el cidRien à voir avec la pièce de théâtre ou très peu, ce film d’Anthony Man retrace l’épopée de Rodrigo Diaz de Bivar, surnommé le Cid.  Formidable histoire épique, ce film est entré dans la légende du cinéma. On y retrouve Charlton Heston dans le rôle du Cid, Sophia Loren et Geneviève Page.

Une fresque historique

Nous sommes au XIème siècle en pleine période de Reconquista espagnole. Les royaumes arabes se fragilisent face aux royaumes chrétiens. L’émir Ben Youssouf est bien décidé à secouer ces princes arabes qui se ramollissent. Il entend imposer la loi d’Allah sur l’Espagne puis sur l’Europe et enfin le monde entier. Le film est centré sur le royaume de Castille.  Quand le roi Ferdinand meurt, les deux frères s’entredéchirent pour le trône : Alphonse et Sanche. Ben Youssouf a compris le parti qu’il pouvait en tirer. Il se rend à Valence pour s’assurer l’appui de l’émir et avoir la côte pour faire accoster ses navires. Un espagnol chrétien, rallié à Ben Youssouf est envoyé pour tuer Sanche. Il offre ses services à Alphonse qui est soutenu par l’infante Urraca. Cette dernière lui ordonne de tuer Sanche. C’est exactement ce qu’attendait Ben Youssouf qui sème la division dans les royaumes chrétiens. Le Cid refuse de prêter allégeance au  nouveau roi Alphonse car il le soupçonne d’avoir pris part à l’assassinat de son frère. Il est proscrit mais fort de son aura, il attire des chevaliers qui veulent se battre sous ses ordres. Il guerroie contre les ennemis de la Castille et rallie à lui des princes sarrasins. Mais Ben Youssouf débarque sur les rives de Valence et fixe le lieu de la bataille au roi Alphonse dans la plaine de Sagrajas. Ce dernier, devant la menace, ne peut faire qu’appel au Cid. Rodrigue lui conseille de d’abord prendre Valence mais le roi refuse et ne veut pas s’allier avec les princes maures. Tandis que l’armée du roi de Castille est battue par Ben Youssouf, le Cid s’empare de Valence. Il offre la couronne du royaume de Valence à Alphonse qui refuse de le soutenir quand la ville est assiégée par les hordes de Ben Youssouf. Le Cid est blessé mortellement. Ben Youssouf fait courir le bruit que Rodrigue est mort pour déstabiliser l’adversaire. Alphonse, défait et ravagé par les remords de l’assassinat de son frère, n’écoute plus sa sœur et se rend à Valence avec son armée pour soutenir la ville. Chimène fait monter le corps du Cid sur son cheval qui part à la tête de l’armée à côté du roi Alphonse. La situation se retourne contre Ben Youssouf car son armée se débande à l’apparition du Cid. Le royaume de Valence est sauvé ainsi que le royaume de Castille. Le film se termine sur ses paroles : « Seigneur, appelez auprès de vous celui qui fut dans la vie et dans la mort le plus pur des chevaliers. »

 

Les personnages

le cidLe Cid ou Rodrigue : noble chevalier, son combat pour l’Espagne est totalement désintéressé. Sa ligne de conduite est l’honneur et il s’y tiendra même si ça doit lui coûter l’amour de Chimène. Il ne prend pas part à la querelle des deux frères même s’il délivre Alphonse dans un premier temps. Il a bien compris qui a assassiné Sanche et ne prête donc pas serment d’allégeance au nouveau roi. Magnanime avec des princes maures prisonniers et fort de sa réputation de guerrier, il rallie les foules derrière lui. Il est follement amoureux de Chimène mais quand on vient le chercher pour défendre l’Espagne, il n’hésite pas une seule seconde. Blessé par une flèche au siège de Valence, il refuse qu’on la lui enlève car cela signifierait qu’il ne pourrait être à la tête de ses troupes. Peu avant de mourir, il reçoit le pardon du roi et continue d’être loyal malgré sa supériorité : « mon roi ne plie le genou devant aucun homme…l’Espagne a un roi ».  Il tient avant tout à avoir le soutien et l’approbation de Chimène qui accomplit sa dernière volonté : « être mort ou vif à la tête des troupes pour l’assaut final ». Il entre dans la légende.

Chimène : d’abord très amoureuse de Rodrigue, elle le hait par la suite quand il tue son père pour venger l’honneur de sa famille. Elle est contrainte de l’épouser mais marque ses distances. Elle le rejoint et lui montre de nouveau son amour quand il est proscrit. Alors qu’elle se réjouit de vivre enfin avec lui, il est obligé de la quitter pour suivre les chevaliers qui le cherchent pour le mettre à leur tête. Elle lui donnera deux jumelles. Même s’ils vivront peu ensemble au final, son amour pour Rodrigue sera toujours aussi fort et inaltérable. Elle le soutient jusqu’au bout dans son combat pour l’Espagne malgré sa douleur.

Alphonse : faible, il est sous l’influence de sa sœur Urraca qu’il suit. Il ferme les yeux sur l’assassinat de son frère. Il n’hésite pas à bannir le Cid. Par la suite, il fait tout pour l’humilier et faire baisser sa popularité. Cependant la mort de son frère le hante. Défait, il reconnait ses torts et sort enfin de l’emprise de sa sœur. Il mène le dernier combat pour sauver Valence au côté du Cid.

La princesse Urraca : pour résumer son personnage : « l’amour est proche de la haine ». Elle est secrètement amoureuse de Rodrigue. Dans un premier temps, elle fait tout pour écarter Chimène. Qurodrigueand elle voit que ses efforts sont vains, elle fait tout pour nuire au Cid. Ambitieuse, elle profite de la faiblesse de son frère Alphonse pour accéder au pouvoir.

 

Le film romance l’histoire du Cid mais par ses décors, la qualité des dialogues, il nous plonge dans l’ambiance de l’Espagne du XIème siècle. Le personnage du Cid est là pour montrer l’exemple du chevalier-type espagnol, loyal et fidèle qui combat pour l’honneur et son pays. Pendant 3h, les intrigues, les batailles et les moments plus romantiques se succèdent, ne nous laissant pas le temps de souffler !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

2 commentaires

  1. Le CID est la plus somptueuse fresque du septième art ; jamais depuis l’écran n’a été aussi géant…!
    Une super production lyrique… une épopée flamboyante et baroque…!
    Plusieurs versions du Cid sont totalement épuisées malheureusement.

    La dernière disponible : http://www.livresenfamille.fr/p5139-un_film_de_anthony_mann_le_cid.html

    Langues : français, anglais
    Bonus : film d’animation d’E. Gorgiard ; Le médiateur ; Entretien de Pierre-Henri Deleau…

    et bonne soirée en famille !

  2. Un des plus grands et plus beaux films de Charlton HESTON et du réalisateur Anthony MANN. Immense fresque se déroulant en Espagne. Décors et costumes superbes. A recommander à tous les admirateurs de films à grand spectacle.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com