Le titre vous étonne ?

L’association de protection animale L214 est célèbre pour ses enquêtes dans les abattoirs où elle dénonce les conditions de mise à mort des animaux. En réalité l’association milite sans le dire pour une alimentation végétarienne. Sa dernière vidéo a été publiée jeudi : l’association L214 a filmé la mise à mort de bébés dans les hôpitaux français de vaches sur le point de mettre à bas, avec le massacre des veaux sur le point de naître : des images insoutenables ! Voici ci-dessous le script de la vidéo publié par l’association tel qu’il est, mais aussi en bleu tel qu’il aurait pu être :

foetus-MPIDans cet abattoir, la violence des mises à mort, la terreur des animaux qu’on sait aujourd’hui doués de conscience et de sensibilité, m’ont bouleversée. Et en tant que mère, les images des veaux, morts asphyxiés dans le ventre de leur mère tout juste tuée, m’ont brisé le cœur. Dans cet hôpital, la violence des mises à mort, la terreur des bébés qu’on sait aujourd’hui doués de conscience et de sensibilité, m’ont bouleversée. Et en tant que mère, les images des bébés, morts empoisonnés, brûlés ou déchiquetés dans le ventre de leur mère, m’ont brisé le cœur.

Épuisées, ces vaches n’auront pas la chance de vivre assez longtemps pour mettre leur petit au monde. Les foetus meurent lentement d’asphyxie dansfoetus_poubelle le ventre de leur mère égorgée. Certains n’ont que quelques semaines, d’autres quelques mois, d’autres encore sont sur le point de naître. Ils sont jetés à la poubelle, par dizaines chaque semaine. Ces images sont insoutenables. Poussée par une société hédoniste, ces mères n’auront souvent pas le courage de mettre leur petit au monde. Les foetus meurent lentement empoisonnés, ou brûlés par le sel, ou déchiqueté par le gynéco dans le ventre de leur mère. Certains n’ont que quelques semaines, d’autres quelques mois, d’autres encore sont sur le point de naître. Ils sont jetés à la poubelle, par dizaines de milliers chaque semaine. Ces images sont insoutenables.

avortement3Et pourtant ça se passe tous les jours, à Limoges et ailleurs. Grâce au courage d’un employé de cet abattoir, nous pouvons tous prendre conscience que la viande et le lait cachent une violence et une souffrance inouïes. Ils coûtent la vie à des millions d’animaux chaque jour. Et pourtant ça se passe tous les jours, à Limoges et ailleurs. Grâce au courage d’un employé de cet hôpital, nous pouvons tous prendre conscience que l’avortement cache une violence et une souffrance inouïes. Ils coûtent la vie à des millions d’enfants chaque année.

Comme le disait Gandhi, « On reconnaît la grandeur et la valeur d’une nation à la façon dont celle-ci traite ses animaux ». Il n’y a pas de fatalité, nousregret_avortement pouvons arrêter de tolérer cela en changeant nos habitudes. Comme le disait un autre, « On reconnaît la grandeur et la valeur d’une nation à la façon dont celle-ci traite ses enfants ». Il n’y a pas de fatalité, nous pouvons arrêter de tolérer cela en changeant nos habitudes.

A moins que notre société ne soit hypocrite !

A écouter cette magnifique chanson des frères Martineau :

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

66 commentaires

  1. Un bel exemple de science-fiction. Pour les commentaires en bleu.

    • Xavier Celtillos says:

      La pure réalité que vous ne voulez pas voir…

      • Alors nous sommes très nombreux à ne pas la voir. Il suffit de regarder le nombre de pays qui autorise l’avortement. Comme la Russie de Mr Poutine qui est souvent cité en exemple. La même Russie qui autorise la GPA.

        • Ah bon, il n’y aurait qu’en Russie que l’avortement serait autorisé ? Mais en Occident et surtout en France il est encouragé alors qu’en Russie il est découragé par l’encouragement des naissances, ce qui fait déjà une belle différence.

          L’avortement en Russie vient du régime soviétique, qui remonte à plusieurs générations, c’est pourquoi cette pratique est si difficile à extirper…

          Ceci dit, je suis d’accord avec vous, la GPA existe en Russie et ce n’est pas glorieux.

