Voici un exemple supplémentaire de trahison du clergé : le diocèse d’Annecy organise « un pèlerinage islamo-chrétien » !

Certains diront qu’au vu de programme il n’y a rien de choquant : pas de visite de mosquée, pas d’imam affiché, pas de promotion apparente de l’Islam. Où est donc le problème ?

Le prêtre qui semble organiser cette manifestation et qui prononcera l’homélie est le père Raphaël Deillon, père Blanc et missionnaire d’Afrique. Un texte de ce père en dit long sur son optique sur l’Islam et sur l’intention réelle de cette rencontre et son relativisme :

« Islam et Christianisme se sont trop longtemps affrontés au plan politique, militaire, religieux. Il est temps qu’on cherche à mieux se connaître. N’avons-nous pas tant de choses à nous partager ? Nos textes religieux eux-mêmes nous invitent à écouter l’autre. « Dieu a parlé aux hommes de bien des manières… » Lettre aux Hébreux, 1,1 ; « Si Dieu l’avait voulu, il aurait fait de vous un seul peuple, mais il a voulu que vous cherchiez à développer les dons qu’il vous a donnés. » Sourate 5, 48″

Les chrétiens d’Orient qui se font massacrer de façon méthodique peuvent en effet témoigner à quel point ce qu’il est possible de partager avec l’Islam !

Il s’agit donc bien d’un pèlerinage syncrétique qui est loin de vouloir prier aux pieds de la Vierge, celle « qui est plus forte qu’un armée rangée en bataille », pour la conversion des musulmans. Une trahison de plus, envers les chrétiens qui sont trompés, et envers les musulmans que l’on prive de la Foi. 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

36 commentaires

  1. chellal says:

    Depuis des siècles et des siècles les communautés Chrétiennes vivent en harmonie avec leurs frères Musulmans dans ces régions, les problèmes naissent dès lors que l’Occident par Croisés interposés ou pseudos « civilisateurs » Anglo-Saxons mais vrais envahisseurs interviennent avec leur lot de pillage et de massacres.Les marionnettes djihadistes prétendument Musulmanes ne sont d’ailleurs que leur création et instrument diabolique pour le fameux « choc des civilisations » destiné à justifier la mainmise Américano Sioniste dans cette partie du globe.

    • Volodymyr Bellovak says:

      Quelque soit les « commanditaires » réels ou supposés ( n’oublions pas la filiation révolutionnaire jacobine et judéo-maçonnique des « Jeunes Turcs »…), il est un fait objectif et observable par toute personne honnète, c’est que beaucoup de musulmans se sont empressés d’entrer dans le jeu « américano-sioniste » pour parler de la période récente, mais aussi, comme le souligne « Tchetnik », qu’ils n’ont pas attendu les « ordres » de ces supposés ou réels commanditaires quand ceux-ci n’existaient pas à l’origine de l’islam ( si on ne parle pas de la théorie fort probable des origines juives de l’islam ). C’est curieux cette façon qu’ont beaucoup de musulmans de toujours rejeter leurs responsabilités sur les autres !
      Les croisades n’avaient d’autre but initial et justifié que de libérer le tombeau du Christ et de protéger les pèlerins chrétiens qui se rendaient en Terre Sainte pour l’y vénérer !
      Poitiers, Vienne, etc…; toujours la meme légitime défense des peuples et royaumes chrétiens européens contre l’invasion islamique !
      Demain…, la Reconquete !

      • chellal says:

        Le tombeau du Christ tout au long de l’histoire Musulmane est resté ouvert aux pèlerins Chrétiens alors qu’aucune des Institutions modernes n’existaient qui pouvaient l’imposer comme actuellement (ONU/ ONG/ OTAN/ médias etc…). Qu’il y ait eu quelques vicissitudes inévitables c’est certain mais la règle générale a été le libre accès, ce qui correspond aux prescriptions coraniques de respect des cultes des religions du Livre.Quand à la reconquête j’ose espérer qu’elle ne réfère pas à celle de la « reconquista » Espagnole de triste mémoire qui a mis fin à huit siècles de civilisation Arabo Andalouse qui fut l’une des plus brillantes de l’Humanité et où Chrétiens, Juifs et Musulmans vivaient dans la plus parfaite harmonie, et que vous ne faites pas de Torquemada le modèle à suivre.

