Il y a des négationnismes que la loi condamne lourdement, et d’autres de bon aloi. Michel Onfray en a fait une démonstration répugnante sur France 2 dans On n’est pas couché du 11 février 2017. Alors que d’un coté il déplore la décadence dont il a pourtant été l’un des artisans par son gauchisme déluré, Michel Onfray attaque de nouveau le christianisme à grands coups de mensonges.

Car vous ne le saviez pas : mais le Christ n’a jamais existé. C’est Onfray qui le dit ! D’ailleurs il n’est pas né à Nazareth, car à la date de la présumée naissance de Jésus, Nazareth n’existait pas ! Voici les propos ahurissant que le néo-philosophe de paille assène sans qu’aucun des journalistes incultes du plateau ne soit capable de lui porter la contradiction.

Même Wikipédia, pourtant lui aussi assez versé dans le négationnisme anti-chrétien, ne va pas aussi loin dans la désinformation. Michel Onfray aurait pu aller y faire un tour, et il aurait lu les éléments suivant au sujet de l’érchéologie qu’il invoque pour appuyer ses propos :

Aux alentours du village, on note la présence de restes humains du Paléolithique (entre 750 000 et 350 000 av. J.-C.). À l’emplacement du village, restes de la fin du IIIe millénaire av. J.-C.. Matériel abondant du IIe millénaire av. J.-C. (vases d’argile, scarabées, albâtre).

Le site est occupé au Bronze moyen II puis à l’âge du Fer, jusqu’au viie siècle av. J.-C. À l’âge du fer, des sépultures sont déplacées en dehors de la zone de la colline, preuve que le flanc méridional de la colline, réservé jusqu’à cette époque aux sépultures, sert désormais de lieu d’habitation. Dans les limites du village, la céramique de l’âge du fer a été trouvée dans des zones diverses.

Il faut arriver à la période hellénistique, au plus tôt au iie siècle av. J.-C.2, pour retrouver des restes archéologiques3. Les fouilles, même incomplètes, montrent un village assez étroit.

De l’époque évangélique demeurent les substructures des habitations, en fait des grottes spacieuses que surmontaient des éléments construits. Le caractère partiellement troglodyte des habitats épars (puisque les grottes servaient d’entrepôts) pourrait expliquer son nom : nazareth, c’est-à-dire « caché ».

En France la loi condamne ceux qui nie la shoah et avertissent des dangers de l’avortement ; le service publique de la République maçonnique déroule le tapis rouge à ceux qui refont l’histoire par haine du christianisme. Haine concrétisé dans cette phrase d’Onfray qui affirme que Jésus annonce Hitler car Hitler n’a jamais rien dit contre Jésus ! Bravo la logique, et là aussi aussi magnifique mensonge. Que Michel Onfray aille lire Hitler, avec lequel il partage le négationnisme dans sa haine du christianisme, il y lira ceci :

« La civilisation a été l’un des éléments constitutifs de la puissance de l’Empire romain. Ce fut aussi le cas en Espagne, sous la domination des Arabes. La civilisation atteignit là un degré qu’elle a rarement atteint. Vraiment une époque d’humanisme intégral, où régna le plus pur esprit chevaleresque. L’intrusion du christianisme a amené le triomphe de la barbarie. L’esprit chevaleresque des Castillans est en réalité un héritage des Arabes. »

Onfray et Hitler ont un point commun : le mensonge et la haine du christianisme.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

43 commentaires

  1. Renard066 says:

    Rèveil français Bravo Marine tu as raison la république française est en danger et nos valeurs HONTE aux politiciens et.cette pensèe unique umps .Vivement un trés grand changement pour la FRANCE en 2017 il faut que les peuples redeviennent souverains …

  2. Il me semble que j’en ai déjà parlé dans un post précédent : Sur l’existence de Jésus, les thèses se segmentent en cinq grandes tendances :

    1- La thèse traditionaliste : pour la frange conservatrice des catholiques et les intégristes, tout ce qui est consigné dans les Évangiles est absolument authentique. Ces récits sont de parfaits documents historiques, rédigés par des témoins directs, inspirés par le Saint Esprit. Les contradictions que l’on y découvre ne sont qu’apparentes. Cette thèse fait de nos jours un retour en force, avec les publications à prétention scientifique de chercheurs chrétiens tels que Thiede.

