L’uniformisation mondiale sur les questions sociétales avance à grands pas. Peu de pays d’Europe refusaient encre d’accorder des « droits matrimoniaux » aux couples de même sexe. L’Italie, pays de culture chrétienne, vient de franchir le Rubicon.

Hier après-midi, mercredi 11 mai,  le président du Conseil, Matteo Renzi, a imposé un vote de confiance à la chambre des députés pour faire passer, après le Sénat en février dernier, la loi « sur les unions civiles » pour les couples homosexuels. Cette procédure a ainsi évité que cette nouvelle législation permissive soit modifiée par la centaine d’amendements déposés par des parlementaires hostiles à cette dérive immorale de la société.

Les députés ont par 369 voix contre 193 et deux abstentions voté la confiance au gouvernement dont le chef, Renzi, s’est auto-félicité sur son site Facebook :

« Aujourd’hui est un jour de fête pour tant de gens. Les lois sont faites pour les gens, pas pour les idéologies (sic). Pour qui aime, non pour qui proclame.Nous écrivons une autre page de l’Italie que nous voulons. Nous le faisons en posant la question de confiance parce que de nouveaux retards n’étaient pas possibles après des années de tentatives avortées ».

Si l’adoption, la stepchild adoption ainsi qu’elle est nommée en Italie, a été retirée du texte de loi car visiblement trop d’Italiens y étaient défavorables, dans les faits des juges des affaires familiales ont cependant permis des adoptions dans le contexte de couple de même sexe. Au nom de « l’intérêt de l’enfant. » (sic)

Le soir, à Montecitorio, c’est-à-dire à la chambre des Députés, il ne restait plus que la formalité de voter la loi sur les unions civiles : elle a été approuvée par 372 voix pour, 51 contre et 99 abstentions.

Massimo Gandolfi, le porte-parole du comité « Défendons nos familles » qui organise le Family Day s’est insurgé, dans les colonnes du quotidien La Repubblica contre cette loi qu’il définit « d’anti-constitutionnelle. »

« Qui a eu un processus profondément offensant par rapport aux règlements et à la Constitution. Elle n’a jamais été soumise à un vrai débat démocratique.(…)  Aucune discussion sur une loi  si délicate, qui modifie le statut ontologique de la famille en Italie. C’est un vrai acte d’incivilité démocratique et d’arrogance politique.  » « Renzi doit être arrêté et en octobre il faut dire non au référendum constitutionnel. »  Parce que « les unions civiles ne sont rien d’autres qu’un simili de mariage, y compris le droit aux adoptions sur les enfants, qui viole le droit des plus petits à avoir un père et une mère. Je me suis fait le porte-voix du très grand malaise des familles italiennes face à cette dérive anthropologique. Pour la culture et la tradition du peuple italien, le mariage c’est un homme et une femme avec la possibilité d’avoir des enfants. « 

Pour la nature et le bon sens tout simplement !

Francesca de Villasmundo

http://www.secoloditalia.it/2016/05/unioni-gay-meloni-vuole-lobiezione-coscienza-salvini-disobbedienza

http://www.ilgiornale.it/news/politica/unioni-civili-renzi-tira-dritto-oggi-giorno-festa-tutti-1257250.html

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

2 commentaires

  1. Eric says:

    « C’est un vrai acte d’incivilité démocratique et d’arrogance politique. »

    Faux ! C’est un vrai acte d’incivilité oligarchique car le parlementarisme est antidémocratique puisqu’il implique que les lois soient votées par quelques centaines d’oligarques. Tant que les Européens continueront d’assimiler le parlementarisme à la démocratie, les oligarques des Parlements et de la Commission européenne continueront de les opprimer.

    La vraie démocratie : http://lavraiedemocratie.fr/

    • Lucas says:

      Et imposer TA vision de la famille à tout le monde au détriment des homos, c’est pas incivique et oligarchique ça ? Non, pas seulement, c’est aussi stupide, haineux et voué à l’échec.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com