Un Australien de 42 ans a été arrêté, dans une propriété située à 370 km au sud-ouest de Sydney, pour avoir conseillé l’État islamique sur les armes de haute technologie, y compris des missiles.

L’arrestation ne porte pas sur une attaque terroriste planifiée en Australie, mais sur le soutien technologique à l’État Islamique, depuis un domicile. Haisem Zahab conseillait l’État Islamique sur la manière de développer des capacités d’armes de haute technologie, notamment sur le guidage laser des missiles.

Cette affaire nous alerte sur les conditions de la radicalisation musulmane dans nos sociétés occidentales. Le soutien aux groupes terroristes et à l’extrémisme islamiste ne vient plus seulement de jeunes gens peu éduqués, paumés, issus des quartiers déshérités. Haisem Zahab travaillait comme électricien et agissait, apparemment, seul. Le profil de cet homme qui n’était pas celui d’un jeune chômeur. Haisem Zahab était bien « intégré » dans la communauté de sa ville, il avait un bon job. Cela nous laisse malheureusement un seul indice : il était Musulman.

C’est bien là que se situe le défi du terrorisme islamique en ce qu’il divise nos sociétés réputées ouvertes, neutres, tolérantes. Combien de temps pourrons-nous conserver ce modèle d’ouverture, de neutralité et de tolérance devant des profils comme celui de l’australien Haisem Zahab ?

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 commentaires

  1. Évidemment je dois m’accoutumer à lire des expressions du genre « l’australien Haisem Zahab », mais c’est un exercice difficile.
    Comme ont dit beaucoup d’autres déjà ici, le problem réside dans la religion islamique en elle-même ; mais puisqu’il y a aussi dans le christianisme des textes qui se donnent à de mauvaises interprétations, il vaut mieux peut-être parler de la présentation des textes. Malheureusement, la seule personne avec assez de prestige international pour bien parler sur ce sujet et être entendu dans le monde entier, c’est le pape ; et ce pape faisant directement le contraire, on ne peut que prier que sa papauté ne dure plus longtemps.
    Du moins la police berlinoise a fait une descente aujourd’hui sur la mosquée qui avait abrité l’assassin au camion de Berlin, et en même temps sur les domiciles de beaucoup d’individus qui y sont liés, en y confisquant beaucoup de documents incriminants.
    D’autre part, et dans un sens plus général, la plus haute cour de la province de Berlin a trouvé aujourd’hui coupables de meurtre et condamné à la réclusion perpétuelle deux jeunes chauffards qui avaient brûlé trois feux rouges au centre de Berlin et tué un vieil homme qui, ayant le feu vert, venait de virer à droite sur leur passage. L’avocat des chauffards a pourtant interjeté appel à la Cour Fédérale à cause de l’inculpation de meurtre. Quoi que soit l’issue de la procédure, il est certain, en vue de ces deux cas, que les Allemands ont commencé à se réveiller.

  2. Boutté says:

    Dans le cas présent cet homme s’affichait Musulman . D’autres choisissent une position non plus intégrée mais assimilée pour n’être pas soupçonnables.

  3. Raiford says:

    Le « pas d’amalgame » ne tient pas la route.

    Les attentats sont fait exclusivement par des musulmans, même si la majorité n’y participent pas.
    Cet exemple montre qu’il y a aussi des sympathisants actifs dont il faut tenir compte

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

25,40 % récoltés 31.330 € manquants

10670 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 31.330 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com