djihadistes-de-mossul-a-raqqa

Avec l’avancée de l’offensive pour délivrer Mossul, beaucoup des miliciens de Daesh fuient, depuis la semaine dernière, vers la Syrie voisine, tranquillement. Ils sont en route vers Raqqa, « la capitale » syrienne de cet auto-proclamé État islamique.

L’agence de presse Asia News confirme la nouvelle :

« Des dizaines de familles des chefs de l’État islamique se sont transférées en bus à Raqqa sans tomber sur aucun poste de contrôle ni être découvertes par des vols d’inspection des alliés. Des soupçons pèsent qu’elles soient aidées par l’armée turque et par les USA. Les Irakiens pensent que ce sera une victoire à la Pyrrhus : les chefs ne seront par capturés ni interrogés et personne ne saura qui sont les alliés secrets (…)

Toujours selon Asia News

« Ce déménagement adviendrait, ,avec le soutien, l’appui et la complicité de nombreux pays, parmi lesquels certains combattent officiellement Daesh en Irak mais moins en Syrie.

Cette nouvelle a jeté la consternation en Irak, parmi les membres de la « Phalange de Babylone », milice para-militaire composée de chrétiens (orthodoxes) de Mossul qui combat à côté de l’armée irakienne et des peshmergas kurdes pour reconquérir leurs terres occupées par l’EI. »

En effet les miliciens de Daesh dirigés vers Raqqa ne sont curieusement pas interceptés par l’aviation occidentale engagée dans les raids aériens. Selon certaines informations relâchées à la TV pan-arabe Al Mayadeen, plus de 100 chefs importants de Daesh seraient arrivés à Raqqa avec leurs familiers en provenance de Mossul.

Asia News précise :

« Ce transit entre Mossul et Raqqa semble se produire en toute sécurité. »

Les possibilités de routes ne sont pas nombreuses. Et elles sont toutes contrôlées par la Coalition USA qui devrait combattre les égorgeurs du Califat. Par ailleurs, les routes sont surveillées par satellites et les innombrables raids aériens. Très probablement les terroristes sont donc aidés par quelqu’un.

« Le soupçon des Irakiens est que la « carte Daesh sera temporairement retranchée de l’Irak, sans victoire éclatante ni éliminer ou arrêter les chefs du Califat, pour être ensuite réutilisée, à un quelconque moment, par les pays qui déjà maintenant aident et entretiennent Daesh en secret. »

Ryan al-Kildani, le chef des milices irakiennes Al-Hashd al-Shaabi, a protesté après que les combattants au drapeau noir de Daesh en fuite de mossul vers la Syrie n’avaient pas été pris pour cibles par les avions de la coalition.

Le porte-parole du ministère de la Défense russe, Igor Konashenkov, accuse quant à lui la coalition guidée par les États-Unis de crimes de guerres en Irak.

Les déclarations de al-Kildani confirmeraient un accord présumé cité par des sources russes entre Washington et Riyad pour garantir le passage de 9000 djihadistes entre Mossul et la Syrie orientale pour les utiliser contre Assad et Moscou.

« Nous espérons que nos partenaires de la coalition internationale se rendent compte des conséquences qu’il y a aurait à laisser se promener au Moyen-Orient des bandes de djihadistes. Les terroristes doivent être détruits à vue et non poursuivis d’un pays à l’autre »

a déclaré le général russe Valery Gerasimov.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

3 commentaires

  1. Sancenay says:

    J’ai toujours craint que cette bataille de Mossoul soit, en bien pire, à la révolution nihilo-mondialiste, ce que Valmy fut à la révolution originelle de 1789 : un sinistre enfumage.
    D’autant que si on avait voulu protéger les populations de Mossoul, dont nos frères chrétiens si exposés, la surpuissante « coalition internationale » aurait pu et du éviter que cette ville si importante à tant d’égards, tombât aux mains de l’EI.

  2. J’ai toujours eu des doutes sur la volonté des Américains à combattre les jihadistes. Cela vaut aussi pour hollandouille. Tout ce qu’on voit à la télé sur cette coalition internationale est de la poudre aux yeux. Les seuls qui combattent l’E.I. sont Assad, et les Russes.

  3. hathoriti says:

    Exact , Salsifia ! Pour les uns, il s’agit d’utiliser ces abrutis de djihadistes en vue d’établir leur gouvernement mondial dont ils seraient les maîtres, pour les autres, c’est une question de pognon et de pétrole ! Si ces salauds ne trouvent pas les terroristes islamistes, c’est bien qu’ils ne VEULENT PAS ! Ils mettent ainsi en danger toute la population mondiale mais ils n’en ont cure! Nous, en France sommes les 1ers exposés puisque nous avons à notre tête un président et un gouvernement illégitime de traîtres et d’islamo collabos ! Mais encore un peu de patience…

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com