A propos des attentats de Paris, le critique de cinéma russe Anton Doline a écrit : « C’est une attaque non seulement contre une ville magnifique de la vieille Europe et ses habitants, mais contre ce que nous sommes tous d’accord – même les plus stupides d’entre nous – d’appeler LA civilisation».

Cette vidéo parue le 17 novembre remporte un grand succès sur les réseaux sociaux russes et anglophones, la voici traduite et sous-titrée en français à partir de l’anglais par Bertrand:


Activez la traduction en français avec la touche « sous-titres », en bas à droite de l’image.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

20 commentaires

  1. Les Russes savent très bien qui est le VRAI ennemi : pas les musulmans !!

  2. François says:

    Les vrais ennemis sont nombreux. Mais l’ennemi immédiat c’est celui qui nous envahit en imposant sa civilisation, en remplaçant la population de souche. Et encore plus immédiatement les islamistes. Même s’ils se laissent manipuler. Au regard de l’Histoire ils n’ont jamais eu besoin d’être poussés bien fort. On peut même dire que ce sont eux qui n’ont jamais cessé de repousser les chrétiens, de les chasser, de les réduire en esclavage, de les soumettre et de les exterminer. La seule courte période de répit a été la colonisation: guère plus d’un siècle.

    Il serait temps de se réveiller.

    • Rémi de Völn says:

      @ François:
      vous écrivez: « La seule courte période de répit a été la colonisation ». Non: en Algérie, depuis la prise d’Alger en 1830, jusqu’en 1962 (indépendance), les pouvoirs successifs français, tous maçonniques, ont favorisé l’Islam et interdit l’apostolat catholique, allant jusqu’à emprisonner des prêtres pour « prosélytisme » ! On récolte ce que l’on sème.
      Certes, l’ennemi « immédiat » est l’islamisation de la France; mais remontons aux causes progressives:
      1 / la franc-maçonnerie: qui a chassé Dieu de France en 1789 (et continue: cf. Vincent Peillon), et investi l’Eglise (Vatican II). Les bras principaux de la FM sont le socialo-communisme, l’Islam, le modernisme catholique.
      2 / au-dessus de la FM: la Synagogue de Satan, avec ses avatars actuels nombreux: BHL, Attali, le Crif, le Bnaï Brith, les USA, l’état sioniste,…
      3 / Satan, maître de la Synagogue.

      • François says:

        @Rémi de Völn
        Vous mélangez deux choses qui ont été simultanées:
        – d’une part la défaite des musulmans dans tout l’ancien empire ottaman à la fin du XIXè siècle et au début du XXè, qui a ouvert la voie à la colonisation durant laquelle les européens ont connu un répit.
        – Et d’autre part la faveur qu’avait auprès des autorités françaises les musulmans. C’était des dhimmis. Certains étaient des plus influent étaient d’ailleurs convertis à l’islam. A partir de Lous-Philippe, les autorités françaises très anti-catholiques, ont voulu faire le mariage du progrès typiquement européen, avec la religion musulmane. Pour mieux éradiquer le christianisme. Napoléon III notamment voulait faire en Afrique du Nord un royaume arabe que les colons parqués en certains lieu devaient servir.

        La 3è république a continué, et la politique qui a été suivie par Sarkozy et Hollande est dans l’exacte continuité de la politique coloniale de Louis-Philippe et de Napoléon III.

        Etc.. Un excellent article est paru à ce sujet dans le Sel de la Terre des Dominicains d’Avrillé qui vient de paraître: ★ Anne-Marie CHAIX-OLLIVIER : La colonisation saint-simonienne, prélude d’une postcolonisation tragique. http://www.dominicainsavrille.fr/category/le-sel-de-la-terre/numeros/

        CONCLUSION:
        bien que très favorisés par le régime franc-maçon de la République, les musulmans ont été tenus en respect durant la colonisation. Mais dés qu’ils se sont sentis assez forts, ils ont attaqué de nouveau. La colonisation a bien été une période de répit pour NOUS!

  3. Vieux Jo says:

    @François : Entièrement d’accord avec vous.

  4. Vous avez entièrement raison @François. Si seulement nous avions écouté le Père Charles de Foucault !

  5. Un grand merci, amis Russes de vous adresser à la France pour tenter encore de la sauver. Merci aussi de ne pas confondre les décideurs politiques et le peuple aveuglé de ce pays.
    Merci pour votre générosité.

  6. Un grand merci amis russes mais balayez aussi devant votre porte, car votre civilisation russe multiconfessionnelle n’est pas la civilisation chrétienne européenne. Si pour Poutine l’islam est une religion traditionnelle de la Russie ce n’est pas le cas pour l’Europe.
    Le Pen et son laïcisme sont une voie de garage, il faut le dire, ne pas tromper les gens et dire la vérité.
    Retour aux fondements chrétiens de l’Etat, seule mesure d’urgence avant la grande déferlante.

