Contrairement à ce que beaucoup pourraient penser, le don d’organe n’est pas toujours volontaire, loin s’en faut…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Mots clefs

3 commentaires

  1. Pour info : en France, si vous n’avez pas de familles et que vous ne voulez pas que l’on prenne des organes ou des tissus sur votre corps après votre mort, vous pouvez vous inscrire sur le Registre National des Refus (disponible sur le site de l’Agence de la biomédecine).
    Vous aurez toujours la possibilité de modifier les termes de votre refus, si vous le souhaitez.

  2. Maître Cube says:

    On remarque deux choses :

    1) La Turquie fait partie de l’Europe pour les Allemands.

    2) La méthode de fauchage d’organes des Israéliens dans leurs plantations palestiniennes n’est pas indiquée.

    A part ça, il paraît que les organes sont souvent prélevés sur des gens, certes en mauvais état, mais toujours vivants. Sans cela, les organes seraient en voie de délabrement et le greffé ne ferait pas de vieux os.

  3. Maître Cube says:

    Formulaire de refus de don d’organe avec l’adresse où l’envoyer:
    http://www.dondorganes.fr/medias/pdf/formulaire_registre_refusvf.pdf

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com