american-jewish-commitee-clinton

Les meurtres d’Orlando renforcent le besoin de solidifier les liens inter-communautaires Musulmans-Juifs. Cet acte terroriste enflamme un peu plus le discours politique déjà brûlant dans ce pays, et rend encore plus urgent le besoin d’aller chercher et de trouver des partenaires qui partagent cette vision dans la communauté musulmane.”

Ces mots sont de Robert Silverman, le tout premier Directeur américain pour les relations Musulmans-Juifs de l’American Jewish Commitiee.

ajc-logo

Silverman est issu du corps diplomatique des Etats-Unis, est passé par de nombreuses ambassades américaines, de Tel Aviv à l’Arabie Saoudite, en passant par l’Egypte ou la Tunisie. Il a aussi été en charge de superviser l’étouffement de la résistance sunnite dans la ville natale de Saddam Hussein, Tikrit. Il a été Directeur du bureau de la reconstruction et des affaires économiques pour l’Irak.

robert-silverman-ajc-irak

L’American Jewish Committee a créé ce rôle “d’Ambassadeur pour le monde musulman”, il y a quelques semaines à peine. Depuis Silverman sillonne les Etats-Unis et multiplie les rencontres.

Il y a quelques semaines, Robert Silverman s’est rendu à Parkchester, dans le Bronx, une zone qui compte une douzaine de mosquées, pour y visiter avec le Sheik Musa Drammeh l’Ecole de dirigeants islamiques.  C’est l’une des deux écoles musulmanes de la ville de New York qui participent à des classes d’éducation sur l’Holocauste, communes avec deux écoles juives, au Musée de l’héritage juif.

Ensuite,  Robert Silverman a rejoint Staten Island où il a rencontré des dirigeants musulmans au Centre culturel islamique albanais qui organise une exposition photographique permanente sur des Musulmans qui ont sauvé des juifs. Puis Silverman est parti à un rendez-vous fixé avec Abdullah Antepli, le Représentant en chef des affaires islamiques à l’Université Duke.

Mais qu’on ne s’y trompe pas. “Nous ne sommes pas un groupe juif qui adoptons l’agenda d’un autre groupe” a rappelé Silverman au Times of Israël, l’American Jewish Committee “est une organisation très pro-israélienne et pro-juive”.

Qui aurait pu en douter ?

Rappelons encore que l’American Jewish Committee entretient les meilleures relations avec de nombreux politiciens français, de Nicolas Sarkozy à Laurent Fabius.

fabius-american-jewish-commitee-mpi

sarkozy-ajc

 

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

2 commentaires

  1. michèle chevrier says:

    Je fais un pronostique, Hillary Clinton va perdre, j’ai encore le temps de mettre une bouteille de crémant au frais.

  2. Amusante n’est ce pas, d’exposer des photos de musulmans ayant sauvés des Juifs? Gageons que les murs d’un WC suffiront.
    Probablement si le CRIF veut faire ami-ami avec les musulmans c’est pour essayer de les entuber.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com