cancer-mpi

La huitième conférence panafricaine intitulée La fin du cancer du col, du sein et de la prostate s’est tenue fin juillet à Windhoek en Namibie. Elle rassemble les « quinze Premières Dames d’Afrique », de nombreux chefs d’États, parlementaires et sommités médicales.

Le point de départ de ces conférences a été la constatation d’une véritable explosion du nombre de ces cancers dans toute l’Afrique. Ceux-ci sont actuellement la première cause de mortalité dans plusieurs pays.

Le rapport qui vient de nous parvenir met en avant le fameux HPV ou papilloma virus humain. Il s’agit d’une maladie vénérienne donnant des sortes de verrues génitales appelées condylomes. Depuis plusieurs années a été établie une relation entre ce type de maladies vénériennes et le cancer du col de l’utérus chez la femme. L’usage de la contraception hormonale a eu pour effet de favoriser l’activité sexuelle précoce notamment chez les filles de plus en plus jeunes et la diffusion de cette maladie sexuellement transmissible (MST). Le vaccin a été critiqué dans la mesure où, par-delà ses conséquences, il ne concerne qu’une partie des différentes souches de ce microbe dont il existe 40 variétés ;  14 d’entre elles sont pathogènes « à haut risque ». Beaucoup de femmes peuvent être porteurs sains et diffuser la maladie. Cette situation est actuellement la première cause de cancer en Afrique. En effet les femmes porteuses du virus du sida sont immunodéprimées et donc très sensibles à ce type d’infections. L’usage de contraceptifs ne fait qu’aggraver la situation en favorisant le laxisme sexuel.

L’oncologue Sud-Africain ThandekaMazibuko, a souligné que les traitements de radiothérapie des cancers du col avaient pour effet d’aboutir à des stérilisations irréversibles et surtout des brûlures obérant de manière très précoce toute forme sexualité.

La Cancer Association of Namibia,a constaté que le nombre de ces cancers avait plus que doublé entre 2005 et 2012. Or un objectif d’éradication a semblé possible pour 2030 à condition de réévaluer les conséquences des dérives sexuelles ; essentiellement l’exercice d’une sexualité précoce et les changements de partenaires.

En ce qui concerne le cancer du sein, l’usage de contraceptifs hormonaux permettant l’exercice d’une sexualité précoce était responsable de la multiplication des cancers du sein, complètement inconnus il y a cinquante ans. La principale mesure préventive a été de demander à toutes les femmes qui ont eu des enfants d’allaiter leur nouveau-né au moins jusqu’à six mois. Une telle attitude agit en effet comme un véritable vaccin face à ce type de cancers.

Dr Jean-Pierre Dickès

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

2 commentaires

  1. Raiford says:

    La prolifération de ces M.S.T. n’est que la conséquence de la disparition progressive de toutes les règles de morale sexuelles (sous l’impulsion de l’Occident).
    Le sida n’est que la partie émergée d’un iceberg qui apparait chaque jour plus important.

    L’occident près avoir été un moteur de progrès pendant toute sa période chrétienne, va maintenant entrainer le monde à sa perte.

    • « L’occident après avoir été un moteur de progrès pendant toute sa période chrétienne, va maintenant entrainer le monde à sa perte. »
      Oui, c’est tout à fait ça ! Les nouvelles lois, entre autres, sur l’avortement ou les mariages gays »complètement inconnus (ou impossibles) il y a cinquante ans » nous mènent à notre perte et au règne de la Bête.
      Mais pour voir le côté positif de tout cela, c’est parce que nos nations, autrefois chrétiennes, auront apostasié et seront tombées dans un profond degré de déchéance que s’opérera la conversion des juifs à la fin du monde. St Paul, comme un visionnaire, l’avait déjà prédit à son époque… :
      « le mystère d’iniquité s’opère dès à présent » (II. Thessal, II,7)
      « Si tu ne demeures dans l’état où la bonté de Dieu t’a mis, tu seras aussi retranché (comme l’ont été les juifs) » (Rom XI, 20)
      « Dieu les a tous (juifs et gentils) renfermés dans l’incrédulité pour avoir lieu de faire miséricorde à tous. O profondeur de la sagesse de Dieu! » (Rom XI, 31-32)
      Mais nous ne le verrons pas…

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com