    • François says:

      La civilisation russe est chrétienne. Mais la fédération russe est multiconfessionnelle.

      Quand on parle de la Russie, on parle en général de la fédération. Mais dans cette fédération il y a LA Russie qui est chrétienne orthodoxe et d’autres États dont certains sont musulmans.

      De ce fait la Russie n’est pas comparable avec la France ou un autre État européen, sauf si on distingue l’Etat Russie, qui est l’État fondateur, dont la civilisation est référentielle.

      Le problème musulman en fédération de Russie a été importé à partir des pays arabes grâce à l’Occident au moment de la guerre de Tchétchénie, pour déstabiliser la Fédération et mettre la main sur ses puits de pétrole comme d’hab.

      Jusqu’en 1991, le wahhabisme n’existait pas en Russie; AUCUN RADICALISME. Les musulmans avaient des coutumes occidentales.

      L’héritage de l’URSS fragilise la fédération. Sous l’URSS il y avait toutes les républiques européennes catho-orthodoxes. Comme elles se sont détachées, les républiques musulmanes prennent davantage de poids.

      Autre héritage de l’URSS qui fragilise la Russie-État c’est la pratique généralisé de l’avortement qui a ouvert la voie à l’immigration musulmane des républiques détachées de l’URSS. La natalité fortement encouragée a repris du poids mais il faudrait que ça continue. L’idéal serait que les 1,5 million d’Ukrainiens qui ont fuient le régime de Porochenko restent définitivement en Russie pour rétablir un peu la balance.

      Malgré cela la Russie est très loin d’être dans l’État pitoyable de la France et de l’UE, car depuis les guerres de Tchétchénie, l’État réprime toute velléité de radicalisation et la Russie lutte réellement contre les islamistes, contrairement à Hollande et sarko sous domination arabe.

      Personne malheureusement en Europe (Russie comprise) n’ose dénoncer la vraie racine du mal qu’est la religion musulmane. Seule la radicalisation est dénoncée. Mais sans religion musulmane pas de radicalisation possible. Mais voilà, il y a trop de muzz partout. Il faudra une guerre de religion pour clarifier la situation, qui ne sera peut-être pas à l’avantage des chrétiens. C’est pourquoi nous devons tous nous serrer les coudes. Ces russes ont raison de faire leur appel.

  7. Vieux Jo says:

    Je suis d’accord avec vous François et d’aucuns dénoncent une hypocrisie de Poutine d’avoir autorisé la construction de la plus grande mosquée à Moscou. Personnellement, j’y vois là une tactique qui consiste plutôt à rassembler en seul et unique endroit ceux que l’on doit étroitement surveiller, ce que nos politiques n’ont pas compris et autorisent la construction de plusieurs mosquées dans les grandes villes, ce qui devient évidemment ingérable du point du vue de la surveillance.

    C’est peut-être simpliste comme argument mais parfois il ne faut pas aller chercher bien loin des explications.

    • François says:

      Cette grande mosquée est une mosquée restaurée. Il y a très peu de mosquées en Russie en dehors des républiques islamiques. Moscou, la plus grande ville d’Europe en nombre d’habitants, ne compte que quatre ou cinq mosquées (je ne sais plus si la plus grande mosquée est ou non comprise dans les quatre.), ce qui est incomparablement moins qu’à Paris-même avec ses 60 mosquées pour une population bien moindre. Ceci sans compter les salles de prière. https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_mosqu%C3%A9es_de_Paris

      En Russie même (ses six districts fédéraux, c’est-à-dire sans les républiques islamiques) il y a très peu de mosquées, juste dans les très grandes villes. La France en compte 2248 au total.

      Le seul département sans mosquées en France c’est les Hautes-Alpes.

      Poutine a construit une grande mosquée très contrôlée dans le but express de lutter contenir l’islam. En France à ce jour malgré les attentats et les promesses: aucune mosquées wahhabite fermée aucun imam radical expulsé, il ne s’agirait pas de déplaire au roi d’Arabie!

      Depuis Louis-Philippe, depuis la conquête de l’Algérie, la politique de la France est pro-musulmane et anti-catholique. C’est une catastrophe. Inutile de taper sur la Russie qui cherche à contenir l’islam à l’inverse de la France.

