campagne-chere-future-maman-la-trisomie-21-mpi

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) se présente comme l’autorité de régulation de l’audiovisuel en France. Le CSA a le statut d’autorité administrative indépendante (AAI). Une autorité tellement indépendante qu’elle est présidée depuis 2013 par Olivier Schrameck (une petite fonction rémunérée 100.500 euros par an) désigné par le président de la république. Ce petit-neveu d’Abraham Schrameck, ancien ministre de l’Intérieur du Cartel des gauches, est un ancien de l’Ecole Nationale d’Administration (ENA). Il a été directeur de cabinet de Roger-Gérard Schwartzenberg puis, surtout, de Lionel Jospin. Il a aussi passé de longues années au Conseil d’Etat.

Pour confirmer ‘’l’indépendance” du CSA, il convient encore de préciser que les neuf membres qui le composent sont nommés soit par le président de la république, soit par le président du Sénat, soit par le président de l’Assemblée nationale.

Or le CSA vient de se fendre d’un communiqué (voir ci-dessous) critiquant la diffusion par M6, Canal+ et D8 d’un message publicitaire intitulé “Chère future maman” produit dans le cadre d’une campagne de sensibilisation à la trisomie 21. Selon le CSA, ce message pourrait “ne pas susciter une adhésion spontanée et consensuelle”. Et le CSA de conclure par un rappel à l’ordre des chaînes de télévision afin de “veiller aux modalités de diffusion des messages susceptibles de porter controverse”.

Voilà qui ne manque pas de culot. Où sont les rappels à l’ordre provenant du CSA concernant les programmés télévisés valorisant le libertinage sexuel, l’homosexualité, la théorie du genre, la violence gratuite, etc, tous “susceptibles de porter controverse”. Sans parler de toutes les tromperies et manipulations de l’opinion publique orchestrées par des médias de la télévision et de la radio, qui pourraient “ne pas susciter une adhésion spontanée et consensuelle”.

Il faudra bien un jour se débarrasser de tous ces organismes qui, du CSA au CESE, ne sont que des structures où caser les amis du pouvoir politique.

Communiqué du CSA :

« Le Conseil a été saisi de plaintes à la suite de la diffusion, dans les écrans publicitaires de M6, Canal+ et D8 entre le 21 mars et le 21 avril 2014, d’un message de sensibilisation à la trisomie 21. Intitulé « Chère future maman », il était soutenu par les associations Coordown, Les amis d’Éléonore et la fondation Jérôme-Lejeune, fondation dont la vocation est notamment la lutte contre l’avortement.

Le Conseil considère que ce message ne relève pas de la publicité au sens de l’article 2 du décret du 27 mars 1992. Bien qu’ayant été diffusé à titre gracieux, il ne peut pas non plus être regardé comme un message d’intérêt général, au sens de l’article 14 de ce même décret, puisqu’en s’adressant à une future mère, sa finalité peut paraître ambigüe et ne pas susciter une adhésion spontanée et consensuelle. En conséquence, le Conseil considère qu’il ne pouvait être inséré au sein des écrans publicitaires.

S’inscrivant dans une démarche de lutte contre la stigmatisation des personnes handicapées, ce message aurait pu être valorisé, à l’occasion de la Journée mondiale de la trisomie 21, par une diffusion mieux encadrée et contextualisée, par exemple au sein d’émissions.

Le Conseil est intervenu auprès des chaînes afin de leur demander, à l’avenir, de veiller aux modalités de diffusion des messages susceptibles de porter à controverse.

Il a répondu en ce sens aux plaignants. »

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

4 commentaires

  1. Hé ben y’avait déjà pas grand’ chose d’intéressant à la télé, mais si maintenant ils ne peuvent plus diffuser que ce qui va « susciter une adhésion spontanée et consensuelle », même pas sûr qu’ils pourrons meubler avec « la vie des animaux ».

  2. Pingback: «Le CSA n’aime pas les trisomiques&...

  3. Pingback: Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (France) contre un message de sensibilisation à la trisomie 21 | La déficience intellectuelle dans le monde

  4. Pingback: La Fondation Jérôme Lejeune s’étonne de l’avis négatif du CSA sur sa campagne « Chère future maman »

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com