imaginons-la-france-dapres

La formule du « Grand Remplacement » de peuple inventée par l’écrivain Renaud Camus est maintenant largement connue. On se souvient de la boutade de Bertold Brecht : « Le peuple vote contre le gouvernement, alors il faut dissoudre le peuple ! ». Désormais, il faut carrément changer le peuple. On sait moins que Renaud Camus considère que LR, le nouveau sigle de l’UMP, signifie « Les Remplacistes ».

Nous proposons quelques citations de Nicolas Sarkozy, par ordre chronologique. A chacun de se faire son opinion.

« Poser comme postulat que l’islam est incompatible avec la République reviendrait ni plus ni moins qu’à interdire à certains Français de vivre un engagement que l’on reconnaît aux autres. C’est, au moins de la discrimination, au pis du racisme. (…) La France est un pays qui s’est construit sur la diversité et sur l’immigration. Ça doit continuer. » alors Ministre de l’Intérieur. Dans Le Monde du 08/04/2003.

« L’Arabie Saoudite et la France partagent les mêmes objectifs de civilisation. […] Aujourd’hui la France profonde est celle des banlieues à majorité musulmane. » le 19/09/2005.

« Je suis l’homme politique en France qui s’est le plus battu pour la discrimination positive. » dans Libération, le 23/12/2005.

« Je pense que les Français attendent une France d’après […], une France où l’expression “Français de souche” aura disparu. » dans son livre Témoignage, 2006, p. 280.

« Je veux être le président d’une France qui aura compris que la création, demain, sera dans le mélange, dans l’ouverture, dans la rencontre, je n’ai pas peur du mot, dans le métissage. » Discours d’investiture, Congrès de l’UMP, le 14/01/2007.

« La France éternelle, ce n’est pas la France éternellement identique. C’est la France (…) qui se métamorphose tous les jours. C’est la France dont le visage change à chaque fois que parmi les Français apparaît un nouveau visage (…) C’est l’intelligence collective qui enfante l’avenir, c’est le métissage des cultures et des idées, le mélange, le brassage qui est la principale force de création dans tous les domaines. » Discours de Besançon, le 13/03/2007.

« L’immigration, c’est un grand sujet. La France est un pays qui s’est construit par l’ouverture ; je veux que la France reste ouverte, accueillante et généreuse. » Journal de 20 heures de TF1, le 14/03/2007.

« J’ai accordé deux fois plus de cartes de séjours à des étrangers malades que le gouvernement de Lionel Jospin. […] J’ai toujours répondu favorablement aux demandes de l’association Act-Up concernant les demandes d’étrangers homosexuels malades […] Si vous êtes persécuté pour votre orientation sexuelle, vous devez pouvoir bénéficier du droit d’asile en France. » dans Têtu, 04/2007.

« L’Islam, vécu au quotidien, apparaît comme compatible avec les valeurs de la laïcité, de la tolérance et du respect des personnes. (…) La France, dans un contexte international tourmenté, prouve ainsi que les valeurs laïques et religieuses sont compatibles, que la foi musulmane est porteuse de paix, de respect et de tolérance. Ce message, il faut que nous le portions ensemble avec vos imams. » à la grande Mosquée de Paris à l’occasion de la rupture du jeune, le 01/10/2007.

« La diversité, l’échange, le métissage, l’ouverture à l’autre, tels sont les principes qui doivent fonder l’Union de la Méditerranée. » Lors de sa visite en Algérie, début décembre 2007.

« L’Islam a porté l’une des plus anciennes et plus prestigieuses civilisations dans le monde. (…) L’Islam, c’est le progrès, la science, la finesse, la modernité » lors de la pose de la première pierre des nouvelles salles des arts de l’islam au Louvre, le 17/07/2008. [Prise au second degré, celle-là est drôle, mais c’était avant DAESH…]

« L’objectif c’est relever le défi du métissage (…) le défi du métissage la France l’a toujours connu (…) La France a toujours été au cours des siècles métissée (…) si ce volontarisme républicain ne fonctionne pas, il faudra alors que la République passe à des mesures plus contraignantes encore, mais nous n’avons pas le choix. » Discours du 17 décembre 2008 sur l’égalité des chances.

Pour mémoire, la France a naturalisé environ 200 000 personnes en tout et pour tout au 19ème siècle. Maintenant, c’est le même chiffre d’entrées mais par trimestre au lieu d’être par siècle.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

17 commentaires

  1. gilgamesh says:

    «  » »Pour mémoire, la France a naturalisé environ 200 000 personnes en tout et pour tout au 19ème siècle. Maintenant, c’est le même chiffre d’entrées mais par trimestre au lieu d’être par siècle. » » »

    Le grand remplacement est donc un fantasme….

    cela va avec toutes les fables que les médias et les politiquent essaient de faire passer pour la vérité qui s’impose. Hier sur le JT de France 2 c’était propagande immigration à tous les étages Cela commençait par les clandestins sont des femmes et des enfants qui périssent en mer puis les pays arabes accueillent plus du quart de leur population.Curieusement l’arabie saoudite n’était pas citée ni bien sûr Israel
    Tout simplement écoeurant de mensonges et propagande

  2. LANKOUDU says:

    L’ATTILA (hongrois) devrait retourner CHEZ LUI ! dans ses steppes ou à tel aviv .

  3. Substance2004 says:

    Super compil pour la colonne des commentaires du Figaro !

  4. Ce sont des talmudistes en réseau internationaux exerçant la vengeance contre Edom. Des traitres!

  5. Supplique pour le relèvement de la France par Claire Ferchaud, messagère et confidente du Sacré-Coeur (cf « Notes autobiographiques ») :

    « Faudra-t-il que, pour la France, comme pour Israël infidèle, le châtiment pèse sur elle longtemps, pour expier son endurcissement, ses profondes erreurs… ou Dieu effacera-t-Il son nom de sous ses yeux après une extermination complète, après avoir jeté ses cendres à tous les vents du Ciel ?
    En serions-nous à regretter d’avoir été appelés parce que tant aimés…tandis que la condition de serviteur n’eût pas été sujette à commettre une sorte de faute de patricide envers Dieu Notre Père ? Faut-il que l’honneur et l’amour qui soient faits à une âme, à une famille, à une nation transforment son caractère béni en des traits de malédictions ?
    O mon Dieu, vos bontés portent en elles des glaives de justice, si nous ne savons pas les reconnaître et les recevoir…Votre colère s’échappe de votre grand amour, car Vous ne supportez pas vos enfants riant de vos bienfaits.
    Frappez-nous, mon Dieu, mais que chaque coup fasse jaillir une étincelle de nos coeurs de pierre, jusqu’à ce que nous ayons conscience de nos fautes, et que nous fassions Pénitence.
    Comme Vous avez refait l’homme après le déluge, Vous referez la France avec un sang nouveau, virginisé par la souffrance. » (1975)

  6. Daniel PIGNARD says:

    La terre va ouvrir la bouche pour engloutir les migrants :
    « Et, de sa bouche, le serpent lança de l’eau comme un fleuve (les migrants) derrière la femme (l’église de Christ), afin de l’entraîner par le fleuve. Et la terre secourut la femme, et la terre ouvrit sa bouche et engloutit le fleuve que le dragon avait lancé de sa bouche. » (Apo 12 :13-18)

    Tenez, en Esaïe 17, c’est une prophétie sur Damas (Syrie) qui est donc d’actualité. Je vous en donne la fin qui nous concerne :
    « Oh! quelle rumeur de peuples nombreux! Ils mugissent comme mugit la mer. Quel tumulte de nations! Elles grondent comme grondent les eaux puissantes.
    Les nations grondent comme grondent les grandes eaux… Il les menace, et elles fuient au loin, Chassées comme la balle des montagnes au souffle du vent, Comme la poussière par un tourbillon.
    Quand vient le soir, voici, c’est une ruine soudaine; Avant le matin, ils ne sont plus! Voilà le partage de ceux qui nous dépouillent, Le sort de ceux qui nous pillent. »

    Non mais !

    • Oui, dans les autres pays d’Europe. Mais en France ?
      Elle qui a tant reçu et de qui Dieu attend encore un geste.
      Notre vocation n’est pas celle des autres pays, elle est bien au-dessus! : or, il sera beaucoup demandé à qui on a beaucoup donné.

      Mais, pour ma part, j’accepte votre « Non mais! » qui donne du coeur à l’ouvrage!

      • Daniel PIGNARD says:

        Efgy, n’êtes-vous pas au courant des dernières recherches sur la question de la France ?
        https://actualitechretienne.wordpress.com/2015/02/07/apocalypse-une-premiere-dans-toute-lhistoire-de-lhumanite/comment-page-3/#comment-202328

        • J’ai lu votre lien. Il faudrait que je le relise, car ça demande réflexion.
          Je vous invite aussi à lire aussi le livre « Le secret de la Grande pyramide », qui date un peu certes, mais qui reste néanmoins intéressant.

          La partie « Paris sera-t-il détruit? » reprend les prophéties, visions, révélations,etc. qui ont été faites concernant « les derniers temps du monde ». etrangement, vous y trouvez des citations de st Cézaire d’Arles, st Thomas d’Aquin, ste Brigitte de Suède, st Benoît-Joseph Labre, Nostradamus, le st Curé d’Ars, etc. Tous disent que Paris sera détruit par le feu, et st Thomas d’Aquin affirme que la Grande Babylone de l’Apocalypse (donc la femme assise sur la Bête, c’est-à-dire la prostituée), c’est Paris, capitale de la France…
          Evidemment, le temps de cette époque est inconnue, mais on en prend le chemin.

          • (donc la femme assise sur la Bête, c’est-à-dire la prostituée)
            La prostituée est la ville assise sur les sept montagnes…
            Paris n’est pas situé sur sept montagnes (non pas collines) donc il ne peut pas être la prostituée. Allez jeter un coup d’œil sur la situation géographique de La Mecque…

          • Pour le censeur:
            Il est donc interdit de mentionner la M….., bien:
            Thomas d’Aquin se trompe. la prostituée est la ville sur les sept montagnes (et non pas sur les sept collines). Ce n’est donc pas ni P…. ni R…; faites une recherche sur internet pour savoir s’il y a une ville située sur sept montagnes. Vous serez surpris.

            • Apocalypse 17, 1 :
              « (…) Viens, je te montrerai le jugement de la grande prostituée qui est assise sur les grandes eaux… »

              • Suite Apocalypse chap. 17, 15 :
                « Et il (l’ange) me dit : « Les eaux que tu as vues, sur lesquelles la prostituée est assise, ce sont des peuples, des foules, des nations et des langues. »

                Paris est une ville hétéroclite : on y trouve tous les peuples, toutes les nations, toutes les langues, toutes les impudicités, les abominations, les blasphèmes, etc. Elle a forniqué avec tout et tous.
                En tant que capitale de la Fille aînée de l’Eglise, elle a trahi la mission divine que Dieu avait donnée à la France.
                Donc, bien contrairement à ce que vous pensez, tout converge dans le sens de st Thomas d’Aquin pour dire qu’il a vu juste, et que la prostituée pourrait bien être Paris.
                St Thomas d’Aquin : « Pleure, hélas malheureuse Babylone! Que de tristes jours t’attendent! Comme la moisson mûre, tu seras fauchée à cause de tes iniquités… » (vers 1270)
                St Cézaire d’Arles : « Le er et le feu enserrent la Babylone de la Gaule, qui tombe dans un grand incendie, noyée dans le sang. Puis la seconde ville du royaume et encore une autre seront détruites. » (522)
                St Curé d’Ars : « Paris sera changé et aussi deux ou trois autres villes. » (1850)
                Mme de Meylian, supérieure de l’Immaculée Conception à Rome : « O Paris…la place du crime ne doit-elle pas être purgée par le feu ? » (19e)
                St Benoît-Joseph Labre prédit « la destruction de Paris par le feu » (1775)
                etc etc etc.
                Croyez ce que vous voulez, Hakim39, mais à mon avis, on dirait bien que La Mecque n’est pas aussi coupable que Paris aux yeux de Dieu.

        • Titre exact : « Le secret de la Grande pyramide ou la fin du monde adamique» de Georges Barbarin, (1945).

  7. Souchien says:

    Pour mémoire, la France a naturalisé environ 200 000 personnes en tout et pour tout au 19ème siècle. Maintenant, c’est le même chiffre d’entrées mais par trimestre au lieu d’être par siècle.
    En voilà un chiffre révélateur et très parlant.
    sur la france terre d’accueil.
    Il serait intéressant de le développer un peu et d’en faire un court article.
    Il faut démonter toutes ces affirmations péremptoires qui font accroire que la france est un pays d’immigration.
    Il faut compiler les arguments et contre-arguments de manière synthétiques, les rendre disponible aisément et les patriotes doivent faire l’effort de les apprendre pour les partager et convaincre nos con-citoyens abrutis par la propagande.
    ce que le fn n’a jamais été fichu de faire en 40ans d’existence.

  8. J’ai vécu ma jeunesse avec mes amis d’origine italienne, polonaise, dans une cité ouvrière, mais aucun ne remettait en cause les valeurs et coutumes de notre pays qu’ils épousaient facilement et sincèrement. Polack ou Rital, pas de différences avec un Meusien, car nous avions fondamentalement la même culture.
    L’Islam et l’Europe ont toujours été en situation de confrontation. Avec l’idéologie islamique barbare grandissante d’aujourd’hui, la paix civile n’est possible que si l’on parvient à limiter le nombre de Musulmans en France car ils restent trop attachés à leur religion dont l’on n’a rien à envier de par ses aspects rétrogrades incontestables, et qui leur permet un communautarisme revendicatif qui s’oppose à une France qui s’épanouit et progresse à partir de ses racines, qui est une et indivisible. France, terre d’accueil, ne signifie pas terre d’invasion ou de remplacement. Nous pouvons et devons éviter à nos enfants de connaître le sort des Indiens d’Amérique.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com