A l’occasion d’un reportage du magazine 13h15 le dimanche réalisé pour France 2, le cardinal Burke annonce clairement son intention de résister au pape François si celui-ci persiste dans la ligne qu’il a impulsé depuis le début de son pontificat et qu’il a mis en oeuvre lors du synode sur la famille de 2014. Ce synode qui doit se poursuivre en 2015 avalisera sans doute la communion au divorcés-remariés et recommandera de regarder positivement l’homosexualité, comme l’a déjà recommandé le synode de 2014.

En réalité, ce synode sur la famille ne fera qu’achever la révolution dans l’Eglise, révolution qui a pris pied avec le concile Vatican II que le cardinal ne remet pas en cause pour autant.

Un autre évêque, Mgr Tissier de Mallerais, ne mâche pas ses mots, et a rappelé avec force, lors de son sermon à Lourdes en octobre 2014, un principe fort malmené  :

Le lien purement formel avec la Rome nouvelle n’est rien devant la préservation de la foi. Le lien formel, ce lien artificiel, ce lien qui serait un simulacre avec la Rome nouvelle n’est rien devant la préservation et la profession de la foi catholique. […] Nous pouvons le dire encore aujourd’hui, nous ne pouvons mieux aider le successeur de Pierre qu’en exigeant de lui la profession intégrale de la foi catholique. Nous ne pouvons mieux aider le successeur de Pierre qu’en transmettant la foi catholique, en la proclamant à temps et à contre-temps, par un sacerdoce doctrinal, un sacerdoce saint, un sacerdoce combattif, un sacerdoce missionnaire, et un sacerdoce marial, dédié à la Très sainte Vierge Marie, à son apostolat et à son règne.

Xavier Celtillos

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

6 commentaires

  1. Le cardinal Burke ne remet pas en cause le Concile Vatican II pour autant car ce dernier est irréprochable, comme l’a prouvé Arnaud Dumouch, professeur de religion catholique. Citez-moi des passages du Concile Vatican II qui sont contraires à la foi catholique.

    La responsable des déviances actuelles au sein de la chrétienté est l’idéologie libérale-libertaire issue de Mai 68.

  2. De toute évidence nous n’avons pas lu les même études sur ce concile Vatican II

  3. Guy de la Croix says:

    Je dirais même plus que Fétis… ce Eric a-il lu les 2 livres écrits par une des plus grandes sommités théologiques de l’Université du Latran ,  » Le Concile vatican 2 en question… » Mg Brunero Gherardini???? Qui dénonce les hérésies notoires des 16 documents de ce concile désastreux… à en juger les effets mortifères depuis 1963 et l’état apocalyptique de Rome ?????

  4. c’est bien ! continuez à vous diviser pour des débats stériles !
    Il me semble que Jésus a juste dit « Aime ton prochain comme toi même » , à vous lire on croirait que la phrase est incomplète, je me permet de la compléter d’après les propos que vous défendez « … si il pense comme toi , sinon débrouille toi pour le détruire car c’est surement un suppot de Satan » .

    Bref ne cherchons pas plus loin, la cause de la désertification des églises, et de l’accélération de la Laïcisation de la France.

    Ami Calmant …..

  5. Struyven Marie-Thérèse says:

    Le cardinal Burke
    L’hérésie a été combattue de tout temps. Le Seigneur a pourtant bien dit : »dans les derniers temps on appellera bien ce qui est mal et mal ce qui est bien  » et cela vous représente bien. Aussi  » Allez à temps et à contre temps ». Nous ne sommes pas, chrétiens, sur cette terre, pour nous faire « bien voir » de la société actuelle mais pour sauvegarder la Parole du Christ. Relisez votre Bible.
    En charité, ou amour, comme vos préférez, laisser les divorcés remariés accéder à l’Eucharistie est impensable. Mais nous devons tout faire pour les soutenir dans cette peine qui est là leur. Ils peuvent toujours faire une communion « spirituelle » et là c’est le Seigneur qui en jugera dans sa Miséricorde. Pour ce qui est de l’homosexualité, il serait malvenu de pouvoir l’expliquer, ces derniers souvent ne le savent pas eux même, mais cela existe. La charité, afin de sauver leurs âmes est de les accueillir avec bonté et les attirer vers la chasteté qui, je l’admet, est un énorme sacrifice.Le Seigneur nous a prévenus tous de ne pas changer un seul mot de ce qu’Il nous a laissé en héritage et repris dans la Bible. J’espère que l’Esprit-Saint vous fera méditer tout cela et que vous cesserez ce combat perdu d’avance (car Dieu aura toujours le dernier mot, même si pendant un temps cela laisserait à penser le contraire). Que Dieu vous assiste ainsi que le Pape François et notre Pape émérite Benoît XVI.

  6. Chantal says:

    La pastorale suit le Doctrine, parce qu’il s’agit de mener à leur accomplissement les Paroles du Seigneur. Séparer la Doctrine et la pratique pastorale est impossible.
    La folie de Dieu est plus sage que la sagesse des hommes, et la faiblesse de Dieu est plus forte que la force des hommes 1. Co. 1,25

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com