        • Tchetnik says:

          Torquemada a certainement tué bien moins de monde que Timur Lang, Al Hakim ou même…Mahommet.

          « qui a mis fin à huit siècles de civilisation Arabo Andalouse qui fut l’une des plus brillantes de l’Humanité »

          -Avec des architectes et écrivains essentiellement Chrétiens et des caractéristiques esthétique Wisigotiques et Byzantines…

          « et où Chrétiens, Juifs et Musulmans vivaient dans la plus parfaite harmonie, »

          -C’est sans doute grace à cette harmonie qu’il n’y avait presque plus de Chrétien dans cet état de rêve au XIIIème siècle. On peut d’ailleurs se demander comment.

          • chellal says:

            Tamerlan et Al Hakim ont guerroyé essentiellement contre des Musulmans comme eux, tout comme avec daech ce sont ces derniers leur principales victimes, quoique s’agissant du deuxième, Fatimide, il s’est beaucoup plus signalé je crois pour son action en faveur des sciences et de la pensée.Quand à Mahomet, je vous conseille de lire le livre que lui a consacré Lamartine pour avoir une idée plus objective de lui.

            • Tchetnik says:

              J’ai lu les Hadith, ce qui en principe suffit déjà pour donner une excellente image de lui. Bien plus documentée et édifiant du reste.

              C’est vrai que la basilique du Saint Sépulcre était déjà musulmane quand il l’a fait détruire…Et que les populations soumise à Timur étaient « musulmanes » à l’origine…

            • Pagure says:

              @chellal

              Oui, je conseille à tous de lire le livre de Lamartine. C’est un réquisitoire sans appel contre le coran et la mouvance qui l’a composé. Quant à son soi-disant inspirateur, Mahomet, il y est décrit comme un pervers sanguinaire. Je cite : « Ce qui dégradait la moitié de ses créatures [les femmes] ne pouvait être inspiré par Dieu. » ou encore « Ce fut le scandale de son Coran, le cri du genre humain contre l’autorité de son livre, la supériorité du christianisme sur sa législation, la condamnation future de sa doctrine sociale. »
              Pour un exposé plus complet, pour ceux qui n’ont pas le temps de lire le livre, voir : http://fr.calameo.com/read/0000871292fca56de1c80
              @chellal, multipliez les citations de ce type et, ce que je souhaite, tous les musulmans deviendront chrétiens… la religion d’Amour et de communion avec Dieu et son prochain… même s’ils sont parfois obligés de prendre les armes pour défendre le faible, la veuve et l’orphelin, sans gloire mais avec la peine d’être obligé de faire souffrir (le moins possible) pour assagir les suppôt de Satan.

              • chellal says:

                Je ne crois pas que nous ayons lu le même livre, Lamartine était un fervent admirateur du Prophète, vous devez confondre avec Chateaubriand.

                • Pagure says:

                  Vous n’avez probablement jamais lu ce livre « Histoire de la Turquie – Tome 1 » (disponible gratuitement sur Google eBooks). Mon constat est inchangé et sans appel. Si vous n’avez pas le temps, lisez seulement les deux derniers chapitres XCIV(p. 276) et XCV. Mais surtout prenez le temps de lire la note de Léonie Vancampendonck au lien que j’ai indiqué. Conclusion de Lamartine: Mahomet a fait œuvre de raison et de persuasion et Jésus est fils de Dieu donc infiniment plus grand que Mahomet.

        • Volodymyr Bellovak says:

          La glorieuse, impérieuse et nécessaire « Reconquista » ; si « senor » !
          Torquemada, marrane dont les outrances servirent d’alibi à sa conversion suspecte; no senor !
          Ah, le mythe absolu d’al Andalous ! Vous oubliez le sort réels des Chrétiens, réduits à la « soumission » !

