imam_pape_francoisLes rapports officiels entre le Saint-Siège et la prestigieuse université sunnite Al-Azhar du Caire s’étaient interrompus après le fameux discours de Ratisbonne du pape Benoît XVI et son appel à la protection internationale de la minorité copte attaquée en Égypte. Vexés, les musulmans avaient décidé de cesser le dialogue inter-religieux.

Mais depuis, Benoît XVI a abdiqué et le nouveau pape François travaille assidûment à la reprise du dialogue avec les confessions chrétiennes, le monde traditionaliste et toutes les religions. Pour promouvoir la paix mondiale et la fraternité humaine ! Au nom de l’œcuménisme conciliaire, courroie de transmission des idéaux maçonniques…

Le 23 mai dernier, dans les Palais apostoliques, avait eu lieu l’historique rencontre, « très symbolique », qui a relancé le Processus, entre François et la grand imam d’ Al-Azhar, Ahmad Al-Tayyib. Les relations se sont donc réchauffées et des rencontres sont préparées « selon l’expresse volonté du Saint-Père » affirme Mgr Ayuso Guixot, secrétaire du Conseil Pontifical pour le Dialogue inter-religieux.

Accompagné de monseigneur Bruno Musarò, nonce apostolique en Égypte, il s’est alors rendu le 13 juillet au Caire pour rencontrer plusieurs représentants de l’université Al-Azhar, dont le directeur du centre pour le dialogue de la prestigieuse institution, afin de « discuter des termes et des modalités d’une prochaine rencontre marquant la reprise du dialogue entre le Conseil Pontifical pour le Dialogue Interreligieux et l’université d’al Azhar. » 

Mgr Ayuso Guixot , peut-on lire et écouter sur News Va, « évoque un climat de grande cordialité », « une réunion très sympathique et très longue » pour la reprise de « ces rapports de de collaboration » qui existe « depuis 1998 à partir d’un accord avec le Conseil Pontifical pour le Dialogue inter-religieux et le comité permanent d’Al-Azhar pour le dialogue avec les religions monothéistes. »

Mgr Guixot s’empresse également de parler d’un « espoir très ouvert » et de l’importance de cette rencontre qui a permis de revoir l’accord de collaboration entre les deux institutions. L’ecclésiastique romain révèle que cet accord a pour but de « promouvoir une connaissance exacte des religions, une compréhension correcte des croyances et des pratiques de l’autre religion. » « Afin de veiller à ce que les religions jouent le rôle qui leur revient dans les sociétés humaines pour la promotion de la fraternité, de la solidarité, de la coopération, de la justice et de la paix, pour la solution des questions liées au bien de l’humanité tout entière. Et pour combattre ensemble le fanatisme religieux comme expression d’exclusion et source de la haine, de la violence et du terrorisme. »

Avec, par, à travers le dialogue inter-religieux, « construire la paix, construire une autre société » s’extasie Mgr Guixot, changer le monde, changer l’homme, pour un avenir meilleur, pour des lendemains qui chantent, avec des moyens humains, très humains, trop humains, en s’appuyant sur toutes les religions, indistinctement bonnes pour ces mentalités modernistes, sans désirer la conversion des âmes au seul vrai Dieu. C’est le désir chimérique, à la base de toutes les révolutions, de la Révolution tout court, des officines occultes et temples des esprits « illuminés ». Il est devenu, depuis la révolution de Vatican II, la mission primordiale de l’Église conciliaire, conquise par l’humanisme maçonnique.

Francesco de Villasmundo

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

3 commentaires

  1. Al Azhar n’est pas l’autorité suprême ou la plus grande autorité sunnite, du monde musulman. Il n’y a pas de clergé, ni une autorité qui aurai une influence plus légitime en islam. Al Azhar, est une université islamique, si elle a une influence en Égypte, dans le reste du dit « monde musulman » ce n’est certainement pas le cas. Il est existe plusieurs écoles juridiques, qui ont des centres universitaires islamiques ou des mosquées ou un « savant » un mufti qui lui a la possibilité.d’émettre des fathwas. A ce sujet presque n’importe qui peut devenir un mufti, du moment qu’il maitrise le coran, les hadhites. A ce sujet, c’est le mufti d’Al Azhar ( le Caire en Egypte), qui a lancé une fatwa afin qu’un homme marié, puisseinviter des amis dans sa demeure, que ces « amis » doivent tété le sein de la femme de cette homme afin que ces amis ne puissent pas être attirer par cette femme. Voilà.le genre de loi (fatwa) qui emerge de la tete de ses scientifiques islamique. Ont peut facilement faire son opinion sur cette science islamique en repertoriant ainsi des fetwas. Qu’il puisse y avoir des échanges avec des musulmans pourquoi pas, mais qu’il est des rencontres oecuemenique c’est une autre. Deja que des rencontres eocuenemiques avec des représentants de l’Église protestante est une chose difficile d’un point vue du dogme chrétien, mais qu’unit tout les confessions chrétienne afin d’imiter l’apôtre Paul, qui appeler eta l’unité de l’Église, et de rappeler certaines a revenir et a ne pas s’éloigner des commandements et de la Parole de Dieu.

  2. Faut pas adopté le raisonnement qu’ont les musulmans pour la foi chrétienne, a vouloir interprété et surtout interprété sous des angles voulus, car contemporains, il y a les Saintes Écritures, faciles a lire, a comprendre. Dieu s’adresse a tous, Jésus-Christ a fustigiait a son temps les pharisiens, pourquoi aujourd’hui parfois certains ressemble a ces derniers. Rome, si elle abrite le siège du successeur de Saint-Pierre, elle n’est pas pour autant l’Église du monde chrétien. Je veux parler des lois canoniques qui consacre l’infaillibilité du pape, ou la immaculée conception. Je crois que Marie, mère de Notre Seigneur Jésus-Christ, n’a aucunement que faire de cela, Elle est bénite par Dieu parmi toutes les femmes, pourquoi de la ou elle est elle s’enorgueillirai d’un geste purement humain? Rome est surtout Europeenne(blanche). Certaine traditions, rites viennent des cultures qui avant étaient païennes et qui se sont convertie et pour faciliter cette conversion les chefs de la curies de ces epoques ont repris des rites qui avant honoré des divinités païennes ou des soleil ou des étoiles etc… Vous croyer que je suit contre les catholicisme l, detrompez vous je crois que la meilleur confession chrétienne qui possède la foi qui peut rassabler tout les chrétiens c’est bien l’Église catholique.

  3. DUFIT THIERRY says:

    Oui votre analyse est parfaite. C’est tout à fait dans la ligne du faux saint Jean Paul II qui embrassait le Coran et implorait St Jean Baptiste de protéger l’Islam. Le pape Jean Paul II et son œcuménisme fou était un apostat. Nous avons la réponse de l’Islam qui est la barbarie, les massacres , les tueries. Jean Paul II avec ses encouragements à l’Islam porte avec beaucoup d’autres la responsabilité des atrocités commises par cette fausse religion dont les évènements récents de Nice ne sont qu’un exemple. Quant au pape François il continue dans la lignée Jean Paul II : apostasie, indifférentisme soutien à toutes les fausses religions. Le pape actuel se fait aussi le complice de l’Islam et de sa barbarie.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com