Thierry Lentz, spécialiste du Premier Empire, sort de son sujet favori pour se livrer à une excursion historique au Berghof.

Il nous raconte en détail la vie à Berchtesgaden de 1922 à 1944. Car c’est dès les années 1920 qu’Adolf Hitler fréquenta régulièrement les alpages de l’Obersalzberg. A l’époque, c’est sous le pseudonyme d’Hugo Wolf qu’Adolf Hitler y descendait dans une pension dont le tenancier était l’ancien champion cycliste, coureur automobile et pilote d’aéronefs Bruno Buechner.

C’est dans  » la maison du combat « , une cabane de l’Obersalzberg, qu’Hitler rédigea une partie de Mein Kampf. Plus tard, Adolf Hitler y fit installer son nid d’aigle, le Berghof, aménagé avec soin par l’architecte Gerdy Troost. Eva Braun en devint la maîtresse de maison à partir du tournant des années 30. Ensuite, Martin Bormann réaménagea le plateau afin d’y loger tous les services nécessaires, et notamment près de 2.000 SS logés à l’ancien hôtel Platterhof, agrandi et équipé tel un hôtel de luxe.

Tous les dignitaires nazis vinrent rendre visite à Adolf Hitler et Eva Braun lors de leurs moments de détente au Berghof. La dernière fête organisée sur l’Obersalzberg fut le mariage de Gretl Braun, sœur d’Eva, avec le général SS Hermann Fegelein quelques jours avant le débarquement en Normandie.

Aujourd’hui, la maison sur le mont Kehlstein, prouesse technique construite pour un anniversaire du Führer par Martin Bormann, est le seul lieu encore intact de ce sommet montagnard du chef nazi.

Le diable sur la montagne, Thierry Lentz, éditions Perrin, 316 pages, 23 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 commentaires

  1. Quelle est la position défendue par MPI sur le nazisme et HITLER … ?
    Plusieurs articles relatifs à cette période peuvent être recensés ces derniers mois sur votre site.
    Est-ce la position de tous les rédacteurs ?
    Du reste, l’on pouvait mentionner Eva BRAUN, comme maîtresse, tout court, c’était largement suffisant.

    • La question du National-Socialisme est quelque chose de suffisamment nébuleux et hautement trouble pour ne pas être jugé sur un simple coup lapidaire comme se plaisent à longueur de journées à le faire les médias bien-pensant du politiquement correct complètement à genoux devant le verdict du tribunal sectaire de Nüremberg.
      Ce sujet réclame beaucoup de calme et de sérénité et surtout pas d’élans passionnels quelque soit l’opinion que l’on en ait.
      Notons au passage, que le romantisme allemand issu du mouvement littéraire « Sturm und Drang » a été grande partie le ferment transcendant spirituel d’essence païenne du National-Socialisme.
      J’apprend par cet article, qu’Adolphe Hitler circulait sous le pseudonyme « Hugo Wolf » dans le pays de Berhctesgaden, du Königssee de Bad-Reichenal et de Salsbourg, et ce pseudonyme est justement le nom du compositeur Autrichien de Lieder grand admirateur de Wagner qui a laissé des oeuvres de génie.

      • @ tschirgant
        Merci d’avoir pris le temps de répondre … toute la difficulté est que dans le camp national même des divergences non négligeables existent à l’égard du National-Socialisme. Ce qui n’exclut bien sûr pas de regarder avec bienveillance d’autres régimes dits « fascisants » (selon la novlangue médiatique) tels FRANCO, de SALAZAR ou d’autres.

  2. Il y a ici souvent un esprit viscéralement anti-juif, mais il est typiquement (pas exclusivement !) français.

    • Cadoudal says:

      tout simplement un esprit catholique

      voir le livre de l’ abbé Gayraud « l’ antisémitisme de saint Thomas d’ Aquin » (1876) éditions s t Rémy.

    • Il y a aussi un esprit juif viscéralement anti-chrétien et spécialement anti-catholique. Ceci explique peut-être cela ? ou inversement, suivant la perspective qu’on prend.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com