          Lorsque la Russie est exemplaire, c’est le cas très souvent, je ne vois pas pourquoi nous ne devrions pas nous en réjouir. cela n’excuse pas les aspects où elle ne l’est pas. Et je ne vois pas pourquoi vous profitez de ce sujet pour attaquer la Russie alors qu’il y a pire chez nous.

          • En quoi la description de la réalité est une attaque ? Je voulais juste souligner le fait que je trouvai curieux que de nombreux peuples (de culture et de religion différente) considèrent (pour ceux qu’ils l’ont autorisé) que l’avortement n’est pas un crime.
            La Pologne tout récemment même avec un gouvernement conservateur n’a pas renforcé sa législation pourtant déjà très restrictive.

        • Effectivement nombreux sont ceux qui font un déni de réalité. Leur nombre n’empêche pas la réalité d’exister, même en Russie où les avortements sont en baisse et où le gouvernement promeut la famille, justement.

          • Et la réalité est que l’avortement n’est complètement interdit quasiment nulle part.

            • Jean-Louis THES says:

              Ce qui n’enlève en rien son caractère criminel…

              • Basé sur quoi ? Vos convictions religieuses personnelles ? C’est bien évidemment insuffisant. Et c’est fort heureux

                • Ah non, les convictions religieuses n’ont rien à voir. C’est basé sur la science. C’est l’ADN de l’enfant in utero qui lui donne sa nature humaine et son caractère d’individu unique, et ce, depuis sa conception. Mais nous avons bien compris que vous répandez l’idée que nous nous référons à la religion, uniquement pour nous discréditer !

                  • Loin de moi l’idée de vous discréditer. D’ailleurs quel intérêt ? Je voulais juste souligner le fait que ce sont des convictions religieuses qui font affirmer que c’est un crime.
                    Puis que dans la cadre de la loi en France l’avortement ne l’est pas. D’ailleurs dans d’autres pays même si les modalités peuvent diverger, ce principe est maintenu.
                    Du point de la science et de la biologie en l’occurrence c’est beaucoup plus compliqué. Puisque la différentiation sexuelle (garçon ou fille ) voire numérique (1 enfant ou des jumeaux ) se fait bien après la conception.

                  • MA Guillermont says:

                    Bienvenue Sophie .
                    Un tempérament bien élevé et bien trempé de plus .
                    Les femmes françaises dans l’histoire ont su combattre et elles n’ont pas perdu leur esprit …

      • Je souscris en admirant votre réserve. Mais il y a une faute de transposition dans le bleu :
        en blanc : la terreur des animaux qu’on sait aujourd’hui doués de conscience et de sensibilité […|
        en bleu : la terreur des bébés qu’on sait aujourd’hui doués de conscience et de sensibilité […]
        — au lieu de ‹bébés› il faudrait ‹êtres›.
        L’idée est excellente, mais dans un exercice comme celui-ci il faut faire très attention, si l’on veut éviter l’accusation de n’être qu’un propagandiste qui veut faire passer son point de vue par tous les moyens.

        • « — au lieu de ‹bébés› il faudrait ‹êtres› » Pamino, dans le texte de référence il est question de veau dans le ventre de leurs mères. Pourquoi le terme de bébés en miroir vous pose-t-il des problèmes ?.

          • Vous interprêtez, moi je cite. Les textes parlent d’‹animaux› et de ‹bébés›, pas de ‹veaux› et de ‹bébés› ; donc, la correspondance est imparfaite, tandis que dans tout le reste elle est parfaite.

      • Steribox says:

        Qu’importe que ce soit réel ou pas de toute façon ça ne mettras aucunement un terme à ces « mise à mort » . Mais si on suit le raisonnement de l’association L214 nous ne devons plus manger de viande , ou plutôt c’est ce qu’ils souhaitent , de plus ils ne cessent de nous ressasser que les chiffres d’atrocités commises envers les animaux sont en constantes augmentation ce qui est totalement faux sauf qu’auparavant personne n’en parler et encore ne filmer , après dire qu’il faut laisser faire bien sur que non mais c’est loin d’être aussi dramatique qu’ils ne le disent (sauf pour les victimes bien entendu !) . Arrêterons nous de manger de la viande ? un jour peut-être mais d’ici là faisons en sorte que tout se passe au mieux pour les uns comme pour les autres , changeons nos habitudes de vies et si la vidéo est belle et bien réel ils doivent trouver des moyens un peu moins barbares meme si la finalité restera malheureusement la mort de ce qui aurait été de beau bébés .