        • Volodymyr Bellovak says:

          « Reconquista » qui précéda et permit le formidable et magnifique « Siècle d’or » espagnol, avec aussi la (re)découverte et l’évangélisation des Amériques !…

          • chellal says:

            « Siècle d’or » c’est parfaitement le terme qui convient s’agissant du pillage d’énormes quantités de trésors aurifères sous formes brutes ou élaborées appartenant aux peuples Mayas et Incas que les émules de Cortes et Pizarro s’empressèrent de décimer eux et leur civilisation.C’est d’ailleurs cette richesse artificielle qui fit sombrer l’Espagne dans le mercantilisme,et la transforma quelques siècles plus tard en un pays pauvre et sous développé jusqu’à l’arrivée de Franco.

            • Tchetnik says:

              Toujours les mêmes bobards maçonniques sur une Conquista que vous ne connaissez manifestement pas autrement que par les manuels scolaires.

              La Conquista a en fait été bien moins violente que bien d’autres colonisations comme celles des musulmans sur les Balkans ou l’Asie mineure, qui elle, s’est vraiment accompagnée d’un génocide qu’il n’y a jamais eu en Amérique.

              Les « civilisations » (étrange mot quand on produisait quelques dizaines de milliers de sacrifices humains par an) des Aztèques ou des Mayas se sont effondrées d’elles-mêmes, sans que personne ne les y aide. Et avec 600 quidam, Cortès n’aurait jamais pu conquérir un empire qui, selon Borah et Cook, autorités incontestées en la matière, faisait entre 9 et 110 millions d’habitants.

              Décidément, les musulmans qui ne pensent « qu’à nous aider » finissent toujours par montrer leur vrai visage. 100 pour 100 FM.

        • SOS-Francisme says:

          Après (entre autres) le « abou bakar » et le « au service de Dieu et du roi » (sic), le nouveau troll muzz de service vient pondre ses crottes mensongères.

          Al Andalous où chrétiens, juifs et musulmans en parfaite harmonie ?
          Laissez-moi rire :
          – les arabes s’attribuent les meilleures terres ;
          – les arabes « prélevent » des femmes chrétiennes pour leurs caprices ;
          – interdiction aux chrétiens de bâtir de nouvelles églises et d’agrandir les anciennes ;
          – transformations des églises des centres villes en mosquées ;
          – les chrétiens ne doivent montrer ni croix ni porcs à la vue des musulmans ;
          – les chrétiens ne peuvent pas monter à cheval (seulement des ânes ou des mulets) ni porter d’armes ;
          – les chrétiens doivent payer la capitation (djezziah) sous peine de réduction à l’esclavage ;
          – les chrétiens sont tenus d’habiter des maisons moins hautes que celles des musulmans et de porter des vêtements distinctifs (les musulmans doivent les reconnaître car il convient de ne pas leur parler à moins d’une certaine distance) ;
          – interdiction aux musulmans de se convertir au christianisme (mais ça, c’est du classique) ; en revanche, l’inverse est bien sûr autorisé…
          – les chrétiens doivent raser les murs et baisser les yeux en croisant des musulmans…

          Bon, j’arrête là, la liste est encore longue… « en toute harmonie », mais vu du côté musulman, bien entendu.

          • chellal says:

            Vous m’impressionnez grandement par votre connaissance de l’Espagne et des Espagnols,au point d’ailleurs que vous en savez plus qu’eux mêmes sur la vie de leurs ancêtres du temps de l’Espagne Arabe, eux dont les historiens, les écrivains etc la décrivent de manière nostalgique comme un âge d’or à jamais révolu au point même qu’un Frederico Garçia Lorca a considéré la Reconquista comme une catastrophe nationale.Je vous conseille la lecture du livre de Sigrid Hunke « Le soleil d’Allah brille sur l’Occident » à ce sujet.

            • Tchetnik says:

              Plus qu’eux?

              Non, simplement autant qu’ils le disent eux-mêmes. Non seulement votre auteur n’est pas elle-même Espagnole, mais on trouve des dizaines d’autres auteurs qui, de manière certainement bien plus sourcée, documentée et sérieuse, infirment largement ces élucubrations incohérentes, notamment Dario Fernandez Morera (qui est lui, Espagnol).