    • François says:

      @ Vieux Jo

      Vous avez entièrement raison, il n’y a que 4 ou 5 mosquées pour l’immense Moscou de 14 millions d’habitants contre 60 à Paris. La grande mosquée de Moscou qui est la restauration d’une ancienne et son agrandissement est destinées à contrer le radicalisme et à surveiller les musulmans. Ils sont ainsi tous rassemblés en un même lieu. La différence avec la politique française c’est que Poutine veut réellement lutter contre l’islamisme, tandis que les autorités françaises ne cessent de l’encourager de toutes ls façons: lois islamofavorables, lois cathodéfavorables, invasion musulmane, les arabes sont chez nous chez eux, tandis que les catholiques ne savent plus où ils habitent.

  8. Merci pour ces propos rassurants. La récente création d’une ambassade d’Allah à Donetsk (ripoublique autoproclamée) doit être aussi une tactique et non un manifestation du relativisme religieux (pas seulement russe) inhérente à une certaine orthodoxie progressiste soviétique. Mais il y a prés de 20 millions de musulmans en Russie, on peut aussi penser que la grande mosquée de Moscou ne peut tous les contenir en un seul endroit

  9. Vieux Jo says:

    Il ne s’agit pas de rassembler tous les musulmans de Russie mais ceux de Moscou et alentours.

  10. Vieux Jo says:

    Et puis salon l’Évangile du bon grain de l’ivraie, et ce qui a été toujours pratiqué par l’Eglise, il ne faut pas supprimer ou interdire les hérésies mais les contenir dans des proportions mineures.

  11. Vieux Jo says:

    @François : une fois de plus, je suis d’accord avec vous, en tous points 🙂

  12. Une conférence intitulée « Un siècle Russie ».
    On y apprend que certes M. Poutine est autoritaire, mais nous sommes très éloignés du costume de tyran que les propagandes us et ue veulent lui faire endosser, quitte à faire craquer les coutures.
    https://www.youtube.com/watch?v=cmvUCae9eMI

    Si seulement nous avions un chef comme lui à la tête de la France !

    A propos de l’islam, M. Poutine avait déclaré à un journaliste qui l’interrogeait à ce sujet :

    « La différence est qu’en Russie nous avons des musulmans qui sont Russes avant d’être musulmans.
    En France, les musulmans sont d’abord musulmans avant d’être des Français ».

    Logique implacable.

  13. Vieux Jo says:

    @François : puisque nous parlons de Poutine, je lis parfois une méfiance sur ses objectifs réels et entre autre de vouloir prendre le pouvoir mondial. Je crois plutôt que ayant beaucoup souffert de voir son pays malmené à cause du soviétisme, puis de Elsine « possédé » par Clinton, qu’il a l’ambition de reconstruire la Russie du temps des Tsars.

    • François says:

      Plus simplement, me semble-t-il, Poutine est amoureux de la Russie éternelle comme nous de la France éternelle. Je ne pense pas qu’il veuille reconstruire la Russie des tsars, il est trop réaliste pour cela. Mais une Russie fière d’elle-même dans laquelle les Russes soient heureux de vivre, appuyés sur leur religion (la religion orthodoxe primant les autres, comme c’est le cas dans la pratique) et leurs traditions, leur riche culture. Au niveau mondial son ambition est depuis au moins 2007 avec son discours de Stockholm de remettre les USA à leur vraie place et de promouvoir un monde multipolaire dans lequel les pays ne s’octroient pas le droit de donner des leçons aux autres et encore moins d’intervenir dans leurs affaires intérieures.

      Pour ma part, je trouve Poutine trop démocrate. Tant qu’il sera là tout ira de mieux en mieux. Mais dans 10 ans au plus il ne sera plus là et alors la démocratie à l’occidentale et les sales valeurs occidentales actuelles pourront s’implanter en Russie.

      Selon certains, Poutine serait pour un concept russe de monarchie: la monarchie populiste: http://www.medias-presse.info/la-monarchie-populiste-russe-interview-digor-strelkov-le-heros-charismatique-de-la-novorossiya-video/17966

      Et c’est bien ainsi qu’il dirige la Russie. Mais la constitution russe calquée sur la constitution française peut amener aux mêmes dérives, après lui…

      • Vieux Jo says:

        Une fois de plus vous développez parfaitement le fond de ma pensée ; il faut dire que sur un mobile il n’est pas facile de converser et avec peu de mots, quand le message passe… ce qui arrive 2 fois sur 5. Et donc quand je dis « Russie des tsars » je voulais parler de la Russie la Grande, la Russie éternelle comme vous dites ; j’ai des lacunes dans l’Histoire de la Russie, tout le monde l’aura vu 🙂 que personne ne m’accuse de mélanger un peu, je le reconnais parfaitement.

        Poutine est peut-être amoureux de cette Russie éternelle, il en est surtout très fier, comme tout le peuple russe, et c’est ce qui le fait agir présentement : restaurer et défendre. Les Français devraient s’inspirer de cette fierté au lieu de gémir et de se laisser culpabiliser.

        Merci encore François.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com