  2. J’ai écrit sans avoir pu lire la réponse de MCF68. « La pure réalité que vous ne voulez pas voir… ». Il n’a pas compris que dans les deux cas, ici et en Russie, les choses à voir ne sont pas dans ce cas des abstractions.

    • @Pamino
      moi qui ait lu votre réponse je peux dire qu’en en fait ce sont bien des abstractions qui ne reposent sur aucune réalité. Dans aucun hôpital en France vous ne seriez autoriser à poser des caméras pour filmer un avortement. Et aucun membre du service hospitalier (même oppose à l’avortement par conviction) ne le ferait à l’insu de la patiente.

      D’ailleurs ce « filon » des vidéos bien sanglantes et n’ayant aucun rapport avec la réalité ne sont même plus exploités par la nouvelle génération des militants anti avortement. Ceux que l’appelle les 2.0 ont pris une orientation différente. (Voir mes commentaires sur :http://www.medias-presse.info/france-nouvelle-atteinte-aux-libertes-par-le-delit-dentrave-numerique-a-lavortement/61257)

      • J’ai de la difficulté à comprendre cette réponse. Il ne s’agit pas de la possibilité de prendre des photos ou non. Il y a bien des avortements, et ce qui arrive aux bébés humains est la même chose que ce qui arrive chez les bébés animaux.
        Je comprends encore moins la relevance d’un changement dans la technique des anti-avorteurs. Xavier Celtillos devrait-il avoir honte d’être ringard comme anti-avorteur ?

        • Oui il y a des avortements en France et oui ce ne sont pas des crimes.
          Mr Celtillos a tout fait le droit d’avoir les opinions qui sont les siennes. Je ne vois pas ce qu’il y a de ringard à avoir des opinions affirmées. Je n’ai jamais considéré les gens opposés à l’avortement comme des êtres rétrogrades. Je les considère comme tout autant respectable que les gens qui y sont favorables. Est ce que la réciproque est vraie ? J’en suis moins sûr.

          • MA Guillermont says:

            La responsabilité vous mine MCF68 .
            Et si vous êtes un criminel , vous et tous ceux qui sont pro – avortement car tuer un innocent est un crime .

            • Pour certains catholiques peut être. Fort heureusement la loi de mon pays a un tout autre point de vue.

            • @Ma Guillermont.
              Le fait que vous le considérez comme un crime n’en fait pas une réalité. En France ce n’est pas un crime. Et dans la quasi totalité des pays du monde ce n’est pas le cas. Et je ne pense pas qu’ils soient tous dans l’erreur.

              • MA Guillermont says:

                Vous êtes dans l’Erreur , vous croyez que parce que quelque chose est légal dans le monde , il est acceptable .
                Nombre de lois du monde actuellementne sont pas favorables au Bien de l’humanité .
                Je ne reprends le débat sur l’avortement où nombres de commentaires ont montré que la vie commence dès la fécondation .
                Nous défendons la Vérité , chaque être humain possède la conscience de ses pensées et de ses actes

                • Qui vous dit que ce n’est pas vous qui êtes dans l’erreur. Eux aussi sont persuadés de défendre la vérité. Laissez les hommes libres de décider en bien ou en mal. Car il n’y a que la liberté d’agir et de penser qui soit capable de produire de grandes choses.

                  • MA Guillermont says:

                    Nous n’avons pas la même conception de la Vérité.
                    Vous êtes donc un homme libre qui a obtenu le droit de tuer .
                    Vous rendez grâce À Qui pour cette horreur ?

                    • Il n’y a que vous pour croire que ce sont des meurtres. La biologie nous permet aujourd’hui de décrire ce qui se passe exactement dans les différents stades du développement de l’embryon.
                      Par contre, quelles sont les caractéristiques qui font l’homme, la personne humaine, quelle est la valeur morale de la vie embryonnaire en comparaison avec d’autres valeurs, ce sont là des questions éthiques et philosophiques auxquelles la science ne peut répondre.
                      Je sais bien que la très grande majorité des interruptions de grossesse se fait dans les premières 5 à 10 semaines d’aménorrhée (correspondant à 3 à 8 semaines de développement embryonnaire). Pour faire appel aux émotions et semer la confusion, les adversaires de l’avortement aiment présenter des images de foetus bien plus développés, fortement agrandies, souvent avec une indication erronée de l’âge du foetus.