    2- La thèse séculariste : le Jésus dépeint dans les Évangiles ressemble de près au Jésus ayant existé au Ier siècle de notre ère, mais certains détails plus ou moins légendaires ont été ajoutés (naissance virginale, certaines paraboles, les miracles etc. – selon l’optique des auteurs, la Résurrection fait ou non partie de ces détails). C’est la thèse prédominante aujourd’hui (Stanton, Duquesne,…). C’est celle des manuels scolaires.

    3- La thèse cryptique : Jésus a existé, mais il n’a pas du tout été l’homme représenté par les évangélistes. Selon les interprétations, il a été un révolutionnaire, un Juif millénariste, un sicaire, un zélote etc. Un tel point de vue a été partagé par l’ex-abbé Turmel, Eisler, Rougier,…

    4- La thèse minimaliste : Jésus a existé, mais on ne peut avec certitude le dépeindre tel qu’il était, ni décrire ce qu’il a accompli, car le mythe a entièrement recouvert le personnage. C’est l’option choisie par Loisy et Guignebert.

    Et enfin la thèse d’Onfray :

    5- La thèse mythiste : Jésus n’a pas existé. Aucun document probant n’atteste son existence. Les diverses interprétations des historicistes, additionnant les conjectures, ne font que compliquer le problème. De nombreux indices portent à croire que Jésus n’est qu’un mythe au même titre que Mithra ou Apollon. Qu’il est le fruit d’une élaboration théologique tardive. Ce courant a été dominé par les travaux de Couchoud, Alfaric, Las Vergnas, Fau, Ory

    • Mad-Max says:

      Après la théorie , voilà la thèse …
      Méphistophèlés, vous n’êtes pas un semblant de bras droit de Satan .
      La tendance actuelle serait plutôt de réfléchir à apporter des remèdes aux bouleversements qui s’annoncent .. ce serait même plutôt « CRUCIAL  » comme bases !
      Mais ce n’est pas le PLAN du tout de l’Empire du Mal .
      Nous sommes bien d’accord .
      Le travail de sape vit ses plus belles heures !
      Vous êtes un ouvrier en passe d’être licencié du Royaume .

      • Rappelez vous j’ai déjà été exclu du royaume.

        • Mad-Max says:

          Par l’esprit de l’ange déchu qui vous habite et qui veut vous embarquer dans l’antre des tourments éternels par pure méchanceté …mais à l’inverse des Anges à qui Dieu n’a pas donné de deuxième chance puisqu’ils étaient déjà dans la vision béatifique divine , à nous Dieu par la Bonté infinie de Sa Miséricorde mais surtout par la Passion de Son Fils Jésus-Christ au Calvaire et par Sa Très Sainte Mère , la Vierge Marie , notre meilleure Avocate nous donne toutes les grâces nécessaires pour notre rachat .
          Un repentir sincère est demandé suivi d’un changement dans nos mauvais voire très mauvais penchants .
          Franchement c’est pas cher payé pour qui se penche sur sa misérable vie d’affronts et de fautes graves faites à l’Amour infini de Celui qui nous aime tant qu’il a envoyé Son Fils le Saint des Saints , l’Agneau Immolé mourir au Bois de la Croix de l’infamie pour racheter nos péchés et nous ouvrir à nouveau les portes du Royaume de Dieu .

          • « Les religions sont comme les vers luisants: pour briller, il leur faut de l’obscurité. »
            Arthur Schopenhauer

            • delor974 says:

              Il en est des sots comme des religions : il leur faut également de l’obscurité (« de l’obscurantisme » est plus adapté) pour non pas briller mais s’efforcer de briller. C’est M. Jean de La Fontaine qui a le dernier mot dans son oeuvre intitulée le Corbeau et le Renard : tout flatteur vit aux dépens de celui qui l’écoute.

    • Etienne says:

      Parmi les célébrités antiques… De nos jours, l’historicité du personnage de Jésus est une des mieux attestée.

      Se donner pour synthétique sur le sujet, sans indiquer explicitement cet élément du problème, c’est faire oeuvre de désinformation.

      Vous n’êtes donc, mon marquis, qu’un souffleur de bulles.

    • Le Sommelier says:

      Thèses , antithèses , synthèses , foutaises , fadaises et prothèses ….
      Entre parenthèses : l’ acharnement et la haine bi-millénaire contre l’ Eglise est la meilleure preuve par le bon sens que le Catholicisme est la seule vraie religion . Il est inconcevable que le Mensonge puisse s’ acharner à autre chose que la destruction de la Vérité .
      Au diable les thésards aux raisonnements lézardés !!!