              Après, vu que Garcia lorca croyait aussi au soleil de Lénine, ça limite très fortement l’impact de ses opinions en la matière…

        • Massihi says:

          Le mythe d’Al Andalous a effectivement connu lui aussi quelques menues vicissitudes. Que M. Chellal veuille bien prendre connaissance des quelques « incivilités » commises à cet époque de « parfaite harmonie »:
          http://www.forum-politique.org/histoire/martyrs-chretiens-espagne-musulmane-711-1492-t122146.html. En fait l’Espagne sous le joug musulman a connu bien des martyrs.

          Il semble bien que pour les musulmans convaincus « vivre en parfaite harmonie » consiste à se comporter en conquérants implacables avec des populations parfaitement soumises à leur domination. La dernière fois que la France a connu un régime de ce type c’était dans les années quarante en zone occupée.

        • Etienne says:

          Chellal,

          Vous affirmez deux grosses erreurs en moins de dix lignes. (Diling, diling…)

          – Les croisades sont une contre-offensive : les Turcs (nouveaux venus) persécutaient les Chrétiens et l’accès aux lieux saints était devenu un coupe-gorge.
          – Quant à la belle tolérance dans l’Espagne moresque, consultez le martyrologe espagnol avant d’écrire des bêtises : la Reconquista est une magnifique libération de ces terres chrétiennes.
          Qui sait si les prières à St Jacques matamore (tueur de Mores) n’y sont pas pour quelque chose

          En fait, entre l’Umma et la Chrétienté, la paix n’a jamais existé. Sauf quand une des deux communautés s’imposait à l’autre, et ces mayonnaises-là a toujours été instables

    • charles martel says:

      @Chellal

      « Harmonie » dites vous ?

      Vous mentez comme un musulman !

      Durant des siècles, cette prétendu « harmonie » à toujours porté un nom pour les Chrétiens en contact avec les musulmans : la dhimmitude conditionné par le paiement d’un impôt pour le droit de vivre !

      Et si durant les dernières décennies, les Chrétiens d’orient ne se sont pas fait massacrés par les muzz, c’est avant tout parce que des Etats LAÏQUES arabes instaurés après la colonisation, ont bridés l’islam et les musulmans, et seulement grâce à cela !

      Quant à la mainmise « américano-sioniste », elle n’a strictement rien à envier à celle d’un islam conquérant qui avant les Croisades puis la colonisation, tenta à maintes reprises d’envahir l’Europe, tout en capturant hommes, femmes et enfants vendus comme esclaves sexuels ou eunuques dans les souks..

      Les muzz aiment deverser leurs haine contre les americano-sionistes, mais ne protestent jamais lorsque ces mêmes americano-sionistes encouragent la construction de leurs mosquées partout en Europe et dans le monde..

      Quels bandes d’hypocrites vous faites !

      À n’en point douter les muzz adeptes des pires pharisianismes et faisant preuve d’une mauvaise foi sans égale, sont bel et bien les fils spirituels du talmud !

    • Gauvain says:

      « Pendant près de huit cents ans en Espagne, pendant plus de quatre siècles dans les Balkans, les Musulmans ont imposé leurs lois, leurs modes de vie exclusifs, ont dicté leur loi religieuse à l’ensemble des Chrétiens d’Orient et d’Occident.
      De Tolède à Byzance, chacun a pu mesurer les souffrances endurées par toutes celles et tous ceux qui, au contact des Musulmans, « vivaient comme on peut tenter de le faire au milieu de loups ou de lions ».
      Cible particulièrement fragile de cette cohabitation imposée, les femmes sont considérées en terre d’islam « comme un champ de labour, auquel l’homme va comme il le veut ».
      (…)
      http://www.polemia.com/lislam-contre-les-femmes/

      • chellal says:

        @GAUVIN,Je n’aime pas personnellement l’anathème et l’insulte en guise d’arguments mais vous faites là preuve de malhonnêteté intellectuelle et de mauvaise foi en présentant l’Histoire écrite non pas comme elle a été mais comme vous voudriez qu’elle le soit.Elle n’est pas écrite ni par vous ni par moi mais par tous ceux qui en ont été les témoins et par ceux qui ont étudiés ces témoignages, les historiens, et elle doit forcement être consensuelle, il se trouve qu’il existe un consensus s’agissant de l’Espagne Arabe qui n’est pas celui que vous nous présentez.De même faut il vous rappeler que dans l’Ancien et le nouveau testament la femme est considérée comme un être non seulement intrinsèquement inférieure à l’homme et devant se soumettre à lui mais aussi une pècheresse potentielle (comme Eve) pour ne pas en affubler cette image au seul Islam.

        • Tchetnik says:

          « De même faut il vous rappeler que dans l’Ancien et le nouveau testament la femme est considérée comme un être non seulement intrinsèquement inférieure à l’homme et devant se soumettre à lui  »

          -On voit que vous n’avez manifestement pas lu le Nouveau Testament et que vous interprétez l’ancien de manière plus que simplette.

          « Elle n’est pas écrite ni par vous ni par moi mais par tous ceux qui en ont été les témoins et par ceux qui ont étudiés ces témoignages, les historiens, et elle doit forcement être consensuelle, il se trouve qu’il existe un consensus s’agissant de l’Espagne Arabe qui n’est pas celui que vous nous présentez »

          -Il se trouve que le consensus ne va pas du tout dans le sens d’une Espagne musulmane tolérante. Gauvin comme d’autres a donné pas mal d’éléments factuels caractérisés.

          • chellal says:

            Reportez vous simplement à la Génèse 3/16 et aux Epitres de Saint Paul aux corinthiens 11/3 et évitons d’autres fastidieux exemples.Le Code Civil Napoléonien qui était une avancée pourtant dans le sort de la femme la maintenait dans une totale incapacité juridique et sous tutelle intégrale du mari.A toutes fins utiles je rappellerai que le droit de vote des femmes en France date de… 1945 et a été accordé par le Général De Gaulle.

            • Tchetnik says:

              Tout le baratin maçonnique en quelques lignes. Décidément, on comprend de mieux en mieux les musulmans qui jettent le masque.

              Le code civil napoléonien n’a rien à voir avec le Christianisme et tout avec la FM qui est manifestement votre référence.

              Pour la Génèse, vous avez oublié de lire le verset où il est dit « Il les créa hommes et femmes ».

              Demême le rôle (et l’hommage rendu) de certaines femmes comme Esther, Tsipporah ou Judith vous a largement échappé. On vous a expliqué (mais vous avez fait semblant de ne pas comprendre) que l’Ancien Testament n’a pas pour un Chrétien une valeur éternelle et immuable dans tout son contenu. Les idéaux de vertu et de morale comme les prophéties sont toujours d’actualité, les préceptes cérémoniels et législatifs qui les incarnent ont une valeur pédagogique à un instant T pour un état particulier de l’Humanité.

              Pour Saint Paul, le fait de rechercher à la va-vite sur des sites musulmans des versets sortis de leur contexte vous a fait oublié (entre autre) ceci:

              « “Maris, aimez vos femmes, comme Christ a aimé l’Église, et s’est livré lui-même pour elle, 26., afin de la sanctifier par la parole, après l’avoir purifiée par le baptême d’eau, 27. afin de faire paraître devant lui cette Église glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible. 28. C’est ainsi que les maris doivent aimer leurs femmes comme leurs propres corps. Celui qui aime sa femme s’aime lui-même. 29.Car jamais personne n’a haï sa propre chair ; mais il la nourrit et en prend soin, comme Christ le fait pour l’Église, 30. parce que nous sommes membres de son corps.” » Ephésiens 5, 25-30.

              Et encore:

              “Toutefois, dans le Seigneur, la femme n’est point sans l’homme, ni l’homme sans la femme. 12. Car, de même que la femme a été tirée de l’homme, de meme l’homme existe par la femme, et tout vient de Dieu.” 1Corinthiens 11, 11-12.

