Le pape François a un ami. Un grand ami, athée, gauchiste patenté. A qui il aime téléphoner pour se confier, lui faire part de ses projets, de sa vision de l’homme, du monde, de Dieu. Cet ami, qui se dit « privilégié par l’amitié de François », c’est Eugenio Scalfari, le fondateur d’un des grands journaux de la gauche italienne, La Republica.

Leur duo marche à merveille depuis le début de ce pontificat : l’un téléphone, lance ses petites bombes révolutionnaires, l’autre écrit, retranscrit pour le monde, choque ainsi le sensus fideï du petit reste catholique…le buzz se fait sur Internet et la pensée du pape se répand sur «la maison commune» ! Il faut bien parfois que le service de presse du Vatican, à travers le Père Lombardi, rectifie le tir face à des propos par trop révolutionnaires, en rassurant le pauvre troupeau et rejetant la faute sur le seul Scalfari qui réinterpréterait à sa manière ces conversations répétées avec Bergoglio. Mais toujours le pape le reprend comme confident téléphonique…

Après le fameux et scandaleux « Et moi, je crois en Dieu. Pas dans un Dieu catholique, car il n’existe pas de Dieu catholique, il existe un Dieu. Et je crois en Jésus Christ, son incarnation. Jésus est mon maître et mon pasteur, mais Dieu, le Père, Abbà, est la lumière et le Créateur. Tel est mon Être. » de François à Scalfari le 1er octobre 2013, voici que le journaliste publie trois articles, étonnants, détonants, au sujet du pape François : le 11 octobre, le 25 octobre et le 1er novembre 2015.  Revient sous la plume de Scalfari, et c’est le nœud, le point fondamental, la trame, ce qu’il entrevoit être la vision de Dieu selon François : « La déclaration – le nœud de la prédication pontificale – que Dieu est unique dans le monde entier même s’il vient décrit et décliner par les différentes confessions à travers les saintes écritures diverses entre elles, est un point fondamental aux conséquences politiques extrêmement importantes. » C’est « la religion de l’Unique Dieu. » écrit-il le 11 octobre.

Une semaine après, le 25, toujours dans La Republica : « La vraie colonne qui soutient toute la politique du pape François est le Dieu unique, une unique Divinité, soutenue par la raison et la foi. Dieu qui gouverne tout et a tout créé et continue à créer incessamment (…) Il n’existe pas et ne peut exister un Dieu propre à chaque religion (…) Donc un Dieu créateur que ses créatures sentent au-dedans d’elles-mêmes parce qu’une étincelle divine existe en chacun de nous et cela n’a pas d’importance qu’on le sache ou pas.(…) Le Dieu unique du pape François est la version la plus haute…C’est un parcours très accidenté, celui de convaincre toutes les religions, la catholique comprise, à la foi en un Dieu unique. Il n’y a pas de baguette magique qui puisse le résoudre. François le sait et il procède pas à pas. Le premier point est une sorte de confédération des diverses confessions chrétiennes qui dans un second temps devront arriver à une unité religieuse retrouvée. Entre-temps amitié avec les autres religions monothéistes et rapprochement avec celles non monothéistes. C’est le scénario. C’est exclu que le pape François puisse le porter à son terme…La bataille interne est sur diverses questions mais la vraie cause est celle-ci : le Dieu unique, les religions unies, même si chacune avec sa propre histoire, sa propre tradition, propres canons et propres écritures. »

Et c’est après ces deux articles à la saveur gnostique, que François «très intéressé par l’article à lui dédié que j’avais écrit deux dimanches précédents», – intéressé ni choqué ni scandalisé ! –  prend à nouveau son ami Scalfari comme confident et lui octroie une longue conversation téléphonique, le 28 octobre suivant ! Qui peut ainsi conclure sur ce même thème du Dieu unique, le 1er novembre, jour de la Toussaint ! : «Dieu veut que tous les hommes se sauvent.» lui aurait dit François. Et Scalfari de préciser : «C’est la réaffirmation du Dieu unique qu’aucune religion ne possède en entier et auquel chacune arrive à travers les différentes voies, les différentes liturgies et les différentes écritures qui parsèment l’histoire de chacune d’elles. Même dans les différentes confessions chrétiennes et jusqu’à l’intérieur de l’Église catholique.»

