depo-provera-mpi

Le Dépo-Provera est une hormone progestative à haute dose qui était initialement réservée aux cancers de la prostate. Il a été utilisé sous forme d’implants sous cutanés. Toute hormone de la femme a pour effet de bloquer l’ovulation au niveau de l’hypophyse, une glande qui se situe à la base du cerveau lequel dans ce cas ne stimule plus l’ovaire car elle est saturée.

Les implants sont plutôt mal supportés car – au-delà de l’aspect moral contestable- ils peuvent déclencher des saignements intermittents et des prises de poids. Ils sont réservés aux femmes que cela ennuie d’être dépendantes d’une pilule à prendre chaque jour ou qui sont incapables de le faire en raison par exemple d’une débilité mentale. Ce peut-être une injection intramusculaire à refaire tous les trois mois ; mais aussi un petit dispositif filiforme que l’on insère sous anesthésie locale à l’intérieur du bras ; il faut le changer entre trois et cinq ans.

depo-provera-bill_gates-mpi

Bill Gates se trouve dans les visées mondialistes du Club de Rome ayant pour but de limiter la population mondiale ; toutefois son épouse Melinda a toujours nié être impliquée dans une aide en faveur de l’avortement ; mais sa fondation a balancé l’an dernier l’équivalent de deux milliards d’euros pour promouvoir le Dépo-Provera. Elle a eu l’idée de reprendre le principe des implants mais pour une durée de seize années. L’hormone serait desservie dans le corps par un dispositif micro-informatique commandé de l’extérieur ; il permettrait de faire varier les doses voire de les couper totalement en cas de volonté de grossesse.

Cette puce informatique serait de 20 X 20 X 7 mm. Elle comporte un petit réservoir télécommandé. Initialement ce dispositif était prévu pour les femmes présentant des troubles de la ménopause. Il sera utilisé à visée contraceptive sans avoir le côté irrémédiable de la stérilisation qui est psychologiquement mal supportée. A ce jour sa commercialisation n’a pas été autorisée ; mais cela ne saurait tarder.

Le problème qui est soulevé dans cette affaire est celui de l’interface entre l’homme et l’informatique que j’avais soulevé dans mon ouvrage L’Ultime Transgression. Nos fidèles lecteurs savent que tout dispositif informatique peut être attaqué par un autre dispositif informatique. C’est un problème pour les voitures auxquelles sont intégrés de plus en plus de robots ; mais aussi des grandes centrales du Pentagone qui se voient piratées. Par comparaison, votre ordinateur de bureau peut tout à fait servir à vos proches qui le dérégleront ; mais il est possible à un quidam vivant à l’autre bout du monde, d’en prendre le contrôle s’il en a les compétences.

Or le dispositif de Gates notamment pour des raisons financières ne peut être sécurisé. Un petit malin, s’il a la télécommande, peut comme sa propriétaire le dérégler. Mais il pourra aussi de loin le commander d’un autre ordinateur. Si bien qu’en Amérique les défenseurs des libertés civiles s’inquiètent. Si des pirates peuvent ainsi s’en prendre à ces dispositifs, a fortiori des gouvernements voyous. Il sera facile alors de faire de véritables fichiers et trier ceux qui ont le droit ou pas de se reproduire. Ceci à leur insu total. On aboutirait alors à un eugénisme d’Etat ?

Est-ce possible ? Tout à fait dans la mesure où le Congrès Américain est financé par les mêmes groupes qui fournissent la technologie.

De même que Cahuzac, ministre du budget a, semble-t-il, été financé par les laboratoires pharmaceutiques.

Dr Jean-Pierre Dickès

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

12 commentaires

  1. « Le problème qui est soulevé dans cette affaire est celui de l’interface entre l’homme et l’informatique que j’avais soulevé dans mon ouvrage L’Ultime Transgression. » explique le docteur Dickès.
    Vous trouverez ce livre en diffusion sur Livres en Famille :
    http://www.livresenfamille.fr/p7107-jean_pierre_dickes_ultime_transgression.html

  2. « Nos fidèles lecteurs savent que tout dispositif informatique peut être attaqué par un autre dispositif informatique. C’est un problème pour les voitures auxquelles sont intégrés de plus en plus de robots… »

    Lady di ne saurait démentir.

    • @Elieja:
      « Lady Di tuée par les robots de sa voiture » …
      soit vous êtes plus informée que tout le monde (ce dont je doute) soit vous lisez trop de science fiction (Isaac Asimov par exemple );-)

      encore un bel exemple des raccourcis que vous affectionnez ?
      en tout cas moi ça m’a bien fait rire

      • Et moi qui croyais que tu étais un troll qui venait pour décrédibiliser le site ; finalement je crois plutôt que tu en trimbales une bonne. M’enfin, si tu rigoles bien, on n’a pas tout perdu.

        • @Elieja:

          Au vu de votre premier poste je vous retourne le compliment à propos de « la bonne que je me trimbale » selon vous.

          Je ne relève à chaque fois que la vacuité cosmique de vos propos et réactions.

          « Lady Di ne saurait démentir » en réponse à la phrase du Dr Dickès sur les voitures et les robots de plus en plus présents.
          1/ Soit vous avez un sens de l’humour très douteux
          2/ soit vous faites « sérieusement » encore référence à un de vos complots.

          => Mais je confirme … vos propos toujours plus fleuris, haut en couleur et extrêmes me font toujours beaucoup rire ainsi que mes collègues.

  3. A lire également l’excellent article de Jeanne Smits sur son blog:

    La fondation Bill Gates finance la recherche sur une micro-puce contraceptive télécommandable

    Lien : http://leblogdejeannesmits.blogspot.fr/2014/07/la-fondation-bill-gates-finance-la.html

  4. BG veut contrôler l’humanité.
    A commencer par la reproduction, élément essentiel de toute société

  5. champar says:

    Au delà de l’aspect moral Frankenstein de Bill Gates, si le dispositif qu’il propose fonctionne de façon aussi aléatoire que les logiciels microsoft, les inconscientes qui vont l’utiliser ont des soucis à se faire.
    Lorsque l’on voit la photo décatie de Bill Gates dans l’article on se dit que ce génie commercial qui a réussi à faire une norme internationale avec des logiciels bien présentés mais pas fiables ferait mieux de s’occuper de son dossier personnel qu’il devra bientôt présenter à Saint Pierre plutôt que s’occuper de fabriquer des ersatz « succèsdamnés » de capotes anglaises.

  6. Dans le même ordre d’idées
    http://rue89.nouvelobs.com/2014/07/13/quand-serons-tous-cyborgs-sera-trop-tard-253678
    J’aime bien l’exemple du bateau rajeuni (et de celui qu’on fabrique avec les déchets).

  7. https://www.youtube.com/watch?v=P-Hxmw7Frgc
    C’est l’eugénisme des années 20 au goût du jour, la fondation bill gates est la diffusion des virus et la mort avec la vaccination. Ces puces seront implantées à l’insu des enfants africains pour tester. Ensuite la loi martiale obligera toute population à exterminer ou limiter le nombre d’esclaves qui leurs suffit à leurs bon gré.

    Bill gates dit en personne qu’une vaccination supprimerait 10% à 15% de la population voir à partir de 2 min 30 pour les pressés
    Bon H1N1 et Bon Ebola et merci bil .
    le médecin qui s’approche de moi avec un vaccin, je lui retourne l’aiguille dans la trachée.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com