Depuis les élections du mois de juin, l’Afghanistan ne sait toujours qui de Abdullah Abdullah ou  d’Ashraf Ghani sera son futur président. Un audit inédit de l’ensemble des votes a été décidé le 12 juillet dernier et la vaste opération a débuté le 17 juillet. Cependant plusieurs suspensions ont perturbé le déroulement de l’audit.Le principal désaccord entre les deux candidats portait sur la procédure permettant de déclarer invalidé un vote qui serait jugé frauduleux.

Le 31 juillet, les deux candidats se sont remis d’accord pour relancer l’audit des 8,1 millions de vote. La procédure devait reprendre ce samedi. Finalement, elle a repris dimanche mais sans les représentants d’Abdullah Abdullah. Ces derniers étaient attendus hier et aujourd’hui mais ils ne sont toujours pas arrivés, selon la commission électorale qui a donc décidé de ne pas attendre plus longtemps.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com