                    • MA Guillermont says:

                      Vous ne répondez jamais à la question posée .
                      Vous tentez de me se stabiliser par des arguments mensongers , par des théories et des comparaisons fumeuses …
                      La science dont vous vous targuez ne se reconnaît pas dans les destructeurs de la vie qu’elle a engendrées , dont vous êtes .

                      Vous passez à côté de ce qu’il y a de bon , de meilleur en l’homme :
                      La protection du tout-petit , de celui qui vient au monde avec quelque chose de nouveau , qui n’a jamais existé , quelque chose d’initialisation et d’unique …
                      Quel gâchis !

                    • MA Guillermont says:

                      Il manque un commentaire que j’ai fait en réponse à MCF 68 , SVP .
                      Où es-il ?

                    • @MA Guillermont
                      Je ne cherche pas à vous déstabiliser. Je sais bien que je n’arriverai pas à vous convaincre. Mais j’espère au moins que vous pourrez comprendre pourquoi votre « théorie » n’aura jamais de succès. D’ailleurs les actuels militants anti-avortements ont renoncé au couplet « avortement = meurtre »

                      PS : Je vous mets la référence de l’étude concernant les ondes cérébrales.
                      https://www.rcog.org.uk/globalassets/documents/guidelines/rcogfetalawarenesswpr0610.pdf

                    • MA Guillermont says:

                      Votre avis n’est pas objectif , vos réponses sont issues d’un site pro – avortement suisse .
                      Voici les propos du Professeur David Lygre de l’université de Washington , auteur de la manipulation de la vie , un des plus éminents spécialistes en la matière :
                       » Nous n’en connaissons pas suffisamment sur le cerveau de l’embryon (…) A partir du quarantième jour environ ou se termine la constitution basique du cerveau , on peut discerner une activité scientifique minime des ondes … »
                      Les scientifiques britanniques sont parvenus à la même conclusion à partir d’un autre point de départ .
                      Leurs travaux ont été publiés dans le New – scientist .
                      (…)
                      Il indiquait aussi la nécessité de mettre en place des mesures législatives afin « de protéger le foetus « .
                      La publication de ce rapport avait alors suscité des manifestations de la part des « pro – avortement « .
                      Mon commentaire , lui , est objectif .
                      Arrêtez de mentir et d’inverser
                      Celui qui assène des contre-vérités , des arguments mensongers et des théories à longueur de temps ……..c’est vous .
                      Un dernier pour la route et pour en rajouter une couche , OUI l’embryon est bel et bien un être humain vivant et c’est un crime , un meurtre , un assassinat , un homicide que d’attenter à sa vie qui n’appartient qu’à lui – même .

                    • Votre professeur est à la retraire. Son livre a été écrit en 1979. Un livre. Pas un article de recherche soumis au jugement de ces pairs. La science ne s’est pas arrêté en 1979. En quoi l’article du Royal College of Obstetricians and Gynaecologists qui lui est un rapport de recherche et qui date de 2010 ne devrait pas être pris en compte ? (Plus des dizaines d’autres références que je tien à votre disposition)
                      Votre problème est que vous rejetez systématiquement les articles scientifiques qui ne vont pas dans votre sens.Et moi je sais qu’il n’existe pas d’articles scientifiques qui vont dans votre sens. Et les académies de médecine ou des sciences de tous les pays qui ont légalisé l’avortement le savent également.
                      Le seul moyen qui vous reste pour soutenir l’idée que avortement = meurtre est de sortir de la démarche scientifique.

                    • MA Guillermont says:

                      Que le Professeur David Lygre soit à la retraite n’enlève rien aux recherches qu’il a faites et à la découverte formelle qu’il a établie sur l’activité scientifique minime des ondes du cerveau à compter du quarantième jour embryonnaire , démontré aussi par des scientifiques anglais par une autre approche et publié dans la revue New – scientist .
                      Le temps pour lui ne s’est pas arrêté en 1979 …
                      Il a publié plusieurs livres dont un autre en 1994 ,
                      Les scientifiques qu’ils soient chimistes ou autres utilisent les livres comme moyens de publications de leurs recherches et des résultats de leurs travaux .
                      Je ne suis pas une pro de l’écriture scientifique , vous parlez d’article pour le « royal college … »en 2010 , où voulez – vous en venir ?
                      – 5 semaines pour l’EEG du bébé .
                      Je vous ai apporté la preuve sur un plateau .

