Pour une fois, les évêques de France ne communient pas tous à la même haine du Front National, comme par le passé. Certains, et c’est une innovation sur la scène politique française, ont même osé franchir un tabou et sans appeler franchement à voter Marine Le Pen, ils refusent de pousser leur ouailles dans les bras de Macron.

Si les trois représentants des juifs, des protestants et des musulmans ont appelé « d’une même voix » à faire barrage à Marine Le Pen, la candidate la plus proche du respect de l’identité française et de la souveraineté de la France, ce qui semble les déranger grandement, aucun ecclésiastique français n’a donc signé cette déclaration, l’Église de France étant divisée sur les candidats du 7 mai.

Le pauvre cardinal n’a pas eu le droit de prendre part à la déclaration des trois grandes gueules du matin. Aussi, voulant quand même participer au sacro-saint front républicain, pendant laïc de l’inter-religiosité qu’il pratique dans son diocèse de Lyon, il a donc publié son petit communiqué, a brûlé son petit grain d’encens sur l’autel du politiquement correct avec quelques autres responsables religieux de la région lyonnaise, inconnus au bataillon. Mais bon il a bien fallu faire avec pour donner l’image d’un semblant de « vivre-ensemble »….

« Communiqué des responsables d’églises de Lyon – Mercredi 3 mai 2017

« Nos Eglises à Lyon sont aussi diverses que la société que nous formons. Cette grande diversité, dans notre manière de vivre, de célébrer, de penser et d’agir dans notre monde, ne nous empêche pas d’être très profondément unis en Christ, et constitue pour nous une occasion féconde d’enrichir notre réflexion en nous ouvrant à l’échange, au débat, au partage… C’est ce que nous vivons avec gratitude au sein du Conseil des Responsables des Eglises de Lyon depuis des années. Cette diversité s’exprime aussi naturellement dans les sensibilités, les convictions et les engagements politiques de chacun : il n’existe pas en tant que tel un vote « chrétien » de même, et c’est heureux, qu’aucune de nos Eglises n’est, ni ne sera jamais liée à quelque parti politique que ce soit.

Dans cette période de grande incertitude qui caractérise l’entre-deux tours de l’élection présidentielle, nous constatons un désarroi profond  chez un nombre important de nos concitoyens et des membres de nos Églises peinent à trouver une motivation pour s’exprimer par leur vote lors du second tour de scrutin.

 Cette situation d’une ampleur inédite n’est pas sans risque car nous ne pouvons pas considérer comme anodine la présence au second tour d’un parti qui, historiquement a toujours été porteur d’un discours nationaliste dangereux dont la mise en œuvre serait désastreuse. Nous croyons que l’Evangile  que nous avons reçu et que nous essayons de vivre, nous engage sans cesse à être des « artisans de paix », des « affamés et assoiffés de justice ». C’est pourquoi aujourd’hui nous tenons à rappeler ensemble que nous sommes et nous serons toujours clairement engagés pour que reculent les discriminations, les inégalités, la violence, la xénophobie et toutes les paroles de haine qui fracturent notre société.

C’est ainsi que nous entendons prendre part à la responsabilité commune de construire et servir la société dans laquelle Dieu nous donne de vivre. »

Pour l’Église Catholique, Mgr Philippe Barbarin
Pour l’Église Arménienne Apostolique, Père Isaac Hékimian
Pour l’Église Orthodoxe Grecque, Père Nicolas Kakavelakis
Pour l’Église Anglicane, Révérend Ben Harding
Pour les Églises de la Fédération Protestante de France (FPF),
Pasteur Pierre Blanzat (Église Protestante Unie de France)
Pour l’Église Baptiste, Pasteur Erwan Cloarec« 

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

42 commentaires

  1. pamino says:

    Soupçon de sabotage : je contrôle

    • champar says:

      L’information est hélas exacte :
      http://lyon.catholique.fr/?Election-presidentielle-Communique

      Il ne reste plus aux catholiques du diocèse de Lyon que la solution de boycotter le denier du culte et de verser la somme à la fondation Jérôme Lejeune par exemple (ou en aidant directement les prêtres de leur paroisse sans passer par l’association diocésaine).

