C’est le député UMP Xavier Bertrand qui a lancé le débat, s’inquiétant sur Europe1 lundi dernier d’un plan d’austérité qui toucherait l’armée. Cela n’a pas été démenti par les principaux responsables du PS dont Claude Bartolone qui a précisé, ce mardi que la piste de l’effort dans l’armée n’était pas écartée mais à condition que le «volume global» prévu par la loi de programmation militaire 2014-2019 soit préservé. Michel Sapin a tenu à nuancer les chiffres, reconnaissant que le ministère de la Défense pourrait participer à maîtrise des dépenses publiques.

Ce serait une fois de plus une promesse non tenu de Hollande qui avait déclaré sanctuarisé le budget de la Défense et qui avait assuré en juillet 2013 que les crédits de la défense seraient préservés dans leur intégrité, la sécurité nationale passant avant tout. Selon La Tribune, Michel Sapin aurait bien demandé entre 2 et 2,5 milliards d’euros d’économies par an au ministère de la Défense de 2015 à 2017 mais Matignon a tranché pour une réduction de 1 à 2 milliards.

En octobre dernier, Jean-Yves Le Drian parlait de la nouvelle loi de programmation militaire comme équilibré, ajoutant qu’on ne pouvait faire plus sans mettre cet équilibre en danger. Or c’est bien ce qui semble se produire. D’ailleurs certains évoquent déjà la menace d’une démission du ministre de la Défense en vue des négociations.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

3 commentaires

  1. Dominique says:

    Ce n’est pas grave,il n’y a plus d’armée française,elle est morte en 1962 en Algérie;ce ne sont plus que les mercenaires du NOM.

  2. C.B. says:

    Et combien de milliards d’euros d’économies par an vont être « demandés » ou « imposés »
    -à l’éducation nationale?
    -aux droits des femmes?
    -à l’Outre-Mer?
    -aux affaires étrangères?
    Quand publiera-t-on les évolutions cumulées sur les cinq ou dix dernières années pour ces différents ministères?

  3. HUGUEL says:

    Je suis tout à fait d’accord avec G.B. Si des réductions équivalentes à celle de la Défense Nationale avaient été
    faites à l’éducation nationale la France aurait été paralysée par des grèves. Encore deux poids deux mesures.
    Le « Mammouth » est intouchable. Il ne connaît ni ses besoins ni ses ressources et aucun ministre n’aura l’audace de faire le travail.Le seul bon ministre qu’ils aient eu était
    Monsieur Claude Allègre.Il a été balancé pour avoir dit une vérité qui crève les yeux.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com