D’aucuns diront – à juste titre – qu’il faut comparer ce qui est comparable et qu’on ne peut pas comparer dans l’absolu le chiffre d’affaires d’une multinationale et le Produit Intérieur Brut d’une nation. Certes. Mais cela permet de donner un ordre de comparaison quant à la force de frappe économique des diverses entreprises les plus puissantes du monde.

Le géant informatique Apple équivaut à 1/6e du PIB de l’Allemagne (4e puissance mondiale), mais aussi à l’équivalent du PIB des Pays-Bas (18e puissance mondiale).

 Le géant de la boisson gazeuse Coca Cola équivaut à 1/14e du PIB de la Grande-Bretagne (5e puissance mondiale), mais aussi à l’équivalent du PIB de l’Irlande (40e puissance mondiale). Son rival Pepsi Cola équivaut à la moitié du PIB de la Tchéquie (49e puissance mondiale) et à celui de la Slovaquie (64e puissance mondiale).

L’entreprise Internet Google équivaut au 1/5e du PIB de la France (6e puissance mondiale) et à celui de la Belgique (25e puissance mondiale).

La multinationale alimentaire Nestlé équivaut à 1/9e du PIB de l’Italie (8e puissance mondiale), à la moitié de celui de la Suisse (19e puissance mondiale) et à celui de la Hongrie (57e puissance mondiale).

L’entreprise de haute technologie Siemens équivaut à 1/14e du PIB de la Russie (12e puissance mondiale), au ¼ de celui de l’Ukraine (62e puissance mondiale) et à celui de la Lituanie (85e puissance mondiale).

La société de vente par correspondance Amazon équivaut à 1/5e du PIB de l’Espagne (13e puissance mondiale) et à celui du Portugal (46e puissance mondiale), alors que le site de vente aux enchères EBay équivaut à la Bosnie-Herzégovine (114e puissance mondiale).

Le site internet Facebook équivaut à 1/5e du PIB de la Turquie (17e puissance mondiale) et à celui de la Grèce (48e puissance mondiale), alors que son rival Yahoo équivaut à l’Albanie (129e puissance mondiale).

L’entreprise de logiciel Microsoft équivaut au PIB de la Suède (23e puissance mondiale) ou de l’Autriche (29e puissance mondiale).

Le cartel multi-produits Samsung équivaut à 1/6e du PIB de la Pologne (24e puissance mondiale) et à celui de la Biélorussie (82e puissance mondiale).

La chaîne de supermarché WallMart équivaut à la moitié du PIB de la Roumanie (51e puissance mondiale).

Pour le reste, nous avons des multinationales aussi puissantes que certains pays d’Europe.

Dans l’énergie, nous avons Exxon qui équivaut à la Norvège (30e puissance mondiale), PetroChina au Danemark (35e puissance mondiale), Gazprom à la Lettonie (98e puissance mondiale) et Eon au Kossovo (148e puissance mondiale).

Pour les automobiles, Toyota, c’est la Finlande (44e puissance mondiale), General Motors c’est le Luxembourg (75e puissance mondiale), Daimler c’est la Croatie (80e puissance mondiale), Volkswagen c’est la Slovénie (84e puissance mondiale), Telsa c’est l’Estonie (104e puissance mondiale) et Ferrari c’est le Monténégro (160e puissance mondiale).

Pour les articles de sports Nike est de même puissance que la Bulgarie (79e puissance mondiale) et Adidas que la Moldavie (147e puissance mondiale).

La banque Goldmann Sachs à la puissance économique de la Serbie (90e puissance mondiale) et Sony de la Macédoine (133e puissance mondiale).

Hristo XIEP

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

27,10 % récoltés 30.618 € manquants

11382 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 30.618 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com