                      – six mois pour vous
                      Que dit votre source ?…prestigieuse !

                    • Si c’était une découverte si formelle que çà il aurait publier un article de recherche. Il n’aurait pas écrit un livre. Cela veut dire que c’est son opinion et non pas une preuve scientifique. Là ou vous êtes erreur c’est que pour faire progresser leurs idées les scientifiques en activité n’écrivent pas de livre. Nous publions dans des revues à comité de lecture afin d’être soumis au jugement de nos pairs.

                      La publication d’un travail de recherche dans une revue scientifique permet de le confronter à la communauté scientifique, et d’archiver les résultats pour référence ultérieure. Dans le cadre de l’évaluation des performances de recherche, on tente de comptabiliser le nombre de publications, l’impact des revues scientifiques dans lesquelles elles sont publiées (c’est-à-dire les lectorats potentiels des articles) et le nombre de publications ultérieures citant chacune d’elles.

                      Ces revues peuvent être l’émanation de sociétés savantes ou d’académies des sciences.

                      Que ce qui écrit dans ce livre vous arrange n’en fait une vérité scientifique ou un travail de recherche. Ce n’est pas moi qui dit 6 mois. Mais justement ma source « prestigieuse ». Et pour le moment je n’ai pas trouver de sources scientifiques qui aillent dans le sens des 5 semaines.

                  • MA Guillermont says:

                    Mise au point :
                    Je vais mettre du temps pour être capable de trouver les grandes choses que produisent les meurtres des tout-petits .

                    • Et comme ce ne sont pas des meurtres vous ne trouverez jamais. Voici quelque chose qui pourra vous aider. C’est curieux les anti-avortement n’en parlent jamais.
                      L’avortement provoqué est l’une des interventions médicales les plus courantes. Le rendre illégal ne diminue pas le nombre d’avortements. Sur 46 millions d’avortements réalisés chaque année, 20 millions le sont dans des conditions épouvantables. La légalisation de l’avortement peut mettre fin à la mort et aux souffrances inutiles des femmes.
                      J’oubliai …dans le monde 47 000 femmes 47 000 à cause d’infections, d’hémorragies et autres effets engendrés par le manque de salubrité et d’expertise. Moi ce sont à ces victimes là à qui je pense en premier.

                    • MA Guillermont says:

                      Il n’est pas nécessaire de vous tourmenter pour les souffrances des femmes , faites pareil que pour les bébés .
                      Assumez pleinement cette liberté humaine absolue , …
                      Libérez-vous de cette inquiétude , votre anxiété finit par me donner du souci !

                    • Vous me voyez désolé de me préoccuper de personnes qui elles sont bien des êtres humains ayant pleinement conscience d’eux mêmes.

                    • MA Guillermont says:

                      De la meme facon que les touts-petits dont l’Adn dès la fécondation , les battements cardiaques dès la troisième semaine et les ondes cérébrales dès la cinquième semaine attestent de son humanité .

                    • Comme pour le pseudo syndrome de l’avortement vous vous trompez encore.concernant les ondes cérébrales. Chaque cellule vivante, par exemple les cellules hépatiques, produisent des oscillations électriques qui ne sont toutefois pas comparables aux ondes régulières du cerveau. Celles-ci ne font leur apparition qu’au 6ème mois de grossesse.

                    • MA Guillermont says:

                      Je vous compare à un diffuseur de brouillard Mis en difficulté , vous tentez de me déstabiliser en tombant dans l’argument mensonger .
                      Ce genre de comportement est malheureusement fréquent dans les relations de groupe .
                      Perdu …

                  • @ MCF68 « Eux aussi sont persuadés de défendre la vérité.  »

                    Non non. Eux, ils pensent comme cela les arrange. Ils ne cherchent pas à défendre une vérité, mais leurs intérêts personnels. Ne faites pas le naïf, vous n’êtes pas crédible.

