« Le petit chaperon rouge mange le loup » est le titre du livre que le gouvernement chilien a distribué par erreur dans les écoles primaires du pays. Des centaines d’exemplaires ont été récupérés en catastrophe cette semaine dans 283 écoles du Chili.

C’est un élève de la ville de Rio Bueno (dans le sud du Chili) qui a attiré l’attention d’un de ses professeurs sur le contenu érotique de l’ouvrage qu’il venait de trouver à la bibliothèque de l’école. Cet enseignant s’est empressé à en informer les autorités locales.

Le livre est en fait une collection de six comtes ayant une très forte tonalité sexuelle écrite par  Pilar Quintana, pseudo romancière colombienne. Le livre fut publié pour la première fois au Chili en 2012. Explicitement, dans le comte, elle décrit les rapports sexuels entre un professeur et son élève, ainsi que le viol d’une fillette de 13 ans.

Le maire de Rio Bueno, Luis Reyes, scandalisé, en a informé le Ministère d’Éducation du Chili. Il a dénoncé que ce livre « peut provoquer des dommages irréversibles chez les étudiants ». « Décrire d’une façon aussi détaillée le viol d’une mineur n’aide pas du tout dans le processus d’éducation des jeunes étudiants », a-t-il déploré.

Pour sa part, le Ministère de l’éducation a admis que l’ouvrage «n’avait pas bénéficié d’une évaluation pédagogique adéquate». C’est pourquoi, le gouvernement ouvrira une enquête pour savoir comment cet ouvrage a pu arriver dans les établissements scolaires.

Pour l’instant, au moins, le gouvernement a quand même pensé à retirer les exemplaires. Comment un gouvernement, tout avec son ministère d’éducation, peut être aussi stupide pour ne pas vérifier les livres distribués dans le pays ?

Le gouvernement affirme que c’est une erreur. Nous avons nos doutes. Mais, si le maire et le professeur n’avaient rien dit, le ministère se serait-il rendu compte tout seul ?

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

6 commentaires

  1. Ils ont tous un sexe à la place du cerveau.
    L’intelligence par le bas.

  2. @ Juan D’Olmar,

    « conte » et non pas « comte ». (cf « six comtes » + « dans le comte »).

  3. Ginette Daoust says:

    Oui Efgy vous avez bien raison. Plus ca va, plus le genre humain tombe de bien haut. Jusqu’ou ca va aller.

    Si j’etais a la place des parents, moi, je ferais comme eux. Je n’enverrais plus mes enfants a l’ecole. Je leur ferais la classe a la maison. On envois nos enfants a l’ecole pour qu’ils apprennent a lire, ecrire correctement et pour qu’ils aient une bonne formation academique pour leur futur et non pour leur enseigner des abominations et deformer leur nature. Et en plus a un si jeune age, on voit bien que tout est calcule. Ils sont bien trop facile a influencer et c’est bien le pourquoi ils leur enseigne aussi jeune. Ca me revolte au plus haut point de constater qu’on ne laisse plus les enfants etre des enfants. Je dis que les etablissements d’enseignements scolaires n’ont pas le droit d’enseigner ce genre de chose. Ca n’a aucun rapport du pourquoi les jeunes enfants frequentent les ecoles et aussi pour les adolescents.

  4. « Pseudo romancière colombienne »… pseudo journaliste ?

  5. « Décrire d’une façon aussi détaillée le viol d’une mineur n’aide pas du tout dans le processus d’éducation des jeunes étudiants »… c’est prouvé ?

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com