Depuis 40 ans, le cinéaste Roman Polanski est associé à l’image d’un abuseur sexuel sur mineure. Une troisième femme se présente désormais comme sa victime et est sortie de l’ombre le mardi 15 août, affirmant que avoir été «abusée sexuellement» par Polanski lorsqu’elle avait 16 ans, en 1973.

Cette femme a aussi expliqué lors d’une conférence de presse à Los Angeles pourquoi elle ne parle que maintenant : « la raison pour laquelle j’ai gardé cela pour moi, c’est que je ne voulais pas que mon père fasse quelque chose qui aurait pu l’envoyer en prison pour le reste de sa vie».

Elle a décidé de sortir de son silence après que Samantha Geimer, la victime au centre de l’affaire de viol sur mineure qui poursuit Polanski depuis quatre décennies, a demandé aux autorités de clore le dossier.

En 2010, l’actrice britannique Charlotte Lewis avait également déclaré que le réalisateur Polanski l’avait forcée à avoir une relation sexuelle lorsqu’elle n’avait que 16 ans.

Roman Polanski (84 ans) traîne depuis 40 ans l’accusation d’avoir drogué Samantha Geimer quand elle avait 13 ans, et de l’avoir ensuite violée dans la maison de Jack Nickolson à Los Angeles en 1977. Roman Polanski avait reconnu avoir eu des relations sexuelles illégales avec une mineure. Par crainte de la prison, il avait pris la fuite en France ou il put compter sur le soutien d’un aréopage allant de Jeanne Moreau à Bernard-Henri Lévy.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

3 commentaires

  1. tirebouchon says:

    « Par crainte de la prison, il avait pris la fuite en France ou il put compter sur le soutien d’un aréopage allant de Jeanne Moreau à Bernard-Henri Lévy ». Ce que vous dites n’est vrai qu’en partie….La bande de cloportes qui prit la défense du pédophile d’origine Juive polonaise ne le fit que lorsque Polanski risquait d’être extradé vers les USA alors qu’il se trouvait dans sa luxueuse résidence en Suisse ! Cela à son importance car Polanskikette bénéficiant de la nationalité française ne pouvait en aucun cas être extradé de France vers les USA. La France n’extrade pas, à ma connaissance, ses nationaux !

  2. tirebouchon says:

    Juste un point d’information pour les accusateurs d’antisémitisme à la petite semaine…si je précise que Polanski est d’origine juive polonaise c’est simplement que lorsque le sujet traité est honorifique, quand le sujet est juif, les médias s’empressent de le signaler et le mettre en valeur….il faut aussi le faire quand le sujet est dans le déshonneur !

  3. MA Guillermont says:

    Il est évident qu’il y a des protections de haut niveau pour les réseaux pédos …
    Polanski le salopard un de plus dans cette marée de réalisateurs cinématographiques des bas fonds … a profité de ses largesses , la logistique pédophile de l’intelligentsia et de la justice française sont à vomir !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com