                    • L’intérêt personnel de Simone Veil quand elle a fait voter la loi m’échappe. Ainsi que celui des des juges de la Cour Suprême des États Unis de 1973. Ainsi que celui des parlements ou juridictions de la plupart des pays du monde qui ont décidé de l’autoriser.

                • David Lyre est un chimiste et pas un biologiste. Lisez plutôt Jacques Monod qui lui est biologiste et ce qui ne gâte rien prix Nobel de médecine.

                  Mes références venaient des ouvrages suivants. Peut être que ce site suisse a utilisé les mêmes sources.

                  -The Fetus in Three Dimensions – Imaging, Embryology & Fetoscopy
                  -The Developing Human – Clinically Oriented Embryology (10th Edition)
                  -Textbook of Clinical Embryology
                  -New Discoveries in Embryology

                  PS Eviter les sites religieux style Torah universelle pour les questions scientifiques.

                  • MA Guillermont says:

                    David Lyre est un scientifique très complet , l’option bio – chimie fait partie du cursus du biologiste .
                    Mauvaise foi évidente , encore et encore .
                    Pourquoi me reprochez – vous le site hébreu pour répondre à votre certitude erronée des ondes cérébrales au sixième mois pour le foetus .
                    A l’inverse de vous , je savais pour les ondes EEG par expérience professionnelle et lorsqu’il faut vous le démontrer , je pars chercher la preuve en faisant une recherche objective .

          • Boutté says:

            Tuer est un crime sauf s’il est légal, en somme .
            La peine de mort a été supprimée justement parce que ce distinguo est insoutenable .

            • C’est déjà prévu voyez le droit sur la légitime défense.

              • MCF68 seriez-vous naïf(ve) ? « si c’est légal c’est que ce n’est pas un crime »… donc « Si c’est filmé c’est que c’est faux » !!!
                Les crimes légaux n’ont pas toujours été QUE des avortements, bien avant il y a eu les crimes légaux de Noirs, de Juifs, d’Ukrainiens. De quel côté auriez-vous donc été à ces époques ? Votre raisonnement fait peur ! 🙁

                • Vous pouvez utiliser le masculin. Contrairement à vous j’essaie de ne pas tous mélanger. Je parle de l’avortement et à notre époque.

                  • Oui, vous ne voulez surtout pas vous rendre compte que votre discours est criminel !

                    • Mais non. Que vous le pensiez n’en fait par une réalité. Après si vous préférez vivre dans le déni çà ne me dérange pas. Dura Lex sed Lex.

            • La peine de mort a été supprimée uniquement parce que la mise à mort est insupportable à la VUE des gens ! Ce n’est pas le cas de l’avortement : cette mise à mort est bien cachée, même si pourtant bien réelle. Ce n’est pas la taille de l’individu humain qui rend sa mise à mort plus ou moins soutenable, on est bien d’accord là-dessus j’espère ??

  3. MA Guillermont says:

    Merci à vous Xavier Celtillos pour l’article et le script en bleu .
    En littérature , le genre tragique trouve son origine dans la Grèce antique .
    Dans la France moderne , le tragique trouve son origine dans les avortoirs et les abattoirs .
    Terrible châtiment qui s’annonce dès la fin du temps de Miséricorde qui arrive à son terme .
    Largement mérité …

    • ‹Tragique› vient de τράγος ‘bouc’, d’où τραγῳδία ‘chant de bouc’, on ne sait pas tellement pourquoi, mais ça passe bien dans le rapprochement fait par Xavier. On pense aussi à la liturgie d’hier :
      Inter oves locum præsta,
      Et ab hædis me sequestra,
      Statuens in parte dextra.
      (Les ‹hædi› sont de jeunes boucs, ici voués pour ainsi dire à l’abattoir.)

  4. Catholique et Français says:

    MCF68 (c’est un rébus?) Oui il y a des milliers d’avortements en France et oui ce sont des crimes horribles parce que perpétrés contre des innocents, crimes doublés d’un sacrilège car ils empêchent l’âme d’un être humain d’avoir la possibilité de parvenir à sa fin surnaturelle qui est la contemplation du Dieu parfait dans l’éternité. Je ne juge pas des degrés de responsabilités de ceux qui participent à ces horreurs ( j’ai bien assez à faire avec mes propres faiblesses), mais je constate une réalité qu’aucune loi humaine ne peut effacer

    • Vous savez en France il y a des gens qui ne croient pas en Dieu. Et d’autres en un Dieu différent du vôtre (encore que je me pose des questions). Donc les questions d’âmes de Dieu sont peut être importantes pour vous. Mais au nom de quoi devraient t’elle imposées aux autres ?

