de Tonenkoye.

Vers 21h55, les néo-nazis situés dans la localité de Tonenkoye ont bombardé les habitations autour de la gare de Donetsk avec des lance-roquettes multiples.

Vers 22h40, tirs de mortier à partir de Starognatovka sur les positions des milices populaires de Donetsk situées à Novolaspa.

Vers 23h00, intense pilonnage d’artillerie à partir de Kurdyumovka sur les zones d’habitations à Gorlovka.

Vers 23h30, bombardements d’artillerie à partir de Schaste sur les positions des milices populaires de Lugansk situées près du village de vacances de l’usine Lénine.

Vers 23h35, bombardements avec des lance-roquettes multiples à partir de Tonenkoye sur la mine Oktiabrskaya.

Les milices populaires de Donetsk situées autour de l’aéroport ont été bombardées au moins cinq fois :

Vers 19h15, tirs de mortier puis vers 21h15 tirs d’artillerie à partir du village d’Opytnoye.

Vers 21h30, tirs d’artillerie puis vers 23h30 bombardements avec des lance-roquettes multiples à partir de Tonenkoye.

Vers 23h00, tirs de mortier à partir du village Vodianoye.

Le 13 février 2015

La situation dans les régions de Donetsk et de République populaire de Lougansk reste tendue.

Les principales opérations de combat ont été menées autour de Debaltsevo. Les « formations punitives » [comprendre les colonnes infernales ukrainiennes chargées de punir le Donbass] ont fait plusieurs attaques infructueuses pour déverrouiller l’étau autour du « chaudron » de Debaltsevo.

Des affrontements ont eu lieu près des localités de Lozovoye, Logvinovo et Debaltsevo. Les néo-nazis ukrainiens ont continué les bombardements lourds sur les positions des milices populaires, ainsi que sur les zones résidentielles et les infrastructures de la Novorossiya.

Pas moins de trente phases de bombardements sont connues :

Vers 9h45, bombardements avec des lance-roquettes multiples à partir de Schaste sur les positions des milices populaires de Lugansk situées près du village de vacances de l’usine Lénine.

Bombardements sur le village d’Oktiabrska vers 10h55, avec des lance-roquettes multiples à partir de Tonenkoye et ensuite vers 14h25, tirs d’artillerie à partir d’Opytnoye.

Vers 11h00, tirs d’artillerie à partir d’Opytnoye sur les zones d’habitations à Gorlovka.

Vers 11h25, tirs de mortiers à partir de Starognatovka sur les milices populaires de Donetsk situées près de Belaya Kamenka.

Vers 12h20, tirs de mortier à partir de Krasnogorovka sur les milices populaires de Donetsk situées près de la mine Abakumov.

Vers 12h25, bombardements avec des lance-roquettes multiples à partir de Volnovakha sur les milices populaires de Donetsk situées de Dokuchaevsk.

Vers 12h55, tirs à l’arme légère de l’ennemi à partir de Malaya Orlovka sur les milices populaires de Donetsk situées près du village de Kirov.

Vers 12h20, les tirs d’artillerie depuis Vodianoye ont provoqué un incendie dans la position des milices populaires de Donetsk situées près la mine Oktiabrskaya.

Bombardements d’artillerie sur les milices populaires de Donetsk situées à Spartak vers 13h25 et 13h35 à partir de Vodianoye et vers 13h40, à partir de Tonenkoye.

Vers 13h30 et 14h30, les bombardements punitifs avec des lance-roquettes multiples à partir Pervomaisk ont provoqué des incendies dans le quartier d’habitation Kuibyshev de la ville de Donetsk.

Vers 14h50, tirs de mortier à partir de Marinka sur le quartier Petrovski de la ville de Donetsk.

Vers 13h40, à partir de Nikolayevka tirs d’artillerie sur les positions des milices populaires de Donetsk situées près du village de Styl, puis vers 15h10, du même endroit, mais avec des lance-roquettes multiples, l’ennemi a bombardé Dokuchayevsk.

Vers 14h00, les tirs de lance-roquettes multiples de l’ennemi ont provoqué des incendies dans les zones d’habitation de Lugansk.

Vers 16h00, tirs de lance-roquettes multiples à partir de Granitnoye sur le Ministère de la Défense de la République populaire de Donetsk situé près de Michurino.

Attaques répétées avec lance-roquettes multiples, artillerie et mortier (au moins 12 fois) sur l’aéroport de Donetsk.

Tirs sporadiques à partir de Avdeyevka, Lastochkino, Vodianoye et Tonenkoye.

Commentaire : on est loin d’un cessez-le-feu…

Fortunin Revengé

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

10 commentaires

  1. MICHEL R says:

    débarrassez la terre de ces fous de nazis

  2. Notre auteur ne doit pas connaître grand chose à la guerre. Les séparatistes ont exigé à Minsk un délai de trois jours pour piéger les ukrainiens à Debltseve et Marioupol par une offensive en règle avec l’appui matériel russe, avant le cessez-le-feu. Ils n’ont pas pensé que les ukrainiens avaient encore des ressources en artillerie pour plomber ce projet. Fortunin Revengé (pseudo) est un grand naïf.

  3. Tchetnik says:

    Les Confédérés avaient piégé les « ukrainiens » depuis déjà plus d’un semaine et n’avaient besoin de rien exiger, en l’occurrence.

  4. @ taras : vous êtes un grand stratège: vous faites une très belle expertise ! de plus on dirait que vous y étiez pour voir la fourberie des novorussiens épaulés massivement par des soldats et matériel russe équipés comme des « portes-avions »!

  5. soupirs says:

    @ taras :
    Surtout faire appel à la réflexion (des sites américains et étrangers dénoncent la politique US en Ukraine et dans le monde), exemple :
    http://www.paulcraigroberts.org/2015/02/13/update-minsk-peace-deal-paul-craig-roberts/
    ou
    http://www.mondialisation.ca/le-danger-descalade-en-ukraine/5430883
    +
    http://www.les-crises.fr/actuukraine-1502/
    ou encore
    http://lesakerfrancophone.net/porochenko-jette-trois-bataillons-de-800-soldats-dans-la-bataille-pour-debloquer-le-chaudron-de-debaltsevo-et-sauver-sa-peau/
    Bref des versions dérangeantes qui sortent du contexte « soumission » ….
    Effectivement cela fait de la lecture. Les gens préfèrent la boîte à fabriquer des c..s, et son info traitée à la « fast-food ».

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com