Des origines libyennes aux études d’économie, voici le portrait du kamikaze de Manchester. Il est né à Manchester, de parents libyens qui avaient obtenu l’asile politique afin de fuir les persécutions de Kadhafi. Musulman, il s’est rapproché de Daesh au cours des ans.

Le profil du terroriste qui a commis, lundi 22 mai, l’attentat de Manchester commence à se dessiner : Salman Abedi, âgé de 22 ans, est considéré par la police britannique comme l’auteur du massacre qui a fait 22 morts et 120 blessés, dont de nombreux graves, lors du concert de la chanteuse Ariana Grande au Manchester Arena.

Né à Manchester en 1994, Salman avait un frère aîné, un frère et une sœur plus jeunes. Ses parents, Samia Tabal et Ramadan Abedi, après avoir fui la Libye de Kadhafi, ont vécu à Londres et ensuite dans la banlieue de Manchester. Depuis 10 ans, ils vivaient dans le quartier de Fallowfield, mais ils ont vécu aussi à Elsmore Road où la police a fait irruption et a arrêté un jeune de 23 ans qui pourrait être le frère d’Abedi.

Les voisins se sont dit sous le « choc ». La famille Abedi était peu connue mais dans le quartier on se souvient cependant que régulièrement elle déployait le drapeau libyen. Les parents du jeune kamikaze semblent être retournés en Libye avec deux fils depuis la chute de Kadhafi. Qui se souvient de lui affirme que Salman avait changé : ces derniers temps, il avait « un comportement étrange », comme l’habitude « de réciter des prières islamiques à haute voix dans la rue. » Un autre voisin a raconté au quotidien Independent qu’il y avait un va-et-vient «de jeunes » chez Abadi. Dans la cour se trouvent différentes cabanes. La sœur de Salman, de 18 ans, travaille à la mosquée de Didsbury, toujours selon les informations des médias britanniques.

Les hommes de l’anti-terrorisme sont maintenant en train d’enquêter, a expliqué Teresa May, le premier ministre britannique, pour comprendre si le terroriste a agi seul, en fabriquant un engin explosif artisanal, ou s’il avait intégré un réseau de djihadistes qui l’aurait alors aidé.

Selon d’autres indiscrétions, ce jeune se serait récemment rendu en Libye plusieurs fois. L’attaque terroriste est revendiquée par Daesh qui affirme qu’elle a été réalisée « pour terroriser » les infidèles et « en réponse aux attaques contre les maisons des musulmans. »

Les guerres du Moyen-Orient s’exportent en Occident à travers des jeunes islamistes issus de l’immigration !

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

4 commentaires

  1. LANKOUDU says:

    J’ajouterai qu’ils (la famille) ont vécu avec les allocations réservées aux « migrants »
    CAMERON/HOLLANDE/MERKEL/MACRON/ et les autres à Bruxelles tous des complices de ces réseaux assassins .
    Mais pour l’instant leurs familles ne sont pas touchées par ces criminels .Attendons …

  2. Franck says:

    « Mais pour l’instant leurs familles ne sont pas touchées par ces criminels »…..surtout celles des commanditaires.
    Sinon nous avons l’exemple d’un technocrate Bruxellois appelant à une collecte pour les migrants lors de l’enterrement! voir le faire-part de décés:
    http://lesobservateurs.ch/2016/12/04/allemagne-tuee-a-19-ans-par-un-refugie-a-son-enterrement-collecte-pour-les-migrants/
    Donc tout est possible y compris l’improbble.

  3. pamino says:

    « Qui se rappelle de lui » ; ‹ se souvient › ou à la limite ‹ qui se le rappelle ›
    « au quotidien Indipendent » ; ‹ Inde- ›
    (désolé, les commentateurs n’ont pas accès aux caractères italiques)
    « un va et vient » ; ‹ un va-et-vient ›
    « Dans la cour se trouve différentes cabanes. » ; ‹ se trouvent ›
    « pour comprendre si le terroriste a agit seul » ; ‹ a agi ›
    Il est souhaitable que les connaissances en grammaire et orthographe des journalistes de ce site soient supérieures à celles de beaucoup de leurs commentateurs, et à part cela, que tout contributeur relise attentivement ce qu’il a écrit avant de l’envoyer, ceci dans l’intérêt ne pas perdre inutilement le temps de son lecteur. Comme vous voyez, ô lecteur, je suis allé à la recherche de mon temps perdu ; j’espère n’y avoir pas perdu le tien.

  4. brugiere says:

    Une fois encore tout le monde a tort. NOUS avons commis l’indicible en Libye, mais aussi en Irak Syrie…
    ce nouvel occident athée et mondialiste se permet d’anéantir des pays qui tournaient plus ou moins. Et la Libye qui est la somme de tribus qui se gouvernent en tribus, n’est pas un pays fédéral sauf à y placer un Kadhafi. On voit le résultat des frappes commandées par le crétin sarkozy.
    Palestine: que dit m Trump sur les annexions de la cis Josdanie par israel, que dit il sur les colonisations monstrueuses et à outrance, que dit il sur le mur qui empiète sur les terres palestiniennes… tout cela ‘est atroce.et sème d’incalculables souffrances
    Alors on voit Daech ou EI et les autres, se lever fous de rage contre nous. En quoi cela peut il surprendre.
    on a mis le feu à la Libye et maintenant il nous faut aller au SUD sahara pour endiguer les islamistes.
    Nous sommes complètement fous à lier.et surtout profondement immoraux. Blair était en tête dans la sordide affaire irakienne et la France pour la Libye. On a vraiment honte d’être européens ou plutôt sous hommes dominés par une oligarchie d’occupation, libéralo mondialiste qui est une idéologie de gauche
    et on a parfois envie d’aller s’excuser auprès des populations locales et notamment les vieilles communautés chrétiennes devenues martyres à cause de nous.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com