Un des intervenants sur Médias Presse Infos s’est opposé avec une constance déconcertante aux articles concernant la vente de morceaux de fœtus avortés par Parenthood, le planning familial en Amérique. Or un dénommé Daleiden avait effectué 14 vidéos sur lesquelles on voyait des dirigeants importants de cet organisme raconter avec cynisme  comment ils négociaient les tarifs de cet effroyable commerce. Notre contradicteur estimait qu’il s’agissait de montages vidéos. Or les diverses personnes filmées n’ont jamais porté plainte pour ce motif ; mais pour atteinte à la vie privée. Notre opposant s’attachait surtout au fait qu’il n’y avait pas eu de suites judiciaires pour cette « supposée » vente. Inutile de lui objecter que l’enquête était très longue car il fallait remonter les filières nombreuses  et complexes de cette affaire. Celle-ci tomba d’ailleurs dans l’oubli. Mais pas pour l’État fédéral.

Selon Wikipedia, Breitbart « est commentateur pour Le Washington Times, et rédacteur pour le Drudge Report. Ami proche d’Arianna Huffington, il contribue à la création de la première version du Huffington Post ». Il est considéré comme « conservateur » bien qu’ayant écrit dans ces journaux de gauche. Il a créé d’ailleurs un site portant son nom. Il explique que le Comité Judiciaire du Sénat américain a appris que le FBI a reçu les références concernant les investigations criminelles afférentes à Parenthood ; ceci concernant les groupes impliqués dans cette affaire judiciaire du trafic de morceaux fœtaux. Voir  http://www.breitbart.com/big-government/2017/09/28/fbi-official-confirms-receipt-criminal-referrals-planned-parenthood/.

Tant le Sénat que le Congrès ont ouvert des investigations sur l’industrie de l’avortement. Ces deux chambres avaient demandé au FBI d’enquêter et éventuellement d’établir les accusations criminelles nécessaires contre Planned Parenthood.

Dans une lettre du 29  juin dernier envoyée au sénateur Chuck Grassley, président de la commission sénatoriale chargée de l’affaire, le bureau des investigations du Département de la Justice  confirme qu’il a suivi les recommandations du Sénat. Le bureau de la Justice a bien reçu la requête de cette assemblée. Il s’excuse de son retard. Grassley avait en effet envoyé le dossier en décembre dernier. Gregory Brower, le directeur assistant de ce bureau écrit qu’il fera le nécessaire pour entreprendre toute action appropriée. C’est le sens de la lettre ci-jointe.

Par ailleurs à la même époque, Grassley avait communiqué le dossier au Département de la Justice pour investigation et poursuites éventuelles contre les divers protagonistes concernés par le trafic de morceaux de foetus avortés. Il a rappelé les échecs totaux de cet organisme depuis des décades.

Quelques semaines plus tôt la maison des Représentants (parlement) avait établi une liste de 9 références criminelles et infractions aux règlements. Il s’agissait de violations au HIPAA (Health Insurance Portability and Accountability Act) l’équivalent de notre Code de la Santé.

La conclusion est que l’instruction l’affaire suit lentement son cours et le FBI s’en occupe. Mais comme en France, la Justice est très lente.

Jean-Pierre Dickès

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

10 commentaires

  1. pamino says:

    Docteur, merci det cet article important et bien recherché qui montre qu’heureusement enfin quelque chose est en train de se faire pour mettre fin à cet effroyable trafic.
    Une petite précision : vous dites « la maison des Représentants (parlement) » et « Tant le Sénat que le Congrès ». Il y a là un peu de confusion:
    Le Congrès ‘parlement’ a deux Chambres, le Sénat, composé d’élus représentant les États fédéraux, et la Chambre des Représentants, élue par des circonscriptions nationales n’ayant pas égard aux États fédéraux dans lesquels elles se trouvent. On entend assez souvent l’emploi abusif de « congressman » au sens de « membre de la Chambre des Représentants ».
    ‹House› signifie en général bien sûr ‘maison’, mais dans le langage parlementaire ‘Chambre’.
    Le système est modelé évidemment sur celui du Royaume-Uni, mais il y a des différences importantes, notamment dans les relations entre le chef d’État et le Parlement/Congrès.

  2. Jean-Pierre DICKES says:

    A Pamino. Dont acte. J’avais une vue dualiste par comparaison avec la France. Comme vous le dites bien le Congrès en fait chapeaute la Chambre des Représentants et le Sénat. On s’y perd un peu…C’est bien le Congrès qui chapeaute les deux assemblées qui est en tain de. C’est évidemment très intéressant que voir que le Sénat et le Congrès demandent tous les deux où en est l’affaire et entendent relancer l’enquête qu’Obama faisait traîner dans la mesure où il soutenait Clinton amie intime de Cécile Richards qui dirige Parenthood.