Rusé – «sono un po furbo» dixit François -, homme politique avisé et révolutionnaire nous dit son ami dans La Republica : faut-il alors être naïf pour ne pas voir que le pape régnant joue une partition savamment orchestrée avec la complicité de ce journaliste de gauche pour initier les hommes à son projet d’une « Église ouverte » et à sa vision d’un Dieu unique de toutes les religions ! Shimon Peres, l’ancien premier ministre israélien, ne s’est pas trompé en le voyant comme  «le leader le plus respecté» «en tant que tel par les religions les plus diverses» et en lui proposant d’être à la tête d’une ONU des religions !  Et est-ce alors si étonnant que le pape François, dans ce désir d’union de toutes les traditions, s’intéresse de près, même de très près, à la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie-X…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

34 commentaires

  1. où est la vraie Eglise?

    Celle dont le corps est constitué des croyants en Christ Jésus

    naît de nouveau: Jean 3 v 1 à 21 http://www.gotquestions.org/Francais/Chretien-ne-nouveau.html

    et dont Christ est seul Chef: Hébreux 12 v 2
    http://www.gotquestions.org/Francais/Chretien-ne-nouveau.html

    Qu’à t-on fait de L’Évangile de Christ?

    On lui fait dire des choses anti biblique, pour ne pas froisser

    les uns les autres: Apocalypse 22 v 18 à 19.

    Le péché, n’est plus appelait en tant que tel et j’en passe:

    abomination ,…on brade l’Évangile, misérable.

    Cela me révolte. Christ est mort à la Croix pour nous et IL revient bientôt n’en déplaise à ceux qui ne veulent pas revoir de trop vite parce qu’ils sont dans leur confort,…
    La Parole de D.ieu s’accomplira.

    • Bonsoir,

      en consultant la page d’accueil du site que vous mettez en lien on croirait vraiment avoir affaire à des marchands de tapis. Avec des clauses « de confidentialité » ou encore « de non responsabilité juridique » il ne manque plus que la mention « satisfait ou remboursé ».

      Par ailleurs je m’interroge sur votre manière d’écrire Dieu (« D.ieu ») car à ma connaissance il n’y a que les juifs qui l’écrivent comme cela… bizarre bizarre…

      Ah… dernière chose, le soutien à Israël est-il une clause tacite du contrat d’engagement chez les « reborn christians » ?

  2. Vous avez quand même une façon bien particulière d’interprêter les choses….
    alors qu’il ne fait que réaffirmer la vérité fondamentale de l’évangile, qui est qu’il n’y a qu’UN seul Dieu. Et que même ceux qui ne le savent pas et prient quelqu’un de « flou » prient finalement Jésus-Christ sans le savoir….
    car nul n’ira au ciel sans passer par LUI de toute façon…..qu’il soit musulman, boudhiste, juif, ou athé….
    par contre l’athé qui aura aimé et fait le bien autour de lui toute sa vie, risque évidemment d’arriver au ciel avant certains chrétiens catholiques qui n’y seront pas parvenus. Car IL lui dira ….. »chaque fois que tu l’as fait a l’un de ces petits qui sont mes frêres….c’est à moi que tu l’as fait »…..(s’il l’accepte comme sauveur au moment de la mort evidemment).

    • « (s’il l’accepte comme sauveur au moment de la mort évidemment). »

      C’est AVANT la mort qu’il faut accepter Jésus-Christ pour être sauvé, car après la mort, il devient facile de croire en Celui que l’on voit (La foi est de croire ce que l’on ne voit pas).
      Mais si vous persistez à dire APRES la mort, vous annulez toutes les paroles du Christ, et notamment celles-ci :
      « Celui qui ne croit pas est DEJA jugé » (cf st Jean, chap III, 18)
      + « celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m’a envoyé, A la vie éternelle et NE VIENT POINT en jugement » (cf Jean, chap V, 24)

    • « Et que même ceux qui ne le savent pas et prient quelqu’un de « flou » prient finalement Jésus-Christ sans le savoir…. »

      Le problème, c’est que pour être sauvé, il faut SAVOIR que que l’on prie Jésus-Christ. C’est ce que Jésus-Christ nous demande Lui-même : il faut le RECONNAITRE comme Dieu pour Lui prouver non seulement notre amour mais pour pouvoir affirmer notre foi, car celui qui aura rougi de Lui, Il rougira pareillement de lui au moment de son jugement au ciel.
      Vous ne connaissez pas l’Evangile. Lisez et méditez pour mieux connaître en Qui vous croyez, et Qui vous aimez. Vous verrez que ce n’est pas quelqu’un de « flou », mais quelqu’un qui s’est révélé pour que TOUS les hommes (en vie) puissent croire en LUI.