      Je ne sais pas ce qui a poussé le cardinal Barbarin à prendre cette position, il a donc incité les catholiques à manifester contre la dénaturation du mariage et il calomnie la candidature de la seule candidate qui promet de revenir sur cette loi !
      Il choisit le candidat de la magouille financière qui va opprimer les faibles pourtant il me semblait qu’il n’était pas possible de servir Dieu et l’argent …
      C’est triste de voir ce qu’est devenu le cardinal Barbarin.

      • Chris... says:

        C’est triste de voir ce que sont devenus les représentants de l’Eglise, si ce n’est l’Eglise tout court, de Rome au fin fond des presbytères…
        C’est affligeant !

      • DUFIT THIERRY says:

        Cela vous étonne de la part de Barbarin ? Vous êtes bien naïf.
        Vous remarquerez que dans ce communiqué aucune allusion n’est faite ni à la dénaturation du mariage, ni à l’avortement, ni à la morale catholique.

      • Marc Sorède says:

        Bonjour Champar!
        À la bonne heure!
        Rappelez vous, il y a quelques temps de cela je vous avais alerté sur son cas, puisqu’il s’était vanté d’avoir appris par cœur la chahada, profession de foi musulmane, qui nie très explicitement la Sainte Trinité…il expliquait qu’interieurement, il restait catholique, mais qu’il entendait ainsi pouvoir assister un musulman mourant…
        Lui un Cardinal, qui peut avoir toutes les grâces pour convertir ! Lui Cardinal qui doit professer la foi catholique en toutes circonstances sous peine de faute grave…
        Eh bien là, là, il franchit encore un pallier…
        Réciter la chahada fait de vous un musulman. Appeler à voter Macron vous rend complice, d’accord avec vous, de toutes les atteintes faites à la famille traditionnelle puisque Macron entend être le soutien des LGbt…le scandale est énorme.
        De fait, il n’est plus catholique. Et on se fout complètement de son for interne, à supposer qu’il en ait un.
        Bravo pour votre idée du dernier du culte.
        À bientôt de vous accueillir dans une chapelle tradi !!!
        Amicalement,
        M S

      • de l'Espinay says:

        Incompréhensible ce discours mais dans la continuité de la casse qui a été faite au niveau des écoles catholiques…

  2. Sancenay says:

    Il a passé ses dernières années à livrer ses prêtres aux media : que pouvait-on espérer d’autre de sa part pour ses fidèles qui d’ailleurs ne lui ont rien demandé.
    Il reste que ses consignes ne sont pas recevables puisqu’elles sortent de son domaine pastoral qui s’arrête là où commence celui de « César ».
    Je plains ce misérable par avance pour le moment où il passera au tourniquet devant Saint-Pierre, il va falloir justifier ce soutien à un fossoyeur affiché de notre civilisation chrétienne.

  3. Il est vrai que depuis 5 ans que l ‘on souffre ,enfin les sent dents ,que gens meure de froid tout les hiver ,qu ‘il y a de plus en plus de pauvres ,on ne les entend pas ,par contre pour dire de voter macron qui va encore plus détériorés note pays ,l ‘appauvrir ,faire plus de pauvre ,plus qui vont mourir encore de froid ,et que l ‘on va perdre notre civilisations ,on ne les entend pas ,après ,il se pose la question ,pourquoi les églises se vident ,et bien chercher pas ,moi personnellement,en temps que croyante ,je suis dégoutté

  4. Michel MIGNOT says:

    Comme le maire de sa ville, comme son patron romain, comme 60% de l’épiscopat français, comme leur candidat, M. Barbarin est un initié ….

  5. Papilou says:

    Bah il sert la soupe!…service minimum pour le candidat des LGBTI!! Pauvre de lui…après ses déboires il aurait mieux fait de se taire et se faire petit et oublié! Que Dieu ait pitié de lui…et de tant d’autres!
    per C.S.P.B.

  6. Papilou de Normandie says:

    Bah…il fait le service minimum après ses déboires il aurait dû se taire, se faire oublier! Servir cette soupe nauséabonde aux LGBTI !
    Un trahison de plus comme tant de prélats et religieux…image de l’Eglise dont une bonne part est apostate! En l’année du centenaire de Fatima…décidément ça ose tout! Que Dieu ait pitié de lui!!
    Per C.S.P.B.

