Salvator Mundi, ce tableau représentant le Christ, Sauveur du Monde, a été adjugé, le 16 novembre dernier, pour 450 millions d’euros à un inconnu…. Attribué à Léonard de Vinci, il est considéré le tableau vendu le plus cher au monde

Désormais, d’après le Wall Steet Journal de jeudi dernier, on connaîtrait son heureux propriétaire : le prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed ben Salmane, surnommé « MBS », artisan d’une réforme promouvant une certaine ouverture du royaume saoudien. Le tableau aurait été acheté par un intermédiaire proche du prince héritier, le prince saoudien Bader ben Abdullah ben Mohammed ben Farhan Al-Saud.

Cette toile de grand prix, véritable joyau de l’art chrétien, devrait devenir le clou du tout jeune musée des Émirats arabes unis, le Louvre Abu Dhabi, inauguré en grande pompe début novembre, et qui réalise ainsi un véritable coup de marketing…

Mais marketing ou pas, le Christ, Sauveur du Monde, se retrouve ainsi célébré et loué en plein cœur du monde musulman !

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Un commentaire

  1. Geneviève says:

    Encore faut-il que le Christ représenté par Leonardo da Vinci soit le même que celui des chrétiens !
    Léonard comme tous les humanistes de la Renaissance est sous influence païenne et kabbalistique. Par exemple son Homme dont les membres déployés sont parfaitement inscrits dans un cercle représente l’Oeuf primitif d’où sont sortis tous les êtres vivants. Image venant en droite ligne de la Gnose. Et sa Joconde que représente-t-elle ? Une sirène, le charme mortel du mensonge ?

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com