      • Vous avez parfaitement raison. C’est une grave erreur de dénoncer la réalité de l’avortement par le biais de la religion. La science et le simple constat suffisent largement. Et que dit la SCIENCE ? Que l’embryon a son propre ADN depuis sa conception. Cela signifie qu’il est un individu humain et unique depuis sa conception, que toutes ses caractéristiques mentales et physiques lui sont programmées et que rien de nouveau ne viendra s’ajouter venant de l’extérieur, pour contribuer à son perpétuel développement, qui commence à sa conception et se termine à sa mort.
        Durant toute sa vie, l’individu humain ne fait rien d’autre que se transformer sans arrêt, chose qu’il commence à faire dès sa conception.
        L’individu n’est donc pas moins humain in utero que quand il est enfant, jeune adulte ou vieux.
        Ce n’est pas la religion qui le dit, mais la science.
        Et ce n’est pas non plus la philosophie athée qui déshumanise le foetus ou l’embryon, le vieillard ou le tétraplégique : c’est une idéologie qui nourrit la loi du plus fort et qui veut que les plus forts puissent choisir entre se débarrasser des plus faibles, ou les accueillir/accompagner/prendre en charge/aimer.

        • En effet, l’être humain ne se rapporte pas seulement à un corps physique mais aussi et surtout à une conscience de soi. Il est une créature qui a conscience d’exister et qui est le fruit de ses interactions avec son environnement extérieur. Ainsi, comme l’être humain existe au travers de sa conscience d’exister que lui offre son éducation et son environnement extérieur je pense que l’on ne peut pas décemment considérer l’embryon de 3 mois comme tel

          Encore plus important c’est ce que dit le juridique dans nos sociétés.

  5. Jandottir says:

    Xavier Celtillos, j’espère de tout coeur pour elle que jamais votre fille ou votre compagne ne sera violée et enceinte consécutivement (comme l’a été ma meilleure amie)… car leur imposer d’élever et d’aimer l’être résultant de ce drame serait leur rappeler ce traumatisme jour après jour et ce serait bien cruel de votre part….

    • Xavier Celtillos says:

      Cela n’a rien à voir. Je comprends votre amie, peut-être mieux que vous ne pourriez le penser. Mais ce n’est pas le sujet.
      Il y a plus de 200.000 avortements en France par an et des millions dans le monde, et qui n’ont rien à voir avec le viol, mais qui sont utilisé comme une forme qu’on voudrait faire croire contraceptive. Donc que l’on arrête de nous faire avaler un meurtre de masse par des drames particuliers et limités.
      Pour ce qui est des cas limités dont vous parlez, il faut dans ce cas mettre en place des structures de prise en charge pour les mamans qui souhaitent garder leur enfant, et des centre pour accueillir les enfants que leur maman ne souhaite pas élever. Mais on ne répont pas au crime du viol par le crime du meurtre. D’autant plus que l’avortement, chose volontairement cachée par les lobby pro mort, constitue souvent un traumatisme plus violent que le viol. On expose donc les femmes à un double traumatisme.
      Et enfin, la sévérité doit être extrême pour un violeur, et pas se limiter à quelques mois de prison.

      • J’ajoute que 100% des femmes qui sont tombées enceintes après un viol et qui ont choisi de garder leur enfant sont heureuses de l’avoir fait. Elles savent très bien que leur enfant est totalement innocent, et aimer leur enfant les a guéries du viol. Ce qui se passe en réalité est exactement le contraire de ce qu’on s’imagine : l’enfant ne rappelle JAMAIS le viol. Parce qu’il est source d’amour et innocent, il permet de faire le deuil du viol, puisque justement il en est le fruit.
        C’est pour ça que l’avortement chez une femme violée est vécu comme un 2ème viol.

  6. Cela vous échappe ?
    M’enfin, une loi justifie tous les crimes,…qui ne sont plus des crimes.
    Allons, MCF68, vous êtes donc vraiment naïf.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com