  7. Richard says:

    Un pauvre type, ce cardinal.

  8. Le Précurseur says:

    Ça vous étonne? Pas moi, il fait partie du système comme nombre de cardinaux et évêques. Le Vatican est infesté et infiltré depuis fort longtemps puisque St Pie X le dénonçait déjà en son temps. Je viens de finir un ouvrage qui en dit long sur cette trahison et sur l’appartenance de tous ces faux prélats aux idées du mondialisme, il s’agit de « la maison battue par les vents » C’est à lire absolument pour comprendre !

    • Sanfard says:

      @Le Précurseur
      J’ai lu et possède ce livre et, comme vous, je préconise sa lecture très instructive et véridique, sous couvert de roman !
      Je n’imaginais pas que certains (beaucoup) grands prélats étaient rendus aussi bas.

  9. angel says:

    Vu l crétinus qu’est c rigolo … sa déclaration n m’étonne pas et les chrétiens crétins sont légion …
    Il est donc pour :
    la GPA ,pour la LGBT et bientôt avec un H pour hermaphrodite pour la perte de nos valeurs ,pour une libre circulation entre les pays du Maghreb et la France ,pour q nos églises deviennent des mosquées … pour q les riches deviennent plus riches et que les pauvres deviennent plus pauvres ,sans oublier les retraites qui diminueront comme peau de chagrin
    Si c cela être chrétiens à son image alors voter macron !
    Seule Marine peut et pourra rendre à la France son statut !
    5 ans d plus avec les socialos et à la fin du quinquennat les femmes en france n seront q des belphégors …

  10. DUFIT THIERRY says:

    Barbarin est un authentique hérétique qui a multiplié les actes anti-catholiques. Souvenons- nous des confirmations qu’il a effectuées en compagnie d’une femme pasteur.
    Ne nous étonnons pas de ce communiqué d’inspiration maçonnique.
    De Dieu, de la morale catholique, de la Sainte Eglise il n’est pas question.
    Barbarin est un ennemi de l’Eglise , véritable loup dans la bergerie pour détruire la Foi Catholique.

  11. pauvre guignol encostumé dans les traditions de non libre pensance
    occupez vous des problèmes actuels internes à l’église notamment pour les affaires de pédophilie
    pour cela vous pouvez communiquer

    • Suricate says:

      Le qi d’une moule , ça fait beaucoup ou pas …?
      En interne , ça vaut le qi d’une huître …?

  12. karr says:

    Le Cardinal Barbarin est un impulsif, de plus il ne me semble pas très équilibré mentalement.
    Confions le à la Divine Misericorde.

  13. Potiliso says:

    C’est excellent, ce genre de déclaration: d’une part, le cardinal dit que la société est diverse mais il exclue le Front national et ses électeurs. Ensuite, il signe avec des gens qui ne sont pas catholiques: il est donc allié de non-catholiques, d’hérétiques, contre les électeurs du FN. Enfin, il exprime un choix au lieu de se taire, ce qui est son devoir puisqu’il n’a pas à faire de politique séculaire; tandis qu’il ne dit rien, ce monstre franc-maçon, sur l’avortement qui a tué 8.500.000 Français depuis 40 ans.
    Bref, nous catholiques nous sentons triplement adversaires de ces faux-prélats et désormais les combattrons de toutes les nos forces. J’espère que nous pourrons les jeter en Ephad ou leur corps sera conforme à leur pensée.
    PS: pendant qu’il ne parle pas de l’essentiel, je le fais:retirez vos enfants des pseudos écoles catholiques où l’on fait de l’éducation de l’homosexualité, et faites l’école à la maison, même une heure par jour, ça marche très bien ! http://l-ecole-a-la-maison.com/

  14. Brassart says:

    Après Fillon, candidat en lequel espéraient les catholiques , et qui s’écrase comme une carpette , voila un prélat qui appelle à voter pour quelqu’un qui méprise les catholiques ! Il y a de quoi s’interroger ! Eh oui, vous vous étonnez que les églises se vident ?!

