Son élection à la tête des Républicains n’est pas vraiment une surprise : Laurent Wauquiez est devenu le nouvel homme fort des Républicains, parti affaibli par les dernières défaites électorales et la défection d’une partie de ses élus et cadres, séduits par La République en marche.

Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes a été élu dimanche dernier dès le premier tour avec près de 75 % des voix, se détachant loin devant l’ex-filloniste Florence Portelli (plus de 16 %) et le juppéiste Maël de Calan (9,25 %). La participation a été plus importante que prévue avec près de 100 000 adhérents ayant voté, sur les 234 556 à jour de cotisation.

« Pour Les Républicains, l’année finit mieux qu’elle n’a commencé. Les militants ont apporté, ce dimanche, la meilleure des réponses à ceux qui voulaient un peu vite enterrer leur parti », se réjouit Yves Thréard dans Le Figaro.

Son élection est perçue également pour ses partisans comme « un désaveu à ceux qui ont seriné que la droite avait coulé corps et biens depuis l’élection d’Emmanuel Macron ». Affirmant que LR est « la première formation d’opposition », Bernard Accoyer, secrétaire général de LR a jugé qu’« en face de la gauche modernisée qui est celle de La République en marche, il faut un grand parti de la droite et du centre, Les Républicains ».

Gérard Larcher, président LR du Sénat, a déclaré de son côté, dimanche dans un communiqué, qu’« il faut maintenant rassembler toutes les sensibilités et reconstruire autour d’un projet ». « C’est le défi que nous devons ensemble relever, c’est le travail que devra engager une équipe diverse et renouvelée autour de Laurent Wauquiez. »

Le député et président de Debout la France, Nicolas Dupont-Aignan, s’est empressé quant à lui d’affirmer que deux choix s’offrent désormais à Laurent Wauquiez : « Rester enfermé dans le politiquement correct en reprenant les thématiques portées par Debout la France tout en écartant d’un revers de la main un quelconque dialogue avec notre famille politique comme avec le Front National. (Ou) franchir le Rubicon et se tourner vers les gaullistes et patriotes (…) afin de proposer un projet alternatif. »

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

8 commentaires

  1. Un p’tit macron de la droite « molle »

  2. Cadoudal says:

    Wauquiez ne manquera pas de se prosterner devant les ordres du Crif;

    il combattra énergiquement les mouvements patriotiques et identitaires ,
    qualifiés d’ autorité « extrême ou ultra droite » ;

    il combattra courageusement pour continuer l ‘invasion barbare organisée par la République.

    il sait que toute désobéissance est punie de mort politique après diabolisation sans procès.

  3. Tshirgant says:

    C’est un arriviste de plus.

  4. Laurent Wuaquiez, le nouvel homme fort affaibli des Républicains
    E lu avec 32 % des adhérents
    Taux d’abstention 57, 36 %
    Alors Monsieur WUAQUIEZ je vous conseil de regarder quand même dans le rétro pour voir vos amis que vous avez laissé au bord de la route, autrement la chute vat être dure

    • andré le gueux says:

      en réalité le taux d’abstention n’est pas le bon puisqu’il n’y a évidemment pas 230000 adhérents dans ce parti que personne ne veut plus. LR, (LR = canular, en fait UMP, la branche fausse droite de l’UMPS) = parti des menteurs… même pas capable de donner le vrai chiffre de ses adhérents.

  5. Tout ça est tragicomique. Les bouffons se succèdent à la la tête du pays. Nous avons eu droit à Chirac-en-tongs, un nabot cocaïné, un gras-du-bide lubrique et maintenant un hybride de Caligulette et Topette Gun, tous collabos vichislamistes… Tout ce que peuvent dire ou penser ces clowns est d’une insignifiance totale.
    Ils ont un boulevard leur permettant l’alternance au pouvoir. Le Pen et l’idiot utile Mélanchon canalisent les mécontentements ce qui permet à l’UMPS centre fausse droite de commettre des holdups électoraux en totale impunité. Et quand se lèvera un général qui voudra nettoyer ce cirque, les braves lobotomisés se lèveront comme un seul bobo en criant au fascisme. Ce pays de lopettes perfides est à l’agonie.

    • @Joel
      C’est quoi « collabos vichislamistes » C’est pas un peu contradictoire d’utiliser le mot vichy soi-disant pour donner du poids d’infâmie à islamistes??? C’est collabos du terrorisme islamiste et mondialiste qu’il faut dire.
      Vichy c’était en 1940-44 et un sursaut de la France contre le mondialisme americano-sioniste. Mais peut être que vous n’avez étudié l’histoire qu’à l’éducation nationale?. Alors je comprends et je vous plains.

      • Et vous allez nous dire que les chambres à gaz sont un détail de l’Histoire? Le maréchal est fier de vous

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

34,52 % récoltés 27.499 € manquants

14501 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 27.499 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com