Les journaux parlaient de camionnette folle qui fonce sur la foule ! S’ils avaient su que c’était des musulmans qui étaient visés ils auraient certainement été plus explicites : il est des victimes qui attirent immanquablement la sympathie du système…

Dans la nuit de dimanche à lundi, dans les rues du quartier de Finsbury Park, le conducteur d’une camionnette blanche a foncé sur un groupe de personnes, près d’une mosquée. Les victimes seraient, d’après les premières informations, des fidèles musulmans qui sortaient de leur lieu de culte après une prière dans le cadre du ramadan. Tout de suite, les bien-pensants ont crié à l’islamophobie relayés par l’association musulmane Cage qui a dénoncé «la hausse de l’islamophobie» et le Conseil des musulmans britannique (MCB), qui a parlé ce lundi matin d’une «violente manifestation de l’islamophobie», évoquant un acte «intentionnel»

La police britannique parle « d’un acte terroriste ».

La mosquée de Finsbury Park était connue, au début des années 2000, pour être un lieu privilégié des militants islamistes de Londres. Ils y venaient écouter les prêches enflammés d’Abou Hamza, prêcheur d’origine égyptienne qui a été condamné à la prison à perpétuité en janvier 2015 aux États-Unis pour onze chefs d’inculpation liés à une prise d’otages et pour terrorisme. Depuis cette mosquée se serait reconverti en un lieu islamiste de tolérance et d’amour… La direction avait condamné en 2015 les attentats de Paris et recevait depuis des menaces. Il pourrait donc s’agir d’une vengeance d’un musulman sur d’autres musulmans. Ou de celle d’un Britannique exaspéré par le terrorisme islamiste qui tue régulièrement au Royaume-Uni et bénéficie du laxisme politique des autorités en place.

Pour l‘instant, on ne sait rien du conducteur qui a pu être arrêté et emmené à l’hôpital avant qu’il ne soit lynché par une foule musulmane en délire. 

Mais déjà les musulmans se font passer pour les plus grandes victimes des attentats terroristes qui ensanglantent Londres depuis des semaines maintenant et crient à l’islamophobie.

Que l’on sache, pour tous les autres attentats sur le sol européen, on n’a pas entendu les bien-pensants ou ces mêmes musulmans dénoncer ces actes terroristes islamistes comme christianophobes ou anti-européens, ce qu’ils sont ! Même pour le meurtre du père Hamel cette classification a été soigneusement évitée.

De l’art de retourner les événements à son propre avantage…

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 commentaires

  1. On y va says:

    Tout à fait Mme (r) De Villamundo
    Voilà bien un attentat false-flag … Gladio est rompu à la manoeuvre !
    Ça commençait à faire tache les attentats totalement orientés européens de souche !!!
    Ceux qui ne voient ni la manipulation , ni la récupération n’ont plus guère d’espoir de retrouver la vue .
    Reste le Miracle …de la religion des Miracles … la Religion Catholique .

  2. Anne Lys says:

    Tout est possible : un attentat commis par des djihadistes, soit qu’ils considèrent que les fidèles de cette mosquée ne sont pas d’assez bons Musulmans à leur avis, soit pour faire croire à un attentat islamophobe (ce ne serait pas la première fois que des Musulmans fanatiques ont attaqué les leurs pour attiser la haine contre leurs adversaires, on l’a vu en ex-Yougoslavie en particulier). Cela peut être aussi un attentat de vengeance de Musulmans chiites contre des sunnites. Et bien sûr, encore que jamais des non Musulmans n’aient commis ce type d’attentat, il est possible que ce soit vraiment un attentat islamophobe commis par vengeance par des non Musulmans.

    • Cyrano says:

      Certes Anne Lys, vous avez parfaitement raison concernant la commission possible de cet acte par un musulman; par contre s’il à été le fait d’un non-musulman, je ne pense toutefois pas que l’on puisse le qualifier de facto « d’acte islamophobe »; Dans le cas présent, il semblerait plutôt que l’auteur ait été guidé par un raz-le-bol de voir autant de compatriotes assassinés « au nom d’Allah » et qu’il ait soudain décidé de leur donner une leçon. Allah ayant, quoi que les « bien pensants » veuillent bien nous en dire, un rapport direct avec l’Islam, donc les musulmans, le choix d’une mosquée va donc de fait.
      On ne peut bien entendu que désapprouver une telle méthode, mais pousser les hauts cris et hurler à l’islamophobie me parait excessif car il semblerait en l’espèce que les faits aient été commis plus dans le cadre spontané d’une démence passagère de la part d’un citoyen excédé que dans le cadre précis et calculé d’un acte réellement terroriste.

  3. Paul-Emic says:

    +1000 toujours la même hypocrisie et ce même double langage

  4. pamino says:

    L’identité de l’homme a été établie. C’est un Gallois, il semble pas trés intelligent, et avant de se mettre au volant il s’était soûlé. C’est tout ce je peux ajouter à ce moment-ci.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com