Le Puy du Fou a donc pu faire entendre raison au gouvernement. Dans une lettre adressée à Philippe de Villiers, la Présidence de la République indique que l’article sur le bénévolat n’étant pas encore finalisé, il ne fera pas partie du texte de loi. Cependant il y aura bien un projet sur la « Création artistique » comme le précise le Puy du Fou. Notons que ce retrait s’apparente plus à une reculade qu’à un retrait définitif puisqu’il ne figure pas faute de peaufinement. Il faut y entendre que le gouvernement ne s’attendait pas à une levée de boucliers aussi rapide ni que le projet ne fuite et préfère donc éviter un autre mouvement de contestation.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 commentaires

  1. Hilarion says:

    Cette loi aurait été une atteinte absolument incroyable à la liberté. C’est seulement dans l’URSS des pires années que l’équivalent aurait été mis en oeuvre, car il s’agit d’une décision politique. Quand cet aréopage de minables qui ne songe qu’à pourrir ce qui va bien en France va t-il enfin disparaître ?

  2. Daniel Daflon says:

    Il semble bien que, pour une fois, le ridicule a fait reculer le pingouin. C’est vrai qu’avec la baffe qu’il vient de se prendre dernièrement, il doit être un peu échaudé. Il ferait mieux de se retirer discretement sur la pointe des pieds, et d’aller passer du bon temps avec ses petites copines, qui ne sont vraiment pas dégoutées du personnage.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com