  3. Théophile says:

    Nous adorons la Ste Trinité,un seul Dieu en trois personne!Mais Bergoglio à la suite de Vatican II veut nous faire croire que nous avons le même Dieu,que le les musulmans,les juifs,…Or les musulmans ne reconnaissent pas Jésus-Christ ,comme Dieu,et les juifs,le considèrent comme un imposteur! »Tout esprit qui se déclare publiquement pour Jésus-Christ venu en chair est de Dieu;et tout esprit qui ne se déclare pas publiquement pour Jésus-Christ,n’est pas de Dieu,c’est celui de l’antéchrist »Epître de Jean 4.2-3
    « Qui est le menteur,sinon celui qui nie que Jésus est le Christ?Celui là est antéchrist,qui nie le Père et le Fils.Quiconque nie le Fils n’a pas non plus le Père »Epître de Jean 2.22-23

    • Je pense que comme vous ne parvenez pas à comprendre ce que dit le Pape, vous réduisez tout a des interprêtations très humaines….
      heureusement que l’église catholique donc UNIVERSELE va bien au dela des simples croyants catholiques car il y aurait bien peu de monde a etre sauvé.et celui qui aurait fait le bien irait quand meme en enfer….alors que St Paul nous explique tout le contraire en disant que celui qui n’avait pas la loi mais agissait selon sa propre loi et sa CONSCIENCE sera jugé selon ce mode et il prouve ainsi que la loi de Dieu est inscrit dans la conscience de l’homme chaque fois qu’il fait le bien…..
      c’est ce qu’on appelle en théologie la foi IMPLICITE.
      comme nous dit la bible: « celui qui AIME connait Dieu! Meme sans savoir qu’il s’appelle Jésus.
      Donc celui qui n’aime pas ne connait pas Dieu même s’il pense qu’il s’appelle Jésus.
      quand au temps que dure le passage de la mort (en minutes ou en heures) l’homme a peut-être le temps de reconnaitre son sauveur surtout lorsqu’il verra que chaque fois qu’il aimait profondement quelqu’un et faisait du bien c’était ce Jésus qui agissait en lui.
      en tout cas c’était la pensée de la bienheureuse Marthe Robin.
      De plus St Jean de la croix docteur de l’église nous rapelle bien su’au soir de notre vie nous serons jugés sur l’Amour.
      pas sur notre appartenance a une religion. Heureusement parce que le pauvre Zoulou dans sa jungle qui n’a jamais entendu parler de Jésus…..
      heureusement que le Pape François est là pour nous expliquer tout cela et que Dieu est au dessus de toutes ces querelles de clocher. Car sinon on voit bien actuellement où mènent tous les radicalismes….
      celui qui se dit chrétien devrait prier et supplier pour que ses freres non catholiques soient quand même sauvés et que Dieu trouve un moyen.meme s’ils meurent avant de l’avoir rencontré.
      le catholique a tous les outils nécessaires pour devenir Amour plus vite que les autres qui n’ont pas toutes les graces que nous offre les sacrements.
      Cela n’empêche pas Marthe Robin qui je pense conaissait mieux le seigneur que vous et moi, de dire que Gandhi était un « autre » Jésus !
      mais la encore il nous faut méditer pour comprendre ce qu’elle voulait dire…et ne pas réagir de manière simplement irrascible…parce que l’on refuse que les choses ne soient pas au pied de la lettre.

      Ça me rappelle toujours cette mystique qui demandait a la vierge Marie si la personne la plus près de Dieu (réelement avec son coeur, ses agissements et ses tripes) de sa région était une catholique et Marie lui répond:  » Non mon enfant…la personne actuellement la plus proche de Dieu dans ta région est une musulmane !

      mais ne dit-on pas que les voies du Seigneur sont impénétrables?…..
      (« Mes voies ne sont pas VOS voies »).

