Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Inscrivez-vous à la 1ère UDT du Pays réel !
www.udt-du-pays-reel.com

Mots clefs ,

3 commentaires

  1. haha

  2. Deuxième commentaire, cette fois bon chic, bon genre :
    γένος, γένεος > γένους, neutr., ‘sorte’
    genus, generis, neutr., ‘sorte’
    C’est-à-dire : le genre indique la féminité ou selon le cas la masculinité, mais est en lui-même neutre ; neuter, neutra, neutrum ‘ni l’un ni l’autre’.
    C’est-à-dire qu‘il y a trois sortes, mais la troisième sorte n’est ni masculine ni féminine.
    Cette troisième sorte est ou bien sans genre ou bien hermaphroditique.
    Or, se que réclament ces gens est toujours d’appartenir à l’autre des deux sexes. Ils ne réclament pas d’être ou de devenir neutres.
    Ή γραμματική [sc. τέχνη] ‘[ars] grammatica’, littéralement ‘die Kratzkunst’, ‘l’art de gratter’.

  3. « se que réclament ces gens » ; o felicem culpam !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com