  15. Marie says:

    Le Cardinal Barbarin est un Cardinal Baratin .
    Il déforme l’Evangile …..
    Trouve -t-Il : dans le candidat Macron un  » affamé et assoiffé de justice  » ,un artisan de paix  » ? Ce Macron qui prône ,diffuse des valeurs contraire à l’Evangile : mariage pour tous, PMA , GPA, , l’avortement …..
    Ce Cardinal qui baratine sur ce qu’est la violence …..l’avortement n’est il pas une violence contre l’enfant et la mère ?
    Ce Barbarin-Baratin nul doute qu’il sera récompensé pour sa prise de position du  » vivre ensemble  » si chère à nos évêques qui ont mis l’Evangile et le bon sens aux oubliettes .

  16. Soupape says:

    Au lieu de dénoncer la décadence, ses pompes et ses œuvres,
    et toute la bande de ceux qui veulent l’aggraver,
    Barbarin pleurniche, et s’imagine ainsi rendre la justice !

    Le seule Justice qui vaille,
    est celle qui consiste à respecter toutes les Nations,
    c’est à dire leurs traditions, leurs cultures, leurs personnalités,
    leurs peuplements, et leurs économies.

    Ainsi on aura la Paix.

    Tout le reste n’est que dictatures !

  17. Horace says:

    Religion + Politique = explosif. Rendez à César ce qui est César et à Dieu ce qui est à Dieu. Mais voilà certains ont des difficultés à séparer l’un de l’autre. Nous arrivons à un e fin de civilisation. C’est dur à accepter, mais c’est ainsi. Ce fut le cas avec l’Egypte, la Grèce, la Rome ….. Que devons-nous faire ? Nous préparer aux changements et les orienter en notre faveur selon nos valeurs humanistes (pas les républicaines,), valeurs de l’Esprit et les faire grandir vers une nouvelle civilisation … dans 200 ans. Peut-être avant.

  18. Daniel REICHERT says:

    Complètement hors sujet , notre Prélat ! il comprendra sa douleur lorsque l islam sera devenu la religion N°1 CHEZ NOUS ET LORSQU IL SE SENTIRA ASSEZ FORT POUR IMPOSER SA FACON DE VOIR LES CHOSES ! Les premiers visés seront les autres religions … et nous en serons pour avoir osé il y a des siècles (quand nos ancêtres avaient encore des attributs masculins) les Croisades !

  19. pépé says:

    Cardinal qui devrait dire plutôt la vérité que fera t-il A l’urinoir, depuis Que Fillon l’a eu dans le FION,et qu’il dise qu’il votera Macron,il crois a la Mouche
    qui pète,quand les gens en auront marre,et SE révolteront dans la rue,il dira quoi?AMEN
    Franchement le Cato-Cardinal l’a dans le FION,perdu ou gagner nous seront toujours là pour défendre nos idées,Contre Macron ou les voyous Banquiers/Merdias/Justice de GOCHOS.
    Français levons nous dés le 7 mai
    Vive la France

  20. pépé says:

    Cardinal Barbarin devrait plutôt aller A Lourdes voir a la grotte tout ce qu’il s’y passe endroit sale,et aller soutenir aussi les 300 futurs Chômeurs de Whirlpool A Amiens,que de donner des leçons, nous Français sommes capable de juger pas besoin de nous donner vos sale prières.

  21. A.F says:

    Barbarin est vraiment une merde.

    • DUFIT THIERRY says:

      Inutile d’employer des mots aussi vulgaires pour exprimer une indignation légitime. En fait la place d’un cardinal n’est pas non plus dans une usine contrairement à ce que dit M « PEPE » . Le devoir d’un évêque est de rappeler la doctrine politique de l’Eglise. Condamnation du socialisme et du communisme, soutien des candidats qui se rapprochent (ou qui s’éloignent le moins) de la doctrine de l’Eglise. Actuellement il est vrai qu’aucun candidat n’est ouvertement catholique. Il faut donc soutenir le moins mauvais c’est-à-dire celui qui s’éloigne le moins des principes catholiques. Mais évidemment Barbarin se garde bien de prêcher la doctrine de l’Eglise.