  3. Jean-Pierre Dickes says:

    Un correspondant anonyme me fait savoir que plusieurs Etats n’ont pas estimé nécessaire de poursuivre Parenthood. Il y a lieu de remarquer que plusieurs d’entre eux sont très à gauche comme le Massachusetts.
    Il est évident que si les vidéos de Daleiden étaient fausses cela aurait été dit par les diverses juridictions. Parenthood avait 14 chefs d’accusation contre Daleiden. Or celui-ci et ses avocats ont seulement été condamnés à une amende pour un seul chef d’accusation ; celui d’atteinte à la vie privée. Celui d’atteinte à la vie privée. .
    Dans cette affaire c’est l’Etat fédéral avec le Congrès et le Sénat qui font l’investigation. Rien à voir avec les juridictions des différents Etats.
    S’il n’y avait rien à voir, ces deux instances nationales ne poursuivraient pas.

  4. Jean-Pierre Dickes says:

    J’ai dû mal m’expliquer ou vous m’avez mal compris. C’es Parenthood qui a poursuivi Daleiden ; il avait contre lui 14 chefs d’accusation ; or il a été relaxé de 13 chefs d’accusation sur 14. Ce serait étonnant qu’il n’y eut pas dans ces 13 là faux et usage de faux su PP avait la conscience claire. Laissez donc le FBI faire son boulot et on en reparlera.

    • Dans le domaine juridique les mots sont importants. Parenthood ne peut pas poursuivre. C’est du ressort du procureur. Daleiden ne peut pas avoir été relaxé puisqu’il n’y a pas eu de procès.
      Il y a eu 15 chefs d’inculpation retenus par le procureur général de Californie Xavier Becerra. Sur ces 15 chefs d’inculpation 14 ont été rejetés par un juge de San Francisco. Mais le procureur garde la possibilité de les requalifier.
      http://www.sfgate.com/bayarea/article/SF-judge-deals-setback-to-prosecutors-in-abortion-11237776.php

      Au risque de me répéter à l’heure actuelle le FBI n’est chargé d’aucune enquête. Et n’y a aucune commission du Congrès en charge de travailler la dessus.

      D’ailleurs dès 2015 : On October 8, 2015, Representative Jason Chaffetz (R-Utah), chairman of the United States House Committee on Oversight and Government Reform, stated that the GOP investigation found no evidence of wrongdoing by Planned Parenthood.

      • Il faut expliquer que, GOP étant l’anagramme de Grand Old Party, expression familière utilisée par les Républicains pour designer le leur, le député R(épublicain) Chaffetz n’a rien à redire avec une enquête dilgentée non pas par l’organisme parlementaire qui est le comité (auquel il préside) de la Chambre des Représentants du Congrès des États-Unis chargé de s’occuper de la surveillance et de la réforme gouvernementale, mais par le parti dont il est membre.

  5. Jean-Pierre Dickes says:

    Rassurez-vous HP15C. Daleiden annonce une nouvelle série de vidéos qui sont annoncées encore plus spectaculaire que les précédentes. Nul doute que vous direz une fois de plus qu’il s’agit de photomontages. Elles viendront conforter les différentes enquêtes déjà effectuées par le Congrès et le Sénat et bien sûr les procédures en cours pour lesquels ces organismes ont demandé où elles en étaient. Rassurez vous donc : je vous tiendrai au courant.

    • Petite correction de nomenclature : ‹… effectuées par le Congrès (parlement) ›, ou ‹effectuées par le Sénat et le Chambre des Représentants› (les deux chambres du parlement des États-Unis, et au demeurant de l’Australie aussi, dont le parlement cependant ressemble plus à celui de Westminster qu’à celui de Washington ; ce dernier fut pourtant fabriqué lui-même sur le même modèle, mais à une époque plus mouvementée, celle de la Liberté, etc.

  6. Jean-Pierre DICKES says:

    Bref les sénateurs, le sénat demandent qu’une enquête soit poursuivie. Une partie des Etats ont décidé de supprimer les subventions à PP. Tout ça pour tuer 200.000 d’enfants non nés par an c’est une goutte d’eau.

    • Jean-Pierre DICKES says:

      Sur un site américain :

      Four GOP Senators propose bill to defund Planned Parenthood, replace Obamacare
      ‘This bill does the right thing by defunding Planned Parenthood.’

      By Claire Chretien

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

27,10 % récoltés 30.618 € manquants

11382 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 30.618 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com