L’affaire Joëlle Bergeron n’est pas terminée.  Alors que cette dernière, 2ème sur la liste Ouest du FN, avait démissionné de son poste de député européen le 26 mai dernier après ses déclarations favorables au droit de vote des étrangers, elle semble désormais déterminée à garder son poste. Dans une interview à Ouest France, elle a déclaré: « Je fais partie des élus au Parlement européen. Le Journal officiel a publié mon nom. […] Je ne vois pas comment ils pourraient m’obliger à démissionner de mon siège européen. Je n’ai signé aucun document et Marine Le Pen ne m’a jamais appelée. » Le Lab l’a contactée pour avoir plus de précisions quant à cette allégation mais elle n’a pas souhaité en dire plus, se contentant de déclarer que les choses légales suivent leur cours.

On se retrouve un peu dans un imbroglio. Marine Le Pen avait déclaré qu’une telle prise de position (le droit de vote des étrangers) était incompatible avec le statut d’élu du FN. Pour Gilles Penelle, qui devait la remplacer, les électeurs ont voté pour deux députés européens frontistes donc c’est ce qui devra se trouver au Parlement européen. Entre Gilles Penelle et Joëlle Bergeron, qui va siéger au Parlement européen ? Et si Joëlle Bergeron venait à siéger, sous quelle étiquette cela serait-il ? La réponse n’est pas simple et la procédure s’annonce complexe, à moins qu’un arrangement ne soit trouvé.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

4 commentaires

  1. Elieja says:

    2ème §, 1ère ligne « le droite de vote… »

  2. Olivier M says:

    Cette femme doit assumer ses propos en faveur du droit de vote des étrangers et, par conséquent, rendre son mandat au FN qui l’a faite élire.
    Sinon ce serait trahir ceux qui ont voté pour la liste FN.
    Ses positions n’étant d’ailleurs absolument pas celles du FN, elle n’y a donc tout simplement pas sa place…
    Comme quoi, il faut toujours se méfier des « nouveaux venus » dont on ne sait rien et qui profitent par arrivisme du succès du Front National.

  3. Si cette femme doit assumer ses propos, la commission d’investiture qui l’a mise en place a aussi des responsabilités à assumer…

    Il reste qu’à en croire la presse (oui, je sais, c’est difficile), le qualificatif de « nouveau venu » ne s’applique pas à Mme Bergeron.

    « Ses positions n’étant d’ailleurs absolument pas celles du FN, elle n’y a donc tout simplement pas sa place… »
    C’est une remarque intéressante. Il serait intéressant de savoir si vous l’appliquez aussi aux déclarations de M Collard sur la laïcité par exemple, mais je m’égare…

    « Comme quoi, il faut toujours se méfier des « nouveaux venus » dont on ne sait rien et qui profitent par arrivisme du succès du Front National. »
    Là pour Collard c’est tout différent: on ne peut pas dire qu’on ne sait rien de lui, bien au contraire!

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com