Réunion sur les migrants à Paris : Julien Sanchez, maire de Beaucaire, conspué

Le 12 septembre, le maire de Beaucaire et conseiller régional, Julien Sanchez ( FN) a fait front face l’assemblée haineuse des maires réunis à l’appel de Bernard Cazeneuve.

 

Julien Sanchez, conseiller régional du Languedoc-Roussillon et maire FN de Beaucaire (Gard), a eu le courage de se rendre à la réunion sur l’accueil des « réfugiés » organisée par le ministère de l’Intérieur à la Maison de la chimie à Paris en présence du Premier ministre socialiste Manuel Valls et du ministre de l’Intérieur, l’immigrationniste Bernard Cazeneuve. Julien Sanchez dénonce la propagande destinée à nous faire accepter des centaines de milliers d’immigrés clandestins. Il s’est fait insulté, huer et a même été agressé physiquement. Les collaborateurs qui vendent notre pays n’ont honte de rien, puisqu’ils sont soutenus par les oligarques mondialistes qui ont pris le pouvoir.


« Si on commence à accueillir tout le monde… Il n’y a plus de limites. Quand on ne vous demande pas si vous êtes d’accord pour accueillir des gens chez vous, c’est une invasion, une effraction. Ce sera peut-être 200 000 le mois prochain. On essaie de nous préparer à accueillir encore plus de monde » a tenté d’expliquer l’élu frontiste , « Parce que je trouve assez incroyable qu’un ministre de l’Intérieur organise l’invasion migratoire de son propre pays. Je ne voulais pas laisser cette opération de propagande se faire tranquillement ! »

Selon Le Parisien:

« Bousculé, hué, insulté et même frappé, Julien Sanchez explique sa présence à cette réunion de propagande : « Je ne voulais pas laisser cette opération de propagande se faire tranquillement […] Ensuite, j’ai été bousculé, on m’a donné des coups de pieds et traité de nazi. C’est pas très Charlie. C’était une réunion de propagande. Il y a eu un petit caillou dans la chaussure. C’était moi ! »

Seulement entre 400 et 700 maires étaient présents, soit de 1 à 2% des maires que compte la France… En dépit du labourage de cerveaux tous azimuts qui déferle sur la France par les ondes en même temps que les clandestins par les frontières.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

8 commentaires

  1. Champallier says:

    Bravo pour le courage de ce maire.
    Nous sommes dirigés par des ennemis qui occupent notre pays et exercent non pas une dictature, comme on a tendance à le dire par erreur, mais une véritable tyrannie.
    Mais comment a-t’on pu en arriver là?
    Les nombreuses lâchetés commises par les gouvernements des dites « trente glorieuses », l’abandon de l’Algérie Française, sont grandement responsables de ce qui nous tombent sur nos têtes. Des hommes et des femmes de souche française qui ont perdu entièrement le sens de l’honneur sont devenus dégénérés moralement et agissent du côté des ennemis de la France et de lOccident.Leurs valeurs républicaines des droits de l’homme est devenu leur idolâtrie.

  2. Ces chers « migrants » vont faire de la sélection naturelle et écrémer toute cette daube. Merci à eux par avance.

  3. hélène says:

    Julien Sanchez, un Ange parmi des démons. 700 en tout et leurs chefs de file, ceux qui souhaitent l’anéantissement de la France et mettre le chaos dans le monde entier. Ces 700 individus gauchos-marxistes, ne pensent qu’à satisfaire leurs donneurs d’ordres. Mais gardons espoir ! Sur 36000 Maires de France, seule une poignée de branquignoles ahuris et pourris jusqu’à la moelle était présente !

    • Rémi de Völn says:

      Tout-à-fait en phase avec vous, Hélène.
      Certes, ils ne sont que 700 sur 36 000, mais ce peut être un levain très dangereux.
      Quelqu’un, parmi les lecteurs de MPI, pourrait-il obtenir les noms de ces traîtres à la Patrie, et garder la liste, qui servira lors de l’épuration? Car ils sont déjà jugés!

  4. Yves ESSYLU says:

    Voilà un maire FN bien conseillé (par un identitaire of course)
    La prochaine équipe au pouvoir sera identitaire et libérale ou ce sera la guerre des patriotes contre les gauchistes et leurs protégés musulmans

  5. granjean says:

    je ne suis pas front national mais quel manque de respect de la part des élus qui crient et font en sorte qu on ne peut l entendre, voir ce qu il a à dire. on dirait des vautours entrain de se battre pour un fromage. irrespect de l homme qui représente quand même quelques électeurs français.

  6. gigibobo says:

    Bravo à ce maire courageux et honte à ces « démocrates » en peau de lapin!

  7. quand j’entend cette gonzette crier facho facho qui est elle?le fachisme est d’interdire le droit de parole a l’adversaire.beau temoignage de ces maires dit démocrates et socialistes.aujourd’hui si tu n’es pas de gauche tu doit la fermer.belle patrie

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com