Face à l’intensification des missions de l’OTAN à ses frontières (nldr: des patrouilles ont été effectuées en Pologne et Roumanie )  depuis la crise ukrainienne et notamment la Crimée, le Bélarus a demandé à la Russie de lui envoyer une quinzaine d’avions supplémentaires pour la surveillance aérienne que les deux pays exercent déjà en commun. Lors d’une réunion de son conseil de sécurité, le président bélarus Alexandre Loukachenko s’en est expliqué:« Si l’Otan a décidé avec les Américains d’accroître à nos frontières ses unités aériennes, que devons-nous faire, regarder tout cela? ».
Les Européens ont encore menacé aujourd’hui Vladimir Poutine de sanctions car ils estiment qu’il y a eu aucune désescalade. Le gouvernement ukrainien n’entend mener aucune action en Crimée et attend l’aide des Occidentaux.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Mots clefs , , ,

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com