  22. Sanfard says:

    Quelques éléments pour y voir clair sur « François » et l’Église d’aujourd’hui :
    http://benoit-et-moi.fr/2017/actualite/faire-la-clarte-sur-amoris-laetitia.php

  23. balaninu says:

    Je crois que tout est clair et que vous avez tous, tout dit sur ce prélat !

    – « Si le sel s’affadit il n’est plus bon qu’à être jeté dehors et être foulé au pied » Notre Seigneur Jésus.

  24. Charles Apestéguy says:

    Monsieur le Cardinal Barbarin, je suis prêtre catholique et je vous emmerde. J’encourage à voter pour Marine Le Pen.

    Avant de faire le choix de voter pour M. Macron, regardez cette vidéo: https://youtu.be/NNDgsw39m9s

  25. luciferg says:

    Si j’avais un conseil a demander, ce n’est pas à cette personne que je le ferai; moralité douteuse, avec ces histoires de pédophilie, préférence du migrant à l’autochtone. Non merci ! de plus, personne ne vous a rien demandé Cardinal !! occupez- vous de vos ouailles, elles en ont bien besoin!

  26. Etienne says:

    De quoi il se mêle ?

  27. Aliénor says:

    Merci les collabos

  28. Jean NOGUES says:

    Le dernier pape digne de ce nom a été Pie XII.

    Tous ses successeurs, SANS EXCEPTION, ont été des usurpateurs contaminés à divers degrés par le marxisme sous toutes ses formes.

    La maçonnerie française et tutti quanti sont des variantes du marxisme, antérieures ou postérieures à lui.

    La marxisation de la société française, au bout de plus de quarante ans de patiente inoculation subliminale, est aujourd’hui achevée, à quelques détails près. On entre donc enfin dans la partie centrale d’un tunnel
    dont on ignore la longueur ni même s’il a une issue autre que la disparition pure et simple de l’identité française, à la manière de la disparition subite des Incas. L’Eglise dite conciliaire a bien rempli son rôle historique dans cette désagrégation finale du peuple français. Mais ce travail n’est pas parfait, car les esprits lucides épris du vrai catholicisme humaniste (qui n’a rien à voir avec les usurpateurs actuels de cette définition) ont remarqué de longue date que l’Eglise de France qui a succédé à Pie XII est d’essence satanique.

    • fiatlux says:

      Hélas, hélas, le très saint pape Pie XII, je n’en doute pas, était lui aussi complètement « antichristisé » sur le plan politique :