      Vive le Pape !

      • Theophile says:

        On n’a pas à se baser sur des révélations privées qui de plus contredisent l’enseignement de l’église! Oui,une personne dans l’ignorance totale de la religion catholique, et suit la loi naturelle instituée par Dieu ,peut sauver son âme, car elle fait parti de l’âme de l’église. Mais celui qui rejette, ou ne veut pas chercher la vérité ne peut se sauver. Depuis Vatican 2,beaucoup d’esprits sont infestés de relativisme,d’ oecuménisme,de subjectivisme…

      • @ mlavie « chaque fois qu’il fait le bien….. »

        C’est quoi « faire le bien ? »
        Ma conscience me dit que votre « bien » est un mal, et la vôtre vous dit que mon « bien » n’est pas un bien, car nous n’avons pas le même sens du bien. Alors qui se trompe et qui sera sauvé, sachant que Dieu ne peut dire une chose et son contraire, tout en Lui étant UN ?

        @ « il y aurait bien peu de monde a etre sauvé.et celui qui aurait fait le bien irait quand meme en enfer… »

        Oui, il ira en enfer s’il fait un bien qui est un mal aux yeux de Dieu, comme par exemple ne pas aller à la messe le dimanche, ce qui est un péché mortel si vous n’avez pas de raison valable (santé par ex).

        D’autre part, c’est exact que peu sont sauvés. Notre-Seigneur l’a dit aux apôtres : « Large est la porte qui mène à la perdition, et il y en a beaucoup qui la prennent. Etroite et resserrée est la porte qui mène au Ciel, et peu la prennent ».
        Vous attendez de Dieu qu’Il fasse VOTRE volonté, mais Lui attend des hommes qu’ils fassent la SIENNE. C’est pourquoi peu sont sauvés. Il y a beaucoup d’élus au départ, mais à l’arrivée, peu sont appelés près du Christ.
        Vous avez peur de ces vérités, parce que vous n’aimez pas assez le Christ pour vous donner complètement à Lui.
        La foi a toujours été la base du salut. Car st Paul a bien dit : comment pourraient-ils aimer Celui en qui ils n’ont pas cru ?
        La charité (ce que vous appelez « faire le bien » est un vain mot pour celui qui ne veut pas aimer la Charité personnifiée : Jésus-Christ, vrai Dieu et vrai homme, qui est LA CHARITE (« Deus caritas est »).

        Le diable croit en Jésus-Christ, mais il n’a plus la charité, et le « bien » qu’il fait n’a pour but que de tromper les hommes.
        Alors beaucoup pensent être charitables sans croire en Celui qui est Charité (Dieu : Père, Fils et Saint-Esprit). Ils sont donc dans une complète illusion, et sont sans le savoir au service du diable.
        Néanmoins, Dieu qui est bon, les récompensera pour des oeuvres qui ont été bonnes sur terre, mais Il les récompensera d’une récompense terrestre, et non pas surnaturelle, puisqu’ils ne croient pas en Celui qui donne la vraie vie éternelle.

        • Heureusement qu’on ne ba pas en enfer parce qu’on n’aura pas été a la messe car sinon tous les évangeliques iraient….or ils disent bible a l’appui que c’est les cathos qui iront justement parce qu’ils vont a la messe….
          et parmis eux il y a sûrement de bons  » chrétiens » qui pensent bien faire. Or Dieu qui scrute les âmes et les reins ne peut laisser quelqu’un aller en enfer juste parce qu’il s’est trompé dans son raisonnement en suivant sa conscience….car il n’y a pas volonté de faire mal…..

          Donc je vous suggère de revoir un peu tout ça avant d’affirmer des choses aussi graves et de condamner.

          J’espere bien que ma famille …mes amis…et les votres non croyants iront quand mëme au ciel.( si vous avez des amis non croyants bien sûr).

          Heureusement que les revelations privées de la vierge Marie que je pense sérieuses confirment tout ce que dit le Pape….cela rassure un peu face a tant d’obscurantisme.

          L’Amour Véritable sauve…pas notre religion ou notre culture…
          cela dit la vérité toute entière se trouve dans la foi catholique et nous devons evidemment inviter les autres a découvrir ce trésor.

          • @ Aimelavie « L’Amour Véritable sauve… »

            C’est quoi l’Amour Véritable ?
            Pour moi, c’est Jésus-Christ, vrai Dieu et vrai homme.
            Et cette profession de foi me sauvera (si j’y ajoute les oeuvres, car st Jacques a dit que sans les oeuvres, la foi est morte. Ce qui veut dire que la foi est AVANT les oeuvres, c’est-à-dire, pour être clair, qu’il n’y a pas de bonnes oeuvres sans la foi).

            Et pour vous, l’Amour Véritable, c’est aussi Jésus-Christ ?

  4.  »Tous les faux dieux sont des démons ».
     »Allah » est un démon, de même que le dieu des  »juifs » talmudistes.

    Ce que Bergoglio travaille à mettre en place, c’est la fameuse religion universelle,  »noachide », voulue par les loges depuis 200 ans. Rien de surprenant, et pas de quoi s’étonner que le projet suive son cours, et soit bientôt à son terme. Ce n’est pas comme si tout ceci était caché : les hauts maçons ont tout annoncé depuis le début, il suffit de lire les documents arrivés jusqu’à nous.

    • Donc vous etes en train de dire que le Dieu des juifs, donc yawvéh c’est le démon….
      je pense que Jésus qui a prié ce Dieu des juifs toute sa vie, étant juif lui même, APPRÉCIERA.

      • Jésus n’a pas prié le Dieu des juifs, car ce sont les juifs qui l’ont crucifié justement parce que Jésus ne priait pas le même Dieu qu’eux!!!
        Jésus était juif par sa race, mais de religion, il était catholique. Il croyait en la Sainte Trinité : Il priait le Père, Il était le Fils, et promettait l’arrivée du Saint-Esprit. C’était justement tout ce que les juifs refusaient de croire!
        Vous êtes dans un flou absolu.

        • Lorsque vous dites que je suis dans un flou absolu alors qu’il est clair en vous lisant que vous ne saisissez pas les bases même du cathéchisme….je trouve que cela dépasse l’entendement…

          Je vous conseille juste de lire un peu St Jean de la croix….(à moins que vous en sachiez plus que lui).

          Fraternellement.

        • Là il faut arrêter les absurdités la religion catho n’ existait pas encore.
          Jésus allait à la SYNAGOGUE et priait son Père qui est le Dieu des juifs ( d’Abraham, d’Isaac et de Jacob).point barre.

          on a jamais crucifié Jésus parce qu’IL était catholique.

          • Hélas non, le Dieu des juifs n’était pas celui du Christ, sinon les juifs ne L’aurait pas mis à mort.
            Le Dieu des juifs n’étaient pas celui des Patriarches et des Prophètes que les juifs ont mis à mort (« et toi Israël, qui tues tes prophètes… »).
            Le Dieu des juifs n’était donc pas celui de Moïse (qui avait vu Dieu sur le Sinaï et qui croyait au Messie annoncé), ni celui d’Abraham qui avait vu Dieu Trinité en l’arrivée des 3 hommes qu’Abraham appelle « Seigneur » (au singulier) et qui lui prédisent (en disant « je ») que sa femme Sara enfantera un fils (cf Genèse chap. 18, 2 à 15), ni celui de Jacob, ni celui d’Isaac, figure du Christ comme étant l’Agneau de Dieu.
            Jésus priait le vrai Dieu à la Synagogue, qui a été supplanté par l’Eglise sur le Calvaire, parce que les chefs de la Synagogue n’ont pas cru au Messie.
            Mais Abraham, Moïse, Isaac, Jacob, Jérémie, Isaïe, etc. sont saints. Et s’ils sont saints, c’est qu’ils sont catholiques parce qu’ils ont cru au Dieu Trinité et au Messie promis par Dieu à Adam et Eve, afin que le ciel soit enfin ouvert aux âmes.
            Les apôtres ont cru au Christ, au vrai Dieu ; ils étaient donc catholiques. St Pierre, étant un pape catholique.

            • Je corrige mes fautes : « sinon les juifs ne L’auraient pas mis à mort » + « Le Dieu des juifs n’était pas celui »

          • « on n’a jamais crucifié Jésus parce qu’IL était catholique. »

            Pourquoi les juifs L’ont-ils crucifié si ce n’est que Jésus se disait Dieu ?
            La religion catholique dit que Jésus est Dieu.

          • Théophile says:

            « Jésus répondit:Si je me glorifie moi-même ,ma gloire n’est rien.C’est mon Père qui me glorifie,lui que vous dîtes être votre Dieu,et que vous ne connaissez pas.Pour moi je le connais;et,si je disais que je ne le connais pas,je serais semblable à vous,un menteur »Jean 8.54-56
            « Vous avez pour père le diable,et vous voulez accomplir les désirs de votre père »Jean 8.44-45

    • Allah veut juste dire Dieu en arabe.
      vous vous prenez la tête pour la traduction d’un mot.
      personnellement , bien que profondément catholique et amoureux du Seigneur, je ne verrais aucun problème a prier au coté d’un musulman a partir d’un passage du coran qui parlerait de Dieu en tant que DIEU DE MISERICORDE puisque mon Dieu EST misericorde.
      donc nous pouvons nous  » rejoindre » chaque fois que nous adoptons le même langage en nous adressant à la même PERSONNE. ( ce que faisaient très bien par exemple les moines de Thibirine)…..
      Mais vous allez sûrement dire qu’ils n’avaient rien compris…..je souhaite juste que le Seigneur nous donne à vous et moi le quart ou la moitié de la sainteté que devaient posseder ces hommes.

      Idem avec un juif qui me ferait l’honneur de prier avec moi.Car nous prierions l’eternel, le créateur, le Père de Jésus et NOTRE père.

      Le jour où les hommes comprendrons vraiment en profondeur leur religion….on n’assistera plus a tous ces massacres venant de l’orgueil des hommes de prétendre savoir, alors que les plus grands Saints de l’histoire ne pretendaient pas savoir mais s’efforcaient d’AIMER comme le Seigneur nous a aimé en restants petits et humbles et ne rejetants personne.

      Ça vous fera drôle quand même si vous vous apercevez une fois de « l’autre coté » que c’est bien le ciel qui voulait cet oeucumenisme que vous rejetez tant et que donc vous aurez toujours combatu la volonté de Dieu sans le savoir……?
      Cela dit le Dieu de MISERICORDE des chrétiens, des juifs et des musulmans vous pardonnera je l’espère de tout coeur…..car IL sait bien que sur terre on ne peut pas TOUT comprendre.

       » qu’ils soient UN comme nous sommes UN. »

      • Mlavie, vous avez eu raison de changer votre pseudo : Mlévy faisait moins « profondément catholique » (sic) …

      • Je vous invite vraiment a prendre quelques cours de cathéchisme ou de théologie…..car là quand même ça atteint des sommets.
        heureusement que nous ne seront pas jugés sur nos connaissances théologiques.

        Allez je vous laisse a vos certitudes…..et bonne route tout de même.

        Vive le Pape François et béni soit St jean paul 2.

        Fraternellement.

        Mlevy.

        • Oui, béni soit saint Jean-Paul II qu’ « on » a tenté d’assassiner le jour de la fête de ND de Fatima…

          • Evidemment que Jésus n’insulte pas les juifs puisqu’IL a crée tout homme et IL les aimes tous.
            en disant engeance de vipere il s’adresse a des gens qui refusent de reconnaitre la vérité de l’Amour de Dieu et qui se comportent comme le démon ( la vipère, le serpent) et donc sont des hypocrites….

            Et OUI….Béni soit St j.p.2 celui que Marie appelait son fils de prédilection et qu’elle a sauvé de la mort à Fatima.

            • Pour une fois, je suis d’accord avec votre commentaire, excepté le fait que Marie appelait Jean-Paul II « son fils de prédilection » (vous avez trouvé cela où?), bien qu’elle l’ait sauvé de la mort.

              • Mouvement sacerdotal Marial. La vierge dit à Don Gobbi que le pape s’est consacré a ELLE depuis le debut de son sacerdoce et que c’est son fils de predilection. Elle l’a dit également à d’autres mystiques de notre temps.

                • @ mlavie

                  Il me semble utile de mieux vous faire connaître le peuple juif déicide, d’après ce que les historiens nous en apprennent.

                  Un décret de la reine de Naples, Jeanne II, daté d’Aversa, le 3 mai 1427, montre le vrai visage du juif :

                  « Jeanne II, reine de Naples, au religieux et vénérable Frère Jean de Capistran (..) salut et bienveillance. Il est récemment parvenu à notre connaissance que les juifs de notre royaume (…), persistant dans leur dureté de coeur et dans leur méchanceté, ne cessent de se livrer à l’usure et de commettre divers autres excès qui, pourtant, leur sont défendus par les lois et les ordonnances canoniques et ecclésiastiques, impériales, royales et civiles. »

                  « Les trahisons des juifs du 14e et du 15è siècles, et leurs relations avec les étrangers ne semblent guère discutables.
                  Il n’est pas douteux que, d’accord avec le roi de Grenade et le sultan de Tunis, ils n’aient organisé une conspiration de lépreux pour empoisonner les fontaines, et de cette façon, jeter partout la stupeur. » (…)

                  Du 11è siècle au 16è siècle, « dans diverses contrées, les juifs étaient accusés aussi de s’emparer des enfants baptisés pour leur faire subir, en haine de Jésus-Christ, de cruelles tortures. Ce n’étaient pas là, on peut malheureusement le prouver, des rumeurs mensongères et de gratuites calomnies ; beaucoup de faits de ce genre sont irréfutablement établis. (…)
                  En 1071, à Blois, un enfant est crucifié par les juifs et ensuite jeté à la rivière ; en 1114, à Norwich, en Angleterre, un enfant de douze ans subit, de leur part, d’affreux supplices; en 1179, un enfant que l’Eglise révère sous le nom de saint Richard est assassiné le jour de Pâques; en 1181, un autre enfant, Radbert, est tué par les juifs, aux approches de la même fête. En 1236, près d’Hagueneau, trois enfants de sept ans sont immolés par les juifs; en 1244, un enfant chrétien est martyrisé; en 1255, un enfant de Lincoln, Hugues, est séquestré jusqu’aux jours de Pâques, et les juifs venus de tous les coins de l’Angleterre, le mettent en croix; en 1283, un enfant est vendu par sa nourrice aux juifs qui le tuent; en 1285, à Munich, ils ouvrent les veines à un enfant; en 1286, un enfant de quatorze ans, du nom d’Utherner, est torturé par eux durant trois jours; en 1287, en 1292, 1293, 1295, des petits garçons sont tués pour la Pâques; en 1303, un écolier est égorgé; en 1407, les juifs sont expulsés d’Allemagne à la suite de faits semblables; en 1454, en Castille, un enfant est coupé en morceaux par les juifs qui font cuire son coeur; en 1486, six enfants périssent victimes des juifs à Ratisbonne. En 1520, à Biring, deux enfants sont saignés par eux; en 1541, un enfant de quatre ans, Michel, est atrocement torturé pendant trois jours; en 1547, à Rave, le fils d’un tailleur est crucifié par deux juifs; en 1569, en fant égorgé par le juif Jacques de Léozyka; en 1574, une petite fille de sept ans assassinée par le juif Joachim Smieilavicz; en 1597, près Siyalow, les juifs égorgent un enfant et aspergent de son sang la nouvelle Synagogue; en 1650, un enfant de cinq ans; en 1670, le juif Raphael Lévy est brûlé vif à Metz pour avoir ouvert les veines à un enfant (dans « Abrégé du Procès fait aux juifs de Metz ») », etc. etc.

                  Les annales de l’Ordre Franciscain et la vie de saint Jean de Capistran renferment, elles aussi, plusieurs exemples de ces crimes et de ces cruautés judaïques. » (tiré de « Saint Jean de Capistran » par Louis de Kerval, chap IV)

                • 0mlavie,
                  Cela, c’est Don Gobbi qui le dit; mais Don Luigi Villa dit tout le contraire, et de manière étayée. Or Luigi Villa avait été missionné par Padre Pio et Pie XII.
                  Laissez moi vous dire le problème sur lequel nous butons :
                  Il y a amour et amour, le vrai et les faux. Il y a miséricorde et miséricorde, la vraie et la fausse.
                  Il ne faut pas foncer tête baissée dans les panneaux que nous tend si habilement le Démon.
                  Une seule certitude: les évangiles. Il ne faut rien en retrancher, il ne faut rien leur ajouter.
                  Que c’est difficile !

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com