C’est le blog Lignes de Défense qui révèle cette nouvelle péripétie du logiciel Louvois. Pour éviter les trop-perçus, il a été décidé de bloquer les paiements des sommes jugées trop importantes. Le problème, c’est que cette mesure concerne aussi ceux qui touchent l’intégralité de leurs soldes. C’est ainsi que le blog, pour alléguer ses informations, publie le témoignage d’un marsouin avec vingt ans de service, à qui l’armée doit une quinzaine de milliers d’euros depuis 2011, et qui a découvert que sa solde d’avril et des rappels annoncés n’avaient pas été versés. Après maintes réclamations de diverses manières, le paiement automatique a donc été « inhibé » et remplacé par une procédure manuelle pour éviter les trop-versés mais cela prend plus de temps.

Le scandale du logiciel Louvois est donc loin d’être terminé malgré l’annonce de son arrêt. D’après ce même témoignage, les militaires en OPEX n’ont pas le temps de vérifier leur feuille de solde… quand ils en ont une. Il est vraiment temps que cette page se termine. L’État français n’en sortira pas grandi.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

3 commentaires

  1. Elieja says:

    ♪ Mar-souin la sens-tu… ♫

  2. Dominique says:

    Les soldats du nouvel ordre mondial satanique ne sont pas payés et bien,c’est plutôt satisfaisant,il y a quand même une justice!

  3. HUGUEL says:

    Les militaires sont considérés par ce pouvoir qu’il faut éliminer pour des moins que rien qu’il faut éradiquer.
    Si les enseignants avaient subi la même chose le bazar
    aurait été mis sans tarder dans tous le pays.
    Je n’ai pas entendu les chefs d’Etat-Major protester ce qui prouve qu’ils semblent se moquer du sort de leurs subordonnés leur priorité étant leur maintien dans les
    fonctions qu’ils exercent.
    Il est vrai que nous n’avons plus Bigeard pour défendre ses chers petits gars.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com