      « … Pie XII, à la fin de la guerre, ne se retient plus. Dans cette dernière
      allocution urbi & orbi, immédiatement après un petit préambule sur l’espérance surnaturelle apportée par Noël dans les âmes, le pape ose en faire abruptement l’application à l’avènement du… nouvel ordre international, que fait miroiter la prochaine création de l’ONU dont tout le monde parle : «Aurore d’espérance.— Béni soit le Seigneur ! Des lugubres gémissements de la douleur, du sein même de l’angoisse déchirante des individus et des pays opprimés, se lève une aurore d’espérance. Dans une partie toujours croissante de nobles esprits […?], surgissent une pensée, une volonté de plus en plus claire et ferme : faire de cette guerre mondiale, de cet universel bouleversement, le point de départ d’UNE ÈRE NOUVELLE POUR LE RENOUVELLEMENT PROFOND, LA RÉORGANISATION TOTALE DU MONDE. À cet effet, tandis que les armées continuent à s’épuiser en luttes meurtrières, avec des moyens de combat toujours plus cruels, les hommes de gouvernement, représentants responsables des nations, se réunissent pour des conversations, pour des conférences, en vue de déterminer les droits et les devoirs fondamentaux sur lesquels devrait être reconstruite une
      communauté des États, de tracer le chemin vers un avenir meilleur, plus sûr, plus digne de l’humanité. Antithèse étrange, cette coïncidence d’une guerre dont l’âpreté tend au paroxysme, et du remarquable progrès des aspirations et des projets vers une entente pour une paix solide et durable ! On peut bien discuter sans doute la valeur, l’applicabilité, l’efficacité de tel ou tel projet, le jugement à porter sur eux peut bien rester en suspens ; MAIS IL N’EN RESTE PAS MOINS VRAI QUE LE MOUVEMENT EST EN COURS [ce dont Pie XII ose se réjouir…] ».
      « Puis, on voit Pie XII exalter le principe de «l’unité du genre humain et de la
      famille des peuples» : «De la reconnaissance de ce principe dépend l’avenir de la paix. Si cette exigence morale trouvait sa réalisation dans une société des peuples qui saurait éviter les défauts de structure et les faiblesses des solutions précédentes [Pie XII fait là allusion à la défunte SDN], alors, la majesté de cet ordre réglerait et dominerait également les délibérations de cette société et l’application de ses moyens de sanction. Pour la même raison, on comprend que l’autorité d’une telle société des peuples devra être réelle et effective sur les États qui en sont les membres, de manière pourtant que chacun d’entre eux conserve un droit égal à sa souveraineté RELATIVE [Comprenons bien l’incroyable, l’inouï propos de Pie XII : il déclare là, ni plus ni moins, aboli l’économie du Temps des nations, et milite de toutes ses forces pour que soit mis en place ce qui doit la remplacer, une nouvelle économie pseudo-millénariste où tous les peuples se gèreront démocratiquement ensemble et entre eux, autrement dit, c’est carrément
      vouloir « changer les temps et les lois » comme prophétisait Daniel de ce que voudra faire l’Antéchrist-personne ; car dire de la souveraineté qu’elle ne doit plus être que relative, c’est la supprimer tout simplement, et donc supprimer la nation elle-même qui ne peut vivre et exister que par sa souveraineté absolue, sinon rien : la souveraineté en effet, comme d’ailleurs le dit très-bien l’étymologie du mot, est absolue ou… n’existe pas ; parler d’une souveraineté relative, c’est un oxymore puissant et surtout absurde ; mais Pie XII, dans tous ses Noëls de guerre qu’on va éplucher un peu, est tellement enthousiasmé et entiché de la nouvelle économie de salut politique internationale basée sur un pseudo-Millenium de nature antéchristique, qu’il ne voit même plus l’absurdité de son propos…]. C’est seulement de cette manière [… donc : en supprimant la souveraineté pleine et entière des États-nations!!] que l’esprit d’une saine [!!!] démocratie pourra pénétrer également dans le domaine vaste et épineux de la politique extérieure».
      « Et Pie XII de conclure le radio-message de Noël 1944, par ce que l’on peut
      appeler son idée fixe en matière de politique internationale, à laquelle il se dit attachée… plus que personne : «Formation d’un organisme commun pour le maintien de la paix.— Les décisions connues jusqu’ici des Commission internationales [celles qui aboutiront, suivez le guide pontifical, aux… très-maçonniques accords de Yalta !] permettent de conclure qu’un point essentiel de tout aménagement futur du monde serait la formation d’un organisme pour le maintien de la paix ; d’un organisme investi de commun accord d’une autorité suprême [… Comme s’il était au pouvoir de
      l’homme de s’autorevêtir d’une autorité légitime suprême pour régler la paix du monde, pouvoir qui n’appartient qu’à Dieu et à Lui seul !!! Et c’est le pape qui ose s’accoupler à un tel projet impie qui était celui des hommes de la tour de Babel et qui sera demain celui de l’Antéchrist-personne lui-même !!!] et qui aurait aussi dans ses attributions d’étouffer dans son germe toute menace d’agression isolée ou collective. PERSONNE ne pourrait saluer cette évolution AVEC PLUS DE JOIE que celui [le pape Pie XII ici veut se nommer] qui a défendu DEPUIS LONGTEMPS le principe que la théorie de la guerre comme moyen apte et proportionné de résoudre les conflits internationaux, EST DÉSORMAIS DÉPASSÉE [… Ah bon ?! Nous sommes donc, ô pape inconséquent et irréfléchi, dans une nouvelle économie de salut ?? Là encore, comme pour l’unité des peuples, la paix universelle entre les peuples est une réparation des effets du péché originel que SEUL Dieu peut opérer en instaurant le Millenium… SEUL Dieu peut engendrer une nouvelle économie de salut où les effets collectifs du péché originel seront abolis dans l’humanité : voyez comme les gens de la tour de Babel ont été punis d’avoir voulu réparer par eux-mêmes les effets du péché originel ! Il y a donc là, dans ces propos pontificaux incroyables, un orgueil et une impiété inqualifiables, inconcevables, de la part d’un… pape !!!, qui épouse
      carrément l’impiété et l’orgueil qui sera celui de l’Antéchrist-personne, avec un enthousiasme affiché dont se glorifie impudemment l’indigne pape, mettant sa gloire dans ce qui fait sa honte, qui fait frémir de sainte-colère, de la part d’un… pape :], (…) PERSONNE ne saurait souhaiter plus ardemment plein et heureux succès à cette collaboration commune, qui est à entreprendre avec un sérieux d’intention inconnu jusqu’ici, que celui [Pie XII] qui s’est employé consciencieusement à amener la mentalité chrétienne et religieuse à réprouver la guerre moderne et ses monstrueux moyens de lutte. (…) Et si s’ajoute la menace d’une intervention juridique des nations
      et d’un châtiment infligé à l’agresseur par la Société des États, en sorte que la guerre se sente toujours sous le coup de la proscription et toujours sous la surveillance d’une action préventive, alors l’humanité pourra sortir de la nuit obscure où elle est restée si longtemps submergée [… quel lyrisme châteaubriandesque !] ; elle pourra saluer l’aurore d’une nouvelle et meilleure époque de son histoire. (…) Il y a une chose que Nous savons,
      c’est que le moment viendra, et peut-être plus tôt qu’on ne pense, où les uns et les autres reconnaîtront que, tout considéré, il n’y a qu’un moyen de sortir du réseau embrouillé dans lequel la lutte et la haine ont enlacé le monde, c’est le retour à une solidarité trop longtemps oubliée, à une solidarité ne se limitant pas à tels ou tels peuples, mais universelle, fondée sur la connexion intime de leurs destinées et sur les droits qui appartiennent également à chacun d’eux [… Mon Dieu, mon Dieu !, mais quelle fougue ! mais quel enthousiasme ! mais quelle ferveur non-dissimulée ! mais quel éclat illuminé dans cet œil pontifical FIXÉ SUR LA CHIMÈRE DU RÈGNE DE
      L’ANTÉCHRIST-PERSONNE].

      Et hélas, ce Noël 1944 n’est pas, de la part de Pie XII, une sorte de lapsus calami, un enthousiasme délirant de passage dû au soulagement que procurait le sortir de l’atroce seconde guerre mondiale, hélas hélas non, c’est exactement tout le contraire qui est vrai : dans ce point d’orgue du Noël 1944, Pie XII ne faisait que dire sans voile ce qu’il suggérait déjà dans TOUS ses Noëls de guerre 1939, 1940, 1941, 1942, 1943 et donc 1944, comme étant sa pensée la plus profonde, six allocutions péniblement
      humanistes et déjà pro-antéchristiques, proposant aux peuples, à toutes les nations, d’ériger par voie juridique internationale et dans l’entente cordiale de tous, une Société de justice et de paix, pure création humaine sans le Christ au fronton de l’édifice humain ainsi créé, à la première place. D’ailleurs, on vient de le lire, Pie XII ne manque pas lui-même d’insister sur le fait que c’est « depuis longtemps » qu’il milite pour une nouvelle économie de salut sociopolitique internationale où la paix humaine sera garantie par voie… humaine, juridique et morale. »

      http://eglise-la-crise.fr/images/pdf.L/TRRFCompletDuToutAvecNDDeGra%C3%A7ayA4.pdf

  29. speedbird32 says:

    C’est scandaleux, surtout venant d’un Évêque. On ne peut pas se dire catholique et appeler à voter ou voter pour Macron. Macron c’est l’IVG, la PMA, GPA et la mouvance LGBT, tout ce qui est contraire à la loi divine. Je vous invite à lire ceci http://www.riposte-catholique.fr/en-une/mgr-rey-7-mai-cest-a-de-choisir et ceci http://www.riposte-catholique.fr/perepiscopus/votez-macron-devrez-confesser .

  30. Kalakheukomunhos says:

    BARBARIEN….collabo !….tu ne seras plus dans mes prières matinales ! Vade retro Satanas !

  31. potchilo says:

    P….n! mettre barbarin dans ses prières matinales c’est quand même bizarre…

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com