              “Je vous recommande Phoebé, notre soeur, qui est diaconesse de l’Église de Cenchrées, 2.afin que vous la receviez en notre Seigneur d’une manière digne des saints, et que vous l’assistiez dans les choses où elle aurait besoin de vous, car elle en a donné aide à plusieurs et à moi-même. 3.Saluez Prisca et Aquilas, mes compagnons d’oeuvre en Jésus Christ, 4.qui ont exposé leur tête pour sauver ma vie ; ce n’est pas moi seul qui leur rends grâces, ce sont encore toutes les Églises des païens.” » Romains 16, 1-4.

              Ou encore:

              1 Corinthiens 7, 3 Que le mari s’acquitte de son devoir envers sa femme, et pareillement la femme envers son mari.
              1 Corinthiens 7, 4 La femme ne dispose pas de son corps, mais le mari. Pareillement, le mari ne dispose pas de son corps, mais la femme.
              1 Corinthiens 7, 5 Ne vous refusez pas l’un à l’autre, si ce n’est d’un commun accord, pour un temps, afin de vaquer à la prière; et de nouveau soyez ensemble, de peur que Satan ne profite, pour vous tenter, de votre incontinence.
              1 Corinthiens 7, 6 Ce que je dis là est une concession, non un ordre.

              1 Corinthiens 7, 10 Quant aux personnes mariées, voici ce que je prescris, non pas moi, mais le Seigneur: que la femme ne se sépare pas de son mari —
              1 Corinthiens 7, 11 au cas où elle s’en séparerait, qu’elle ne se remarie pas ou qu’elle se réconcilie avec son mari – et que le mari ne répudie pas sa femme.
              1 Corinthiens 7, 12 Quant aux autres, c’est moi qui leur dis, non le Seigneur: si un frère a une femme non croyante qui consente à cohabiter avec lui, qu’il ne la répudie pas.
              1 Corinthiens 7, 13 Une femme a-t-elle un mari non croyant qui consente à cohabiter avec elle, qu’elle ne répudie pas son mari.
              1 Corinthiens 7, 14 En effet le mari non croyant se trouve sanctifié par sa femme, et la femme non croyante se trouve sanctifiée par le mari croyant. Car autrement, vos enfants seraient impurs, alors qu’ils sont saints!
              1 Corinthiens 7, 15 Mais si la partie non croyante veut se séparer, qu’elle se sépare; en pareil cas, le frère ou la soeur ne sont pas liés: Dieu vous a appelés à vivre en paix.
              1 Corinthiens 7, 16 Et que sais-tu, femme, si tu sauveras ton mari? Et que sais-tu, mari, si tu sauveras ta femme?
              1 Corinthiens 7, 17 Par ailleurs, que chacun continue de vivre dans la condition que lui a départie le Seigneur, tel que l’a trouvé l’appel de Dieu. C’est la règle que j’établis dans toutes les Eglises.

              Pour le droit de vote, outre qu’il date non de 1945 mais de 1944, la femme noble, professionnelle ou chef de famille votait dans certaines institutions en France Royale comme ailleurs en Europe.

              Epargnez-vous le ridicule de parler du « moyenageobscurantistpourlafemmblababla… » ou « lafemmnavaipadam… »vous nous obligeriez à mettre quelques derniers clous à votre cercueil avec quelques références patristiques et historiques plus que représentatives.

            • Tchetnik says:

              Allez, un acompte:

              Malachie 2, 13 Voici une seconde chose que vous faites: vous couvrez de larmes l’autel de Yahvé, avec lamentations et gémissements, parce qu’il se refuse à se pencher sur l’offrande et à l’agréer de vos mains.
              Malachie 2, 14 Et vous dites: Pourquoi? – C’est que Yahvé est témoin entre toi et la femme de ta jeunesse que tu as trahie, bien qu’elle fût ta compagne et la femme de ton alliance.
              Malachie 2, 15 N’a-t-il pas fait un seul être, qui a chair et souffle de vie? Et cet être unique, que cherche-t-il? Une postérité donnée par Dieu! Respect donc à votre vie, et la femme de ta jeunesse, ne la trahis point!
              Malachie 2, 16 Car je hais la répudiation, dit Yahvé le Dieu d’Israël, et qu’on recouvre l’injustice de son vêtement, dit Yahvé Sabaot. Respect donc à votre vie, et ne commettez pas cette trahison!

    • Les chrétiens et les juifs devaient payer un impôt pour ne pas se faire tuer : cela s’appelle du racket ! Selon les périodes, les chrétiens et les juifs vivaient plus ou moins en paix en terre musulmane, mais on ne peut pas parler d’harmonie. Ou alors, on change le sens des mots.

    • Charles says:

      Depuis quand avez-vous décrété que les Chrétiens vivaient en paix avec l’islam dans ces regions ? Désolé monsieur, mais l’histoire dit le contraire.
      Sachez que concernant les « croisades » que vous déplorez, elles ont eu lieu à une époque ou les chrétiens étaient largement majoritaires au moyen orient, et les musulmans minoritaires. Et s’il fût décidé d’aller en croisade c’est parce que bien que minoritaire, l’islam organisait déjà de grandes razzias et massacrait les chrétiens et les esclavagisait. Il s’agissait à l’époque d’aller aider les frères chrétiens. Révisez votre histoire.

  2. Tchetnik says:

    « Depuis des siècles et des siècles les communautés Chrétiennes vivent en harmonie avec leurs frères Musulmans  »

    -et les différents génocides Arméniens, Assyrochaldéens, Grecs, les réductions en esclavage et déportations (toutes choses réalisées alors que la CIA et Rotschild n’existaient pas) sont sans doute des signes de cette « harmonie »…

  3. zézé says:

    Dire que ce sont les chrétiens qui à lire « chellal » sont les envahisseurs, je trouve cela vraiment déplacé, pour rester charitable ! ensuite que ces deux communautés vivent en harmonie, encore une grossière erreur…

    De plus, nous en tant que CHRETIENS, avons LA religion, ce sont les autres religions à devenir chrétiens, là est le seul but proclamé à temps et à contre-temps par JESUS, Lui-même. Donc effectivement, nous n’avons pas à entrer « en guerre », mais plutôt par notre BON exemple à entraîner à notre suite, les musulmans, les juifs, les athés et autres schismatiques. Les convertir est notre seul but. Mais de là à venir nous citer les sourates du coran ce « prêtre » me laisse perplexe !

    D’autant que s’il connaissait un peu plus son catéchisme, et la Genèse, il saurait que nous venons TOUS d’Adam et Eve et que c’est ensuite que les peuples se sont formés. Donc DIEU n’a pas pu faire plusieurs peuples ! Bref ce prêtre amène l’hérésie, et l’hérésie vient de satan.
    Ou alors à force de se tromper de livre il a lu plus le coran que son bréviaire.

  4. Faites comme moi,tapez diocèse d’Annecy,service des pèlerinages,et demandez les dates de pèlerinages de chrétiens pour la Mecque.

    • Etienne says:

      Bonsoir Karr.

      Je suis allé sur ce site.
      Parmi les nombreux pèlerinages proposés, je n’ai pas vu ce projet islamo-chrétien.
      Il y a bien un séjour en Inde…

      Entre nous, c’est ça l’ouverture aux pauvres et à la périphérie ? Un diocèse agence de voyage.

  5. Vieux Jo says:

    @chellal et autres trolls musulmans : puisque vous voulez débattre, procurez-vous donc le livre d’un ancien musulman qui ne demande qu’à être contredit par des musulmans, « Il était une foi : l’islam. Histoire de celui qui voulait diviniser pour mieux régner. » Il démonte de façon magistrale tous les versets, sourates et haddichs et aucun musulman ne peut le contredire. Allez-y, il vous attend de pied ferme, dit-il.

  6. Vieux Jo says:

    J’ai oublié de préciser l’auteur : Machid Oussaka ou quelque chose comme ça. Mais en cherchant par le titre du livre, vous trouverez facilement. Par ailleurs, contrairement à tous ceux qui ont compris et donc quitté cette croyance, il est athée, il ne s’est pas converti au christianisme.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com