      • « La vérité appartient à ceux qui la cherchent et non point à ceux qui prétendent la détenir. »

        • Le Sommelier says:

          La vérité , le serpent la cherche . Quand il la trouve , il l’ étouffe .
          Il est inconcevable que le Mensonge ne puisse s’ acharner à autre chose que la destruction de la Vérité .

          • S’il peut l’étouffer c’est que ce n’est simplement pas la vérité

            • Le Sommelier says:

              Faux : Satan a cru à sa victoire lors de la Crucifixion et a œuvré en ce sens , or la Résurrection lui a révélé son erreur . Cela ne l’ empêche pas de continuer à roder autour des proies , qui ont la vraie foi mais qu’ il sait faibles par nature , pour les faire apostasier.

              Il est inconcevable que le Mensonge ne puisse s’ acharner à autre chose que la destruction de la Vérité .

    • Je vais vous répondre une fois, ici, car je n’ai pas envie d’entrer plus durablement dans la discussion, par lassitude des contacts virtuels.

      L’attitude d’Onfray me semble inquiétante, et elle participe d’une radicalisation des forces qui continuent à séculariser en Occident, en France, aux U.S., par exemple. Ces forces continuent à transformer nos religions de jadis en idéologies, ou plutôt, je dirais, en mono-idéologismes.

      Le problème de l’existence est un problème.. grec. Croire dans l’existence n’est pas synonyme d’engager sa foi. La croyance n’est pas la foi ; il y a un monde entre les deux, même si des histoires de croyance peuvent être à l’oeuvre dans la foi.

      Il y a peu de temps je me suis fait traitée de… sectaire, illuminée, même, d’avoir affirmé que je trouve qu’il est… troublant que nos enfants n’apprennent pas dans leurs manuels d’histoire qu’Adolf Hitler visait le Judaïsme par les Juifs, ET les Chrétiens, et qu’il se prétendait l’Antichrist. Manifestement, Hitler se voyait en prophète, en quelque sorte, et ne pas en tenir compte dans nos manuels relève d’une forme de… révisionnisme ? Je ne sais pas quoi dire, là. Ce que je sais, c’est que la roue tourne, et ce que certains ont cru hier… d’autres ne croient (plus) aujourd’hui. Mais… la roue continue à tourner. Elle ne s’arrêtera pas, parce que nous le voudrions, ou même parce que nous croyons avoir le pouvoir de l’arrêter. Vous savez sans doute que cette année est une année anniversaire en Occident : les 500 ans de la Réformation, grande révolution à l’époque, qui continue à nous bouleverser.

      Je vous recommande chaleureusement un vieux livre de Robert Graves qui s’appelle « King Jesus » où Graves, un monument d’érudition, échafaude l’histoire de Jésus sous forme de fiction. On y voit, notamment, une très belle scène où Jésus et son disciple préféré, Judas, sont en présence d’érudits grecs qui discourent sur l’histoire des religions. On croirait entendre des anthropologues aujourd’hui… Et Jésus devant CETTE attitude ? Il se tait. Effectivement… il n’y a RIEN A DIRE sur l’érudition des savants qui ne sont pas engagés… Mais, à vrai dire, ce n’est pas très vivifiant, à la longue. Les discussions sur l’existence finissent par devenir rien de plus que des discussions de… salon…Je ne sais pas pour vous, mais j’ai remarqué que mon salon n’est pas l’endroit de ma maison que je préfère, et les relations que j’ai dedans ne sont pas mes préférées non plus.

      Bonne lecture, et bonne continuation. Cordialement.

  3. charles says:

    je viens de découvrir lors d’une émission télé « le discours » de Michel Onfray, les lacunes de ce Monsieur sur le plan Historique, anthropologique, ethnologique situe son analyse à celle d’une discussion de comptoir vers les 6 heures du soir…… Agitant les peurs véhiculées par les médias « banlieu » « musulman » ‘terrorisme » alors que tous ces événements font partis du règne de la désinformation destinés à tous ceux qui refusent de se soumettre à la loi et à l’ordre notamment en matière de sécurité routière avec 300 morts par mois et qui préfèrent baver sur les « arabes » et leurs incivilités et qui tous les jours roulent à 55km/h ou cela est limité à 50 devenant des criminels en puissance (j’en fais parti!). Quand on ne respecte pas la loi et que l’on accepte 300 morts par mois sur les route et qu’on râle sur le permis à point et les radars avec c’est un comble comme on lit ça et là qu’il faut soutenir les forces de l’ordre OUI il faudrait 100 fois plus de radar, OUI le moindre dépassement de 1kmh de la vitesse PERMIS RETIRE A VIE pour arrêter les 300 morts par mois (alors pour quelques sac volés et quelques voitures brûlées on réclame plus de police…..

  4. Mad-Max says:

    Oui pour la vôtre qui a pour Maître le Prince des Ténèbres .
    Elle s’appelle le paganisme et elle conduit au Satanisme .
    Votre religion prône les vices et la négation de Dieu …
    Elle conduit les âmes à la damnation éternelle .

    Pour moi , j’ai pour Maitre le Verbe de Dieu appelé Lumière du monde .
    Ma religion s’appelle le Christianisme .
    Elle est fondée sur le Livre Saint : La Bible .
    Elle prône le Respect des Commandements de Dieu .
    Elle conduit les âmes au Salut Éternel .
    L’influence chrétienne sur la société est immense .
    Le Christianisme a marqué l’histoire pendant près de 2000 ans , il est donc important de connaître son histoire .

    • Toute son histoire. Et accepter les passages nettement moins glorieux.

    • Je crois que Mad-Max a fumé un peu trop de Bible ou bu trop de vin de messe… !

  5. Mad-Max says:

    Et oui le mode de pensée occidentale marqué par le Christianisme qui s’est traduit par une civilisation l’a été par la pratique du droit , l’art , la politique , la famille , la justice , la musique , la langue , le calendrier etc…
    Pour ce que vous appelez passages moins glorieux 300 ans de négation du Dieu de l’Amour remplacé par le Dieu des fausses Lumières , à savoir le Dieu Luciférien de nos ennemis franc-maçonniques nous a apporté les événements tragiques les plus inimaginables à tout entendement raisonnable .
    Et le pire de vos exactions reste à venir .
    Ça promet , les premières Loges doivent être déjà prises D’ASSAUT …
    Mais quelle triste victoire vivront – elles alors !

  6. Mad-Max says:

    Voyez ou cela vous a mené …

    • Quelqu’un qui comme est parti de rien pour arriver à pas grand chose n’a de merci à dire à personne.

      • Qui comme moi bien sûr. J’en profite pour remercier Pierre Dac pour son aimable collaboration

      • Mad-Max says:

        Pourquoi ce misérabilisme , pensez-vous être le seul de partir de rien ?
        Ce qui compte c’est d’arriver à tout et au Tout pour embrasser l’infini Bon …
        Moi j’aime qui je suis , ce que je suis , et ce qui s’ensuit me laisse à croire que nombreux seront ceux qui auront besoin de ceux qui ne craignent pas l’homme seulement Dieu .

  7. Geneviève says:

    Quelle inculture ce Michel Onfray ! Il tombe dans tous les panneaux de l’antichristianisme, sans faire recherche précise sur l’histoire de l’Église et de la foi chrétienne !

    • christian duchable says:

      chère Geneviève,je ne connais pas votre âge mais il me semble que la religion par le biais d’une paresse intellectuelle ,vous empêche de remettre en cause 2000ans de fadaises.Relisez la Génèse,qui est le fondement du monothéisme,et vous comprendrez à quel point cette fable grotesque et perverse a pu tromper les esprits les plus fragiles.A notre èpoque,avec l’évolution fulgurante de la science,la bible n’est qu’un ramassis de mensonges infantilisant.Alors où est l’inculte?De votre côté ou celui d’Onfray?Christian

      • Geneviève says:

        Désolée, mais j’ai fait un parcours exactement inverse. Je ne vais pas ici raconter mon parcours, mais juste citer quelques faits qui m’ont fait beaucoup réfléchir, contrairement à votre insinuation de « paresse intellectuelle ». J’ai justement beaucoup étudié l’histoire de l’Église et de ses détracteurs et de se calomniateurs et je suis arrivée à un conclusion diamétralement opposée aux lieux communs dont j’ai été abreuvé à l’école et à l’université.
        L’acharnement des athées contre l’Église m’a beaucoup interpellé, pour quoi ne pas simplement laisser les chrétiens tranquilles ?
        Alors j’ai repris les faits attaques les une après les autres : l’inquisition, les sorcières, les conciles manipulateurs, etc….l’historicité de Jésus, datation des évangiles, etc… Je me suis renseigné auprès des véritables historiens, ceux qui vont lire les manuscrits authentiques, qui vont fouiller les catacombes, ceux qui osent se mouiller à la matière, pas des polygraphes qui ne font que compiler d’autres auteurs.
        Je regrette de vous dire mais ce Onfray qui aime se pâmer sur les plateaux TV, ne connaît que les poncifs de l’histoire !

        • Mais je suis pour qu’on laisse les chrétiens tranquilles. Malheureusement au cours des derniers 2 000 ans c’est plutôt eux qui n’ont pas laissées tranquilles ceux qui ne croyaient pas . A leur décharge (mais est ce vraiment rassurant ?) ils n’étaient pas les seuls.

          • Geneviève says:

            Faux, les Juifs, par exemple persécutent les chrétiens depuis 2000 ans, à commencer par la mise à mort illégale de notre Seigneur : 27 irrégularités recensées à son procès par le Sanhédrin !
            https://lacontrerevolution.wordpress.com/2013/07/05/les-juifs-persecutent-les-chretiens-depuis-2-000-ans/

            • Les chrétiens ne sont pas rester sans rien faire non plus. Hupathie D’alexandrie. une femme d’accord çà compte moins. Sinon il ya aussi entre autres choses le premier concile et la codification de l’antisémitisme chrétien: 19 évêques et 24 prêtres se réunissent à Elvira, dans le Sud de l’Espagne, et fixent les premiers canons de l’église qui soient parvenus jusqu’à nous. Ces canons prévoient des peines sévères pour une série de « péchés ». Pour certains, comme le divorce, et l’adoration de dieux autres que le dieu chrétien (l’idolâtrie) l’expulsion définitive de l’église est prévue. Pour les péchés moins graves, la punition est l’exclusion de la communion pour des périodes allant jusqu’à 10 ans. Parmi les délits punissables d’excommunications de plusieurs années, l’on trouve, entre autre: laisser bénir sa récolte par un juif ou partager un repas avec un juif. Le concile jette ainsi les bases dans le droit canon de l’antisémitisme chrétien, dont les effets dévastateurs se déploieront en force dès le IVème siècle et dureront jusqu’au XXème siècle.
              C’est également à ce concile que les prélats chrétiens décident officiellement que tout chrétien mis à mort pour participation à des destructions de temples ou de statues de déités non chrétiennes a droit au titre – évidemment posthume – de martyr

              • Olivier says:

                Vous confondez antisémitisme et antijudaïsme.

                L’Église n’a jamais confondu.

                • L’Église a confondu. Comme l’a démontré ces deux notions se sont confondues, ainsi que l’a démontré, par exemple, Jules Isaac dans son ouvrage Jésus et Israël.

                  • Un lecteur anonyme says:

                    Vos explications sont spéculatives.
                    Jules Isaac , s’il est un de vos prophètes, n’est pas le nôtre .
                    Il reste un penseur juif qui a réclamé et obtenu une réforme de l’enseignement chrétien en ce qui concerne les juifs .
                    Quand on constate 70 ans après ce qu’ils en ont fait on comprend pourquoi Dieu les a exilé …

                    • Il est historien. Auteur avec Albert Malet de célèbres manuels d’histoire, usuellement appelés « Malet et Isaac ».
                      Vous avez une référence pour contredire ce qu’il dit ? Moi pas.

  8. Il n’y a pas pire pseudo historien que celui qui tente de faire l’histoire avec les critères de son temps. Les noms de lieux changent en fonction des époques de l’histoire. Les rivières changent de cours, les chemins sont détournés.La géographie change constamment. Ignorer ce fait, c’est rester dans l’ignorance de l’histoire.

  9. Bourbon says:

    Jésus est VIVANT, Il est l’alpha et l’oméga. Je pense que monsieur Onfray a le cul entre deux chaises.

  10. patrick says:

    Je ne comprends pas ce genre de délire et encore moins la folie des hommes qui l’acceptent et l’exploitent à des fins de tromperie… Mais c’est vrai que lorsque l’on a pour dieu satan il faut bien s’attendre à toutes les ordureries possibles…… Même les musulmans ne tomberont pas dans ce piège grossié, seul des illuminés, peut-être les sionistes qui sont les extrémistes juifs, et quelques fous furieux franc-maçons et autres ennemis du Christ… Pauvres types et une émission de merde…

  11. jules brayotte says:

    Répugnant ! Tout est dit .

  12. Rémy la Croisade says:

    Onfray est un vieux bobo, quel intérêt ? Nous avons autre chose en termes de penseurs. Lisons Max Montgomery, lisons Claudel, lisons Newman, et laissons ces avortons de la pensée s’ébattre sans pudeur sur les plateaux trous-du-cultivés.
    Et éteignez votre télé judéo-marxiste !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com