Le chef de file du parti socialiste hongrois (MSZP) Attila Mesterhazy a démissionné jeudi de son poste, après les débâcles électorales de son parti (centre gauche) aux élections européennes du 25 mai et aux élections législatives du 6 avril. Il renonce à la présidence du parti et du groupe parlementaire. Le nom de son successeur sera connu après une élection interne au parti, à laquelle il ne sera pas candidat et dont les modalités doivent encore être définies.

En France, le président du PS Harlem Désir avait quitté son poste après la défaite des élections municipales… pour être nommé secrétaire d’État chargé des Affaires européennes. Il a été remplacé par Jean-Christophe Cambadélis.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Inscrivez-vous à la 1ère UDT du Pays réel !
www.udt-du-pays-reel.com

Les commentaires sont fermés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com