philippe-moureaux-ps

Le socialiste belge Philippe Moureaux, ex-ministre, accordait ce week-end un entretien au journal économique L’Echo. Un extrait de cet entretien a retenu notre attention :

« La plus grande erreur, c’est d’avoir encouragé le djihadisme au début. Dans certains milieux, on n’était pas mécontent de voir certains qui allaient faire à notre place la peau à Bachar al-Assad. Certains services spéciaux ont averti très vite les autorités que c’était dangereux. Mais on les a fait taire. Parce que l’Occident fonctionne selon l’adage « les ennemis de mes ennemis sont mes amis ». Cela a commencé avec Ben Laden. En Libye, d’où ces gens ont-ils reçu leurs armes ? En Syrie, c’est la même chose. Tout d’un coup, on s’est rendu compte que ces gens étaient dangereux. Et ceux qu’on encourageait à partir, on les a présentés comme des criminels. »

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

2 commentaires

  1. Grace a Dieu et au hommes de bonne volonte la verite se revele,les illus vont encore trouver des combines pour justifier la censure ,,ca sera encore des actes de forcenes a « l insu de leur plein gres » (aux illus) et aux manipules ,sauf que pour les manipules ce sera vrai.)

  2. Archibald says:

    L’Europe a laissé faire, elle assumera:

    « Le jeu dangereux de la Turquie exacerbe l’alliance Syrie-Russie. La réponse est obligatoire. L’addition des provocations contre la Russie, contre la Syrie a un coût : remettre les pendules à l’heure. Il est à Nos yeux bien tard pour enrayer la guerre. Elle sera, et mettra un point final à l’horreur : en libérant la voie au Futur : le triomphe Syrie-Russie. Il n’y a pas d’autre voie, pas d’échappatoire.

    L’Europe a laissé faire, a contribué à la guerre. Elle assumera. Sans effort de tous, sans refus de l’horreur programmée : la Terre aux USA-Israël-Islamistes, il n’y a pas de futur pour l’humanité. … aux yeux de tous, c’est la destruction totale de l’humanité qui sera perçue.

    Nous engageons les hommes à se lever et à lutter pour le futur, les Générations futures, pour limiter le nombre de morts qui va grandissant au vu de l’état du monde, de l’inertie, de l’avancée des forces matérialistes. » Clefsdufutur 23.02.2015

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com