Large défaite du parti travailliste qui milite contre le Brexit, au Royaume-uni! Voilà bien une nouvelle dont le Système médiatico-politique français s’est bien gardé de trop parler, alors que pourtant cela n’entravait en rien les règles de la campagne électorale française. Le Parti de Theresa May est sorti victorieux des élections locales anticipées qui ont eu lieu jeudi en Grande-Bretagne. Où sont-ils ceux qui nous ont rebattu les oreilles à coup de sondages selon lesquels les britanniques se mordraient les doigts d’avoir voté pour la sortie de leur pays de l’Union européenne ? Hein, Ruth Elkrief ? Quel silence abyssal tout-au-long de la journée! Pourtant cette nouvelle ne rentre pas dans le règlement de la campagne électorale française!

Voilà des élections qui renforcent le premier ministre britannique en vu des négociations pour le Brexit! Les conservateurs qui négocient le Brexit ont remporté vendredi 5 mai une large victoire populaire aux élections locales anticipées britanniques avec 28 des 88 conseils qui étaient à renouveler à travers le pays, obtenant 1 900 sièges, soit un gain de 558 par rapport aux précédentes élections.

Le parti travailliste de gauche qui était opposé au brexit, principal parti d’opposition, essuie en revanche un revers de taille, avec une perte de 320 sièges et seulement 9 conseils remportés.

Sondages ?

Une nouvelle fois, on nous ment! Les sondages dont Ruth Elkrief s’est prévalu pour démontrer que les britanniques regrettaient leur vote en faveur du Brexit sont donc ou faux ou bien de la manipulation d’opinion!

Paul Nuttall, leader de l’Ukip qui lui s’est effondré, s’est dit heureux de sa défaite puisque celle-ci profite aux patriotes britanniques:

« Si le prix à payer de voir le Royaume-Uni quitter l’UE est une avance des conservateurs qui se sont saisis de cette cause patriotique, alors c’est un prix que l’Ukip est prêt à payer », a-t-il réagi.

Ces derniers jours, Theresa May a accusé:

« des responsables européens » d’avoir proféré des « menaces » sur les résultats du Brexit afin d’« influer sur le résultat des élections » législatives. » « La réalité, c’est qu’il y a aujourd’hui, malgré la volonté évidente des Britanniques (de quitter l’UE), des bureaucrates à Bruxelles qui remettent en question notre détermination à obtenir le meilleur accord », a déclaré vendredi la Première ministre.

La victoire de son parti est une excellente nouvelle pour Theresa May dans la perspectives des législatives le 8 juin, où elle compte conforter sa majorité au Parlement de Westminster pour conduire avec autorité le Brexit face à Bruxelles.

Le Times de mardi annonçait déjà un raz-de-marée en faveur du parti du Brexit. « May se dirige vers un raz-de-marée électoral » titrait le Times dés mardi. Mais qui en a entendu parler en France ? En France où nous avons entendu tout le contraire! Curieux, ne trouvez-vous pas ?

Nous n’avons pas entendu François Hollande sur ce sujet, lui pourtant si bavard ces derniers jours.

emiliedefresne@medias-presse.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

5 commentaires

  1. croisé says:

    Magnifique! C’est de bon augure!
    J’ai entendu Bourdin contre Florian Philippot qui soutenait que le Brexit était un échec. Et Ruth Elkrief en train de citer je ne sais quel sondage qui démontrerait selon elle que la majorité des Britanniques regrettaient le Brexit. Eh bien voilà la démonstration que ces gens-là nous enfument du martin au soir.

    • rouki says:

      il faut attendre 2 ans pour voir la réussite ( fuite des cerveaux et des finances ) mais ceux qui restent c’est les autres lol

  2. Sancenay says:

    @ croisé
    je confirme. KKbourdin s’est vu étrillé par un Philippot particulièrement pugnace ce jour là qui l’ a amené à dire qu’il était interdit de douter de sa partialité, et de celle de sa chaîne ! Ah la grosse farçouille ! Moyennant quoi , le faiseur d’opinion se sentant tout de même sombrer dans le grotesque tenta un salto arrière en détournant sa hire contre ce qu’on disait de lui sur les réseaux sociaux.
    Mais non KK, on t’aime tellement, tu es si emblématique de l’enfumage high tech! un modèle du genre, un saint En Marche de la religion du « Progrès « pour l’humanité. Sans toi, aurait-on encore quelque raison de résister ! Tu te sous-estimes, KK , n’anticipe pas sur les lendemains qui déchantent. Laisse du temps au temps. Ne sais-tu donc pas qu’il n’y a que le diable pour être pressé ?

  3. Philippe TALUT says:

    Tout est dit ou presque, sachant que le KKBoudin fait son boulot d’intox, et que la petite pute d’Elkief toujours en Ruth, en remet une couche au ordres de son taulier.
    Mais à priori, le petit Français n’a pas compris, et comme il aime la sodomie, il va s’en prendre dans l’oignon pendant 5 piges…
    Vive la Macronade, et vive la France!

  4. Davyd REY says:

    En fait, comme c’est élections « locales » puis, en juin, les élections législatives … Nous Français, cela nous parlerait pas … Voila pourquoi, on n’a pas eu vent de ces élections … Que signifie